Mon parcours - Comment j'ai changé de vie

Mon parcours

Pour vous parler un peu de moi, de mon parcours, de mon cheminement, du surpoids au métier de coach en nutrition !

Enfant, j ai toujours été un peu rondelette. A partir de 18/24 mois des « prise de poids trop rapide » ou « appétit glouton » ponctuaient déjà mon carnet de santé. A l’école primaire lorsque je m’asseyais en tailleur on voyait « des trous dans mes cuisses », au collège j’étais la bonne copine, pas du genre à être dans la « top liste » des « filles à pecho ». J’ai été voir de nombreux nutritionnistes à la (pré) adolescence pour essayer de gérer tout cela et de perdre du poids mais rien à faire, mon goût pour le sucré/gras a toujours eu le dessus et les régimes restrictifs n’ont eu pour seule conséquence que d’accumuler de la frustration qui aboutissait (forcément) à des envies de manger incontrôlables.
Viens le moment où je suis partie de chez mes parents à 19 ans, école loin de chez moi (Toulouse / Lyon). Propulsée dans la vie étudiante avec toutes ses dérives. Une année cauchemar, une séparation, une ivg, un déménagement, un viol, une procédure, le décès d’un proche. La descente aux enfers, tentative de suicide, hôpital psychiatrique, médicaments. Pendant plusieurs mois je suis sonnée. Des jours et des semaines entières coupée de mes proches, sans nouvelle, loin de l’homme que j’aimais. Je suis rentrée chez moi, seule toujours et là j’ai enchaîné les troubles du comportement alimentaire. Les vrais. Anorexie mentale puis hyperphagie. Je pouvais avaler des quantités énormes de nourriture. 1kg de bonbons, 6 plaquettes de chocolat, des paquets de chips, du fromage, plusieurs baguettes de pain. Evidemment après avoir perdu du poids j’ai grossi d’une manière horrible.
Je n’avais jamais été bien dans ma peau, toujours complexée mais là cela avait atteint des sommets. J’ai donc décidé un été de commencer le régime Dukan. J’ai perdu 10kg très facilement en 1 mois et demi / 2 mois tout au plus), j’en ai repris 15. Retour à la case départ donc, en pire.
A cette époque je faisais entre 78/80kg pour 1m76. Je suis restée 2 ans dans cette espèce de « confort », enfin d’inconfort plutôt. Pas la volonté de faire quoique ce soit puisque jusqu’à présent tout avait échoué (je vous épargne le récit des nombreuses tentatives avortées de régimes hypocaloriques et autre régime soupe au chou…) et je n’avais pas la force de me battre, j’étais convaincue que j’avais toujours été grosse et que du coup je le resterai.
J’ai entamé des thérapies notamment en hypnose et une psychothérapie avec un monsieur qui m’à sauvée la vie en me disant « je ne peux rien faire pour vous si vous n’avez pas décidé d’aller mieux ». J’ai réalisé à ce moment là que c’était à moi d’être actrice de ma vie, de mes choix. Cela a été mon déclic. 2 ans plus tard, guérie, j’ai décidé de commencer un rééquilibrage alimentaire en janvier 2014. Mon déclic : 90kg, du cholestérol, et un malaise à chaque effort physique.
Rentrée 2014 j’avais 30kg de moins sur la balance et j’avais renoué avec la vie, des projets. 2017 je deviens maman après avoir réglé mes problèmes de rapport au corps mais surtout après avoir fait la paix avec mon passé. 2018, l’apaisement et la douceur j’espère. Et des projets à 2,3 et plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *