Comment j'ai changé de vie

Ma vision de l’alimentation

Sujet qui fait l’objet de débats quotidiens sur les réseaux sociaux : L’alimentation, les pour/contre, les régimes, les calories, les macros, les aliments interdits, les cheat meal etc etc. Alors j’ai décidé de rédiger cet article sur ma vision de l’alimentation.

Depuis que j’ai amorcé mon rééquilibrage alimentaire en Janvier 2014 (et perdu 30 kg), je suis devenue coach. L’alimentation saine est donc mon quotidien et mon métier. Pour autant vous le verrez ci dessous, je pense avoir une approche très accessible et finalement très « basique » de tout cela.

 

Ma vision de l’alimentation :

  • Je ne compte pas mes calories (et je ne les ai jamais comptées, je le déconseille même assez fortement car cela vire très souvent à l’obsession). Inutile de me poser des questions sur le nombre de calories contenues dans tel ou tel plat / préparation, je n’en aurai aucune idée. Idem lorsque j’accompagne des personnes dans leur changement d’alimentation : avec moi on ne compte pas (de points / de calories), on ne pèse pas, on se focalise sur ses SENSATIONS (j’y reviens en dessous car pour moi c’est vraiment l’essentiel)
  • Idem pour les macro … Les macros n’ont de l’importance que si vous avez un objectif précis de prise de masse ou de sèche notamment dans le cadre de concours Bikini par exemple. Pour le reste, il faut varier son alimentation, manger de tout, rien de plus.
  • Je suis cœliaque, je ne mange donc pas de gluten, pas par choix mais parce que je ne le supporte pas, il me rend tout simplement hyper malade. Je ne conseille pas forcément de le supprimer non plus, pour autant je conseille tout de même de ne pas en abuser. Vous trouverez tous les détails concernant ma vision du régime « sans » par ici
  • Je prends des compléments alimentaires qui m’apportent vraiment vitalité et bien être au quotidien (j’y ai consacré un article par ici « mon allié vitalité »)
  • Je mange très peu de transformé (j’y reviendrai). Chez nous on fait presque tout maison, le pain, les pâtes, les laits végétaux, les purées d’oléagineux, les pâtes à tartiner…
  • Je mange 3 repas par jour, éventuellement des collations mais rien d’obligatoire et d’arrêté. Je me focalise sur mes sensations faim / satiété, elles sont ma base et je pense que c’est vraiment l’important. C’est l’un de mon principal travail avec les personnes que j’accompagne au quotidien : discerner la faim physiologique de l’envie de manger (psychologique) et ensuite de manger dans la bonne quantité ie dans la bonne quantité pour soi à ce moment là. Les quantités varient selon les personnes, les journées, l’activité physique, c’est normal. Notre corps se régule seul il suffit d’apprendre à en décoder les signes et de lui faire confiance.
  • Je mange pour les bonnes raisons : Depuis que je fais du coaching je réalise que c’est très souvent le problème central, la clef de voûte de tout. En effet, il faut manger pour la bonne raison ie la faim ! Cela peut paraître stupide mais si vous vous posez vraiment la question vous réaliserez très vite que vous mangez très souvent par habitude / stress / contrariété / pour combler un manque / par ennui… Tout cela ce sont les mauvaises raisons, qui induisent un rapport à la nourriture contrarié (parfois des troubles du comportement alimentaire) et très souvent des kilos superflus.
  • Mon grand principe : l’alimentation doit être un PLAISIR et non une contrainte. Même quand on fait attention à sa ligne ! On peut manger sainement en se faisant plaisir et sans se frustrer ! La frustration c’est votre ennemie, celle qui fait que 95% des régimes échouent car on ne peut pas se priver indéfiniment. Un jour ou l’autre on craque, il n’y a pas de honte c’est humain et même je dirais, c’est sain. C’est pour cela qu’il faut changer ses habitudes en profondeur, apprendre à manger et à se faire plaisir différemment, changer son mode de vie mais en aucun cas se sentir au régime, ou se priver, avoir faim sans arrêt etc. Si c’est votre cas DANGER !

 

Les IN et les OUT de mon alimentation alors, c’est quoi ?

  • Les « OUT » : les choses que j’ai exclu de mon alimentation
    • Les plats préparés / le transformé / l’industriel. Je fais tout maison, gâteaux, pain, soupe, compotes, etc. Le transformé est très souvent bourré de sucre / sel et c’est vraiment à limiter / supprimer.
    • Les boissons gazeuses / sodas. Auparavant j’en buvais de façon quotidienne (oui oui) aujourd’hui vraiment jamais.
    • Le sucre raffiné : j’utilise le miel / le sucre de canne complet ou de coco dans les pâtisseries
    • Le sel. Je sale extrêmement peu, je compense par les épices pour donner de la saveur à mes plats
    • Les féculents simples (riz blanc), auxquels je préfère les légumineuses, le quinoa, les lentilles, les céréales (sarrasin ++), le riz complet.
    • La viande et le poisson : Je suis végétarienne depuis ma grossesse, quotidien sans viande et poisson donc.
  • Les aliments que je consomme avec modération :
    • Le beurre
    • L’alcool (en moyenne 2/3 verres par an contre 2/3 – gros- verres par jour lorsque j’étais étudiante !)
    • Le fromage (2/3 fois par semaine)
    • Le café
    • Le chocolat (enfin j’essaye de le consommer avec modération mais ma modération à moi c’est quand même 2 carrés par jour :D)
    • Le soja : 1 à 2 fois par semaine en moyenne, parfois moins, rarement plus.
    • Les desserts et le sucre en général : Si vous me suivez sur les réseaux vous savez que je ne mange presque jamais de sucré : J’ai eu un candida albicans il a 3 ans et que, depuis je n’ai pu réintroduire que les fruits / quelques fruits secs ou une bouchée de gâteau par ci par là. Au quotidien aucun manque et aucune frustration (je suis beaucoup plus fromage que dessert !)
  • Les IN : Mes aliments du quotidien, à consommer sans modération
    • Les fruits et légumes (entiers, en jus, en soupe, en gratin…)
    • Les céréales et glucides complexes type sarrasin, riz, mais, millet, quinoa, lentilles, pois chiche, nous en avons une consommation, vraiment importante.
    • Les protéines : Je consomme régulièrement des œufs (petit déjeuner la plupart du temps) puis des protéines végétales.
    • Les fruits secs et oléagineux
    • Les laits végétaux 
    • Le thé, les tisanes et infusions, l’eau

 

N’oubliez pas, l’alimentation est une nécessité mais elle doit aussi et avant tout être un plaisir et non une contrainte au quotidien ! Bien manger, c’est loin d’être triste ou fade, c’est faire du bien à son corps, et à sa tête !

Source image