Comment j'ai changé de vie

On ne dit pas … Ou l’art de la subtilité !

Nous sommes dans une époque où règne le politiquement correct. Autrement dit dire « tu pues » à quelqu’un n’est (généralement) pas très bien perçu.

Alors petit cours de maitrise de soi, de conformisme et de subtilité, si, comme moi, ces concepts vous sont totalement inconnus !

Donc, pour éviter de se faire des ennemis, on ne dit pas :

  • « Tu pues » mais « Ah c’est donc vrai que le « no deo » est la tendance de cet été ? »

 

  • «Tu bouffes contre 4» mais «Il vaut mieux t’inviter au cinéma qu’au restaurant».

 

  • « Tu as mauvaise haleine » mais « Tu veux un chewing-gum ? »

 

  • « Je n’ai pas envie de voir tes parents » mais « Ce serait bien un week-end en amoureux, non ? ».

 

  • « Il est cramé ton gâteau » mais « Tu as changé de four? »

  • « C’est dégueulasse cette manie de laisser trainer tes sous-vêtements sales par terre » mais « tu fais comme le petit poucet tu as peur de te perdre ? »

 

  • « Tes ongles sont affreux » mais « tu es stressé en ce moment ? »

  • « Tu as grossi » mais « Tu as augmenté ta surface de caresses ».

 

  • « Tu radotes » ou « Change de disque » par « Ah il me semble qu’on l’a déjà entendue celle-là ! »

 

  • « Ton fils joue incroyablement mal du violon » par « Tu pourrais peut-être le mettre au triangle ? ».

 

  • «Tu crois que les poubelles vont se descendre toutes seules» mais « Je t’ai mis les poubelles sur le palier ».

 

  • « Tu es un radin pathologique » mais « Tu as peur de manquer de quelque chose ? »

  • « Tu es habillé comme un sac » mais «  Tu vas sortir comme ça ? »

 

  • « Tu es une vraie pompe à fric» mais « Je ne savais pas qu’on avait gagné au loto !

 

  • « Tu dis n’importe quoi» mais « J’entends bien ce que tu dis ».

 

  • « C’est moche votre nouvelle déco» mais « Tiens, c’est sacrément original ! »

 

  • « Tu as pris un coup de vieux » mais « Qu’est-ce que ça te va bien au teint le poivre et sel !»

 

  • «Tu es super à la bourre ! » mais « On ne doit pas être sur le même fuseau horaire ».

  • « Dis donc ta mère elle va continuer encore longtemps à appeler tous les jours? » mais « Elle est gentille mais elle a quand même sacrément du mal à couper le cordon ».

 

  • « Tu pourrais peut-être changer la litière du chat une fois dans l’année ou tu penses que je suis fan de l’odeur ? » mais « Tu sais que le chat ne sait toujours pas faire ses besoins dans les toilettes »

 

  • « Ça te ferait mal aux reins de m’aider à porter ?» mais « Hue cannabis, hue ! 

 

  • « Tu piques» mais « Tu trouves pas ça stupide cette grève de l’épilation  »

 

  • « Si tu éteins pas cette console je la balance par la fenêtre» mais « Oh tiens, une panne de courant ! »

 

De manière générale, la subtilité est un ART ! Et si, comme moi, vous n’avez pas franchement de prédispositions en la matière, il faut pratiquer tous les jours mais généralement, les occasions ne manquent pas, bien au contraire !

 

logo-sbg

 

2 commentaires sur "On ne dit pas … Ou l’art de la subtilité !"

  1. Bérénice dit :

    ah ah je suis pliée!!! il y en a que j’utilise déjà… en général, je tente d’être un minimum subtile avec mon chéri, sinon, il tire un peu la tête et c’est tout de suite moins drôle!!! Bisous

  2. angélique dit :

    Moi j’ai du mal… Même si je dis les phrases, ça se voit que je suis tellement agacée qu’en fasse on reçoit la phrase brute 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *