Comment j'ai changé de vie

Mon quotidien sans gluten

Vous êtes très nombreux(ses) à me questionner sur les réseaux sociaux par rapport à mon intolérance au gluten alors aujourd’hui hop un petit article pour répondre aux questions les plus récurrentes et puis aussi pour clarifier certaines choses !

Alors LA question qui revient quotidiennement (ou presque) c’est celle ci : Pourquoi manges tu sans gluten ?

La réponse est simple : J’ai la maladie cœliaque.

Alors la maladie cœliaque KESAKO ? Pour reprendre la définition donnée par l’AFDIAG la maladie cœliaque c’est ça :  » une intolérance permanente à une ou plusieurs fractions protéiques du gluten. Elle provoque une atrophie villositaire (destruction des villosités de l’intestin grêle). Il s’ensuit une malabsorption des nutriments, en particulier du fer, du calcium et de l’acide folique. »

Bon concrètement c’est une maladie auto immune et chronique de l’intestin. L’ingestion de gluten entraîne ensuite une réaction immunitaire anormale dans l’intestin grêle qui peut avoir des conséquences graves (destructions des parois / malabsorption de certains nutriments voire cancer).

Comment faire le diagnostic ? 

Alors, pour poser le diagnostic de maladie cœliaque il faut :

  • rechercher les anticorps spécifiques de la maladie (anti-transglutaminase) dans le sang [ donc faire une prise de sang]
  • Si la prise de sang est « positive », pratiquer une endoscopie avec prélèvements (biopsies) sur la partie haute de l’intestin grêle.

 

Quels sont les symptômes ? : Ils sont variables selon les personnes mais pour moi cela a été : une fatigue chronique et inexpliquée, des vomissements, maux de ventre, diarrhées, maux de tête, carences, vertiges.

Est ce que le gluten fait grossir ? : Non non et non ! Le gluten ne fait pas grossir en lui même par contre en effet si vous supprimez pizzas, hamburgers, pain à outrance, gâteaux industriels etc de votre alimentation vous allez perdre du poids mais ce n’est pas lié au gluten [ vous trouverez des gâteaux / viennoiseries et autres pizzas sans gluten mais tout aussi caloriques je vous « rassure » ! ]

Le gluten est il mauvais pour la santé ? : Oui et non. En lui même je dis non. Il n’est pas dangereux pour une personne « lambda ». Ce n’est pas pour cela qu’il faut en abuser. Pour cela comme pour le reste je pense qu’il est important de diversifier et de n’abuser de rien. Par contre je ne conseille pas forcément (en coaching par exemple) aux personnes qui n’y sont pas intolérantes et qui n’ont aucun soucis particulier (digestion ou autre) de l’arrêter, je ne vois pas l’intérêt dans ce cas de rentrer dans un régime strict.

Comment je vis le quotidien ? : Alors clairement, très bien. Au début tout est très compliqué. Cela m’a demandé de repenser totalement mon alimentation, de trouver des alternatives à à peu près tous mes aliments de base ! [ oui en tant qu’étudiante mon alimentation c’était plats préparés / pain / pâtes et fast food à gogo alors forcément … ] Mais aussi de faire attention à tout, les sauces au restaurant, les petites lignes sur les paquets, …

Mais aujourd’hui je cuisine exclusivement sans évidemment et je le vis très bien parce que au final il y a plein d’alternatives qui certes sortent souvent de notre alimentation habituelle mais qui sont aussi très bonnes ! La principale difficulté pour moi : les repas hors de la maison. Particulièrement lors de voyages / dans les aéroports / gares – tout est compliqué ! Là il faut être très prévoyant (et très prudent dans les pays étrangers).

Sinon j’ai de la chance d’avoir des proches adorables qui s’en accommodent et y font très attention donc aucun de soucis pour les repas en famille et entre amis !

 

Est ce que cela coûte plus cher ? Alors là pareil oui et non. Oui clairement si vous achetez vos produits déjà faits. Là c’est une ruine. Personnellement je n’achète que mes farines (et encore j’en fais moi même) et là cela ne me revient pas plus cher (même moins cher car je n’achète aucun produit transformé) que lorsque je mangeais avec. Par contre cela nécessite de faire tout soit même : pain et gâteaux notamment. Mais pour vous donner un peu de courage : c’est rapide une fois que l’on a pris le coup de main, c’est (beaucoup) moins cher et c’est surtout bien meilleur !

Si vous souhaitez acheter des produits sans gluten, je vous conseille le site greenweez

En espérant que cet article vous éclairera sur certaines choses, n’hésitez pas à me poster vos questions complémentaires en commentaires si besoin !

15 commentaires sur "Mon quotidien sans gluten"

  1. Kyarah84 dit :

    J’ai regardé d’un peu plus près la vie sans… (je soupconne une intolérance chez moi…. coup de fatigue intense après les repas, diarrhée 5 min après le repas ces temps ci etc.) et effectivement même si un peu contraignant, je pense qu’a la maison c’est pas trop compliqué par contre dehors plus. Au resto, chez des amis etc…

    1. France Tronel dit :

      yes tout à fait d’accord. Du coup j’ai réduit de beaucoup le budget restau 😀 (et j’appelle avant pour être sure, mais du coup ça limite le choix !), pour le reste j’ai la chance d’avoir des proches prévenants donc c’est plus simple. Ma principale galère demeure les transports mais du coup j’anticipe et j’ai toujours qqch sur moi 😉

  2. Kyarah84 dit :

    L’avantage que ce soit devenu à la mode c’est que y a de plus en plus de choix, de restau aussi etc

    par contre les produits faits sont chers et puis on m’avait dit que du coup plus calorique pour compenser… genre le paquet de chips riquiqui à 5 francs alors que y en a 4 dedans

    1. France Tronel dit :

      Oui c’est exactement ce que je dis dans l’article mais du coup j’achète 0 transformé. Beaucoup plus sain et beaucoup plus économique 😉

  3. Kyarah84 dit :

    par contre c’est bien que y ait de plus en plus de choix
    pour moi le difficile c’est les pates j’adore ca et les sans gluten je les trouve pas mauvaise mais à réchauffer berk ca devient de la bouillie

  4. Laura dit :

    Pour venir appuyer ce que tu dis quand tu ne conseilles pas forcément un régime sans dans tds coaching , il ne faut surtout pas enlever le gluten de son alimentation de manière stricte si on est pas cœliaque ni juste intolérant .
    Je n’ai pas la maladie , j’y suis par contre totalement allergique ! Et mon allergologue m’avait vraiment mise en garde lors de la mise en place de mon régime éviction ( enlever certains aliments de l’alimentation pendant un temps donné et le réintroduire tout en tenant un journal pour noter les effets sur le corps ). Enlever n’importe qu’elle grosse famille d’alimenter type , gluten ou laitage pendant plus de 3 semaines peut très fortement créer une intolérance du système digestif . Beaucoup de gens font cette erreur et se retrouve avec une intolérance alors qu’elle aurait pu être facilement évité . Comme tu le dis très bien , au début c’est juste vraiment très compliqué ! Alors si on peut éviter de s’embêter avec ça. En tout cas encore vraiment merci , grâce à des personnes comme toi , on peut retrouver le gout a plein de choses et surtout manger à nouveau plein de choses mises de côtés et qui manque vraiment aux intolérants dans les débuts .

    1. France Tronel dit :

      Merci beaucoup Laura 🙂
      Oui en plus même si on est intolérant au gluten par exple et qu’on l’arrête avant d’avoir effectué les analyses cela rend les résultats caduques !

  5. BESSE dit :

    Bonjour France,

    Merci pour cet article très explicite !
    Je ne pense pas avoir la maladie cœliaque en revanche je pense avoir une intolérance qui provoques des désagréments (ballonnements etc etc).
    J’aimerais tester une alimentation sans gluten pendant 1 ou 2 semaines voir les changements éventuels sauf que je suis totalement perdue, je ne sais absolument pas vers quels aliments me tourner et quels sont ceux qu’il ne faut pas inclure dans cette alimentation.
    As-tu une liste d’aliments à me conseiller ? Merci !

    Carole

  6. Nathalia dit :

    Salut France !
    D’abord bravo pour ton parcours et ce que tu as deja accompli dans la vie!

    Ma tante est aussi intolérante au gluten, et je cherche justement des recettes, ton site est une vraie mine d’or!
    Mais la moindre molécule pourrait lui faire beaucoup du mal au niveau du système digestif, et du coup ma question porte plus sur les farines que tu utilises.
    J’ai vu la farine de riz et de millet, mais malheureusement en grande surface quand je lis les ingrédients, il y a toujours des risques de trace de gluten et ça me fait un peu peur. En plus les farines spéciales sans gluten sont souvent plus chères.
    Je voulais donc savoir si c’est pareil pour les farines que tu utilises et quel est ton avis. Est ce que tu as déjà utilisé des aliments dans lesquels il y avait aussi des traces de gluten et est ce que ça t’as du coup dérangé au niveau digestif? (Sachant qu’une personne n’est pas l’autre évidemment 😉 )
    Et si t’as des conseils pour éviter ce genre d’aliments et pouvoir aussi se faire plaisir 😉

    Merci encore pour ce super site!!

    1. France Tronel dit :

      il faut prendre des farines certifiées sans gluten mais surtout pas en grandes surface !

  7. Caroline dit :

    Bonjour France,

    Je suis impressionnée par ton parcours et étant sur le même chemin de vie cela me rend réellement optimiste.

    J’ai lu dans ton article que tu fais certaines de tes farines et cela m’intéresse beaucoup !!
    J’ai lu dans un livre que c’est extrement bénéfique de moudre soit même ses grains car les grains ont toujours un potentiel de vie, de fait une farine fraîche est pleine de nutriments frais à contrario d’une farine moulue depuis des semaines qui serait elle « morte ».

    Donc ma question est : comment fais-tu ta farine ? Car il ne faut pas chauffer les grains.
    Je trouve les moulins à farine extrêmement cher…

    Je te souhaite une belle et heureuse nouvelle année !

    1. France Tronel dit :

      Personnellement je n’ai pas de moulin à farine, juste un super robot 🙂

  8. Camille B dit :

    Bonjour France,

    Je te suis sur Instagram depuis quelques temps et je viens d’arriver sur ton site via ta recette de Pains au lait (que je vais essayer de tester ce week end tellement ils ont l’air bon!!).

    Déjà, bravo pour ton parcours, quel exemple!

    Je réagis sur ton article « Sans gluten » car, suite à un rendez vous chez une Naturopathe à cause d’un Syndrome de Vidal (maladie ORL qui provoque asthme, polypose nasale et sinusite chronique) elle m’a conseillé d’arrêter gluten et lactose.

    La question que je me posais est, dans le cas d’une maladie coeliaque, à partir de quand commence tu à ressentir les bienfaits d’une alimentation sans gluten?

    Merci beaucoup pour ta réponse 🙂

    Très bon week end

    Camille

    1. France Tronel dit :

      Hello Camille ! Merci déjà 🙂
      Alors je ne sais pas s’il y a une vérité absolue. Dans mon cas je me suis sentie rapidement mieux. Par contre les effets de la maladie (notamment la mauvaise absorption du fer, des nutriments..) a encore duré plusieurs années après le début de mon régime. Mais j’étais beaucoup mieux au bout de qqs semaines en ce qui concerne la digestion pure et dure.

  9. Hamdat dit :

    Bonjour mon médecin m’a prescrit la prise de sang qui révèle bien une maladie caeliaque, je souhaiterais savoir quoi prendre au petit déjeuner pour être calé et ne pas avoir l’hypoglycémie de 11 h. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *