Comment j'ai changé de vie

 » Tu as de la chance « 

Il y a quelques mois j’avais proposé un article sur ce sujet mais je n’en étais jamais satisfaite … Le temps était donc venu pour moi de le retravailler et de vous en proposer une nouvelle version …

S’il y a bien un qui m’agace dans les commentaires sur Instagram ou dans la vie en général c’est celui là  » Tu as de la chance « . [Exemples en vrac]  » Tu as de la chance d’être mince « , « Tu as de la chance d’avoir du temps « ,  » Tu as de la chance d’avoir des abdos  » ou encore l’éternel  » Tu as de la chance d’avoir tant de motivation « .

Rien ne me fait plus bondir que ces commentaires … Parce que croyez le ou non c’est TOUT SAUF une question de CHANCE !

La chance ça n’existe pas, c’est juste la meilleure excuse pour justifier de ne pas se prendre en main.  » J’ai pas de chance c’est mon métabolisme ou ma morphologie « . [Il n’y a pas de jugement de ma part, cette excuse a été mienne pendant une dizaine d’années].

Si l’on revient 3 ans en arrière je n’étais pas mince, je n’avais pas d’abdos et je n’avais aucune motivation. J’étais en surpoids, dépressive. Je n’avais pas confiance en moi. Je ne savais même pas ce que j’aimais dans la vie. Je pensais que j’étais inutile / sans intérêt / que je ne méritais pas d’être aimée et encore moins d’être heureuse. Bref, vous voyez le tableau.

La personne que je suis aujourd’hui tant physiquement que dans ma tête c’est le résultat d’un long travail ! Je ne me suis pas réveillée un jour en ayant radicalement changé ! (Ce serait – Bien – trop simple).

En ce qui concerne la motivation … Vaste question ! On me demande souvent d’où vient ma motivation, d’où je tire cette force de me lever tôt le matin pour faire du sport et enchaîner avec une journée de travail de 12 heures ou encore comment je trouve le temps et l’envie de tout cuisiner moi même…

La réponse à ces questions c’est juste un an de remise en question, de ratages, de réussites, d’apprentissage.

Au début de mon rééquilibrage j’étais une FEIGNASSE. Le genre de nana qui rentrait chez elle à 17h et ne trouvait rien de plus intéressant à faire que de s’avachir sur son lit et de regarder des films / séries jusqu’au soir. Il m’a donc fallu une énorme volonté pour me dire du jour au lendemain que dorénavant le soir ce serait 45 min de course à pied. J’en ai pleuré et je me disais « Tu as pris la décision de changer de vie, maintenant donne toi les moyens bordel ! » (Oui je suis très sympa avec moi même !)

Tout a commencé comme ça, par la volonté non pas seulement de perdre du poids en faisant le n-ième régime de ma vie mais plutôt par la volonté de vraiment changer de vie du tout au tout. Je n’assumais pas la personne que j’étais devenue, dépressive, mal dans ma peau, introvertie. Et quand on DÉTESTE DE TOUTES SES FORCES la personne que l’on est, je  vous assure ça fait se bouger.

Aujourd’hui le sport est un besoin ! Il me permet d’évacuer. Je n’en fais plus dans l’optique de perdre du poids mais de me faire PLAISIR, d’être en bonne santé, de me muscler, d’être BIEN dans mon corps, de Prendre du temps pour moi. Alors oui évidemment il y a des matins ou c’est dur, des soirs où il fait nuit et des jours où il fait trop chaud, mais honnêtement quand on arrive à dépasser ce moment de doute et de flemme la satisfaction est encore plus grande. Je ne dis pas qu’il ne faut pas écouter son corps (au contraire!) mais qu’il faut savoir (très souvent) se donner de GROS coups de pied aux fesses pour avancer !

Il y a toujours des périodes où on est mieux, d’autres moins bien, parfois on progresse d’un coup, parfois on stagne, c’est le jeu. Mais prendre l’habitude de faire du sport régulièrement c’est déjà LA bonne idée. Peu importe si on ne progresse pas très vite, on progresse toujours plus que celui qui est resté assis sur son canapé ! Peu importe si on ne peut en faire que 20 min par jour, c’est déjà beaucoup mieux que rien. Peu importe si les gens nous prennent pour des fous, bientôt ils nous envieront !

Pour la nourriture … Si vous avez lu les articles précédents, vous avez du voir que je n’étais pas la personne qui mangeait le mieux au monde et qu’en plus je faisais d’énormes crises d’hyperphagie et de boulimie

J’ai passé des années à chercher un espèce de réconfort dans la nourriture, jusqu’à comprendre que non seulement je ne trouverai jamais ce-dit réconfort dans la nourriture mais qu’en plus les kilos de trop étaient eux bien présents … Je me suis prise en main, j’ai suivi 2 thérapies, un psychiatre et un thérapeute en hypnose. Ces thérapies ont été très bénéfiques. J’ai appris peu à peu à comprendre l’origine de mon mal être, à l’identifier, à l’apprivoiser puis peu à peu à me détacher de mon rapport fusionnel à la nourriture. Alors la démarche de se faire aider est dure, très dure parce que cela nécessite de se rendre compte que l’on a besoin d’aide et que cela peut prendre du temps.. Mais honnêtement cela vaut le coup. J’ai compris peu à peu que le problème venait de moi, de l’intérieur de moi et qu’il était inutile d’essayer de trouver une solution à l’extérieur, j’ai compris que c’était à moi de régler ce problème avec moi même.

Depuis mon rapport à la nourriture a radicalement changé, je n’ai plus besoin de me gaver pour me sentir bien, la nourriture ne dicte plus ma vie comme elle l’a (trop) longtemps fait.

Aujourd’hui j’ai appris à manger sain. Je fais tout maison, les compotes, les pâtes, le pain, les gâteaux, les soupes etc. Je mange 7/8 fruits et légumes par jour, j’ai supprimé tout sucre raffiné de mon alimentation (et de mon appart par la même occasion), etc etc. Vous allez me dire « c’est chiant » mais non ! J’ai trouvé mon alimentation dans laquelle je me sens BIEN ! Et surtout qui me procure du plaisir au quotidien !! Et pour vous dire maintenant quand je mange du transformé ou gras / sucré je suis physiquement mal, j’ai mal au ventre, la diarrhée, des nausées etc. Du coup je n’ai aucun mal à résister à des cookies, des pains au chocolat, des bonbons ou encore des pâtes carbonara. Toutes ces choses pour lesquelles j’aurais tué auparavant ne me font même plus envie, tout simplement. Mon plaisir à moi c’est par exemple du poulet grillé avec une potée de choux aux pommes et un carré de chocolat noir en dessert. Pour moi ça c’est divin !

C’est donc une question d’apprentissage. On PEUT changer, c’est possible, vraiment ! Mais pour ça si on le désire vraiment il faut se donner les moyens, ne pas se chercher d’excuses mais trouver des solutions !

Prendre chaque jour comme une nouvelle chance, comme un nouvel objectif à atteindre. On a tous des objectifs différents, on a tous des vies différentes mais peu importe. L’essentiel c’est d’essayer, de se donner les moyens. Parfois on se plante, on se gamelle, on régresse. La route est toujours longue et très souvent sinueuse. Mais le jeu en vaut la chandelle.

 

18 commentaires sur " » Tu as de la chance « "

  1. Camille dit :

    C’est tout à fait ça ! Ton article est très juste et je m’y retrouve beaucoup ! J’ai également fait un article sur la motivation aujourd’hui, c’est vrai qu’on demande souvent « Comment tu fais pour être motivée comme ça? » Tout s’apprend 😉
    Bisous

  2. André dit :

    Coucou ma belle (c’est laure_andre27)
    Super article encore !
    Tu motive toujours autant et surtout tu n’hésite pas a expliquer que tu as eu des échecs. C’est bien de se dire « je m’y met » mais encore faut il s’y tenir!

    Pour le « tu as de la chance d’avoir du temps » je t’avoue que parfois j’en manque 🙁
    Avec 2 enfants et un copain militaire pas souvent évident de trouver du temps pour soit. Car le peu de temps j’essaie au Max de ranger la maison, les jouets des petits les lessives … Et quand je peux bah … Fin de la sieste pour eux!
    Me lever tôt ? Impossible car je peux pas les laisser seuls le temps d’un footing ! Mais quand on veut on peux alors certes ce n’est pas tout les jours mais des que je peux je repousse la lessive et je monte sur mon vélo elliptique !

    Désolée pour le pavé mais j’adore toujours autant te suivre tu es superbe !!

    Bisous tout plein !
    Laure 🙂

  3. Charlene dit :

    Un très bel article. A chaque fois que je te lis , que ce soit sur Instagram ou sur ton blog, ça me fait toujours réfléchir. Je pense qu’on a peu près le même passé avec la nourriture (sauf que pour moi c’est toujours d’actualité). Cela fait des années que je pâtis, que je suis complètement dépendante de la nourriture avec crise d’hyperphagie, boulimie … que j’ai fais pendant des années (aujourd’hui j’arrive a mettre un nom sur ces crises). Depuis environ 1 ou 2 ans mes crises sont moins présentes car j’arrive à me raisonner mais pour autant mon rapport avec la nourriture reste toujours aussi compliqué. Des années que je suis complexée. Des années que je « survis » plus que ce que je ne « vis ». Et je me reconnais complètement dans ton parcours. Où tu dis que tu étais déprimée, introvertie. Grâce à cet article je vois que tu t’es fais aidée. C’est une démarche que je pense nécessaire pour avancer mais j’ai beaucoup de mal à le faire. Peut être par peur d’être jugée, de me sentir incomprise, de devoir expliquer ce que je ressens ou par peur de ne pas réussir à changer (ce que j’essaie de faire depuis des années). Je veux pas t’embêter mais est ce que ça t’embêterai si on discutait par email (juste 1 ou 2 mails) sur ce sujet là ? Désolée mais c’est un sujet que je ne peux aborder avec peu de monde autour de moi et comme j’admire ton parcours je pense que tes conseils pourrait peut être m’aider. Je te laisse mon adresse mail avec le commentaire.
    En tout cas je te l’ai déjà dis pas mal de fois sur Instagram mais je te le redis encore : BRAVO !! Chapeau pour ce beau parcours qui inspire tellement de personnes comme moi ! J’espère vraiment un jour avoir autant de force que toi !

    Bisous Désolée pour le pavé et pour le « raconte ta vie » !
    Et merci pour cet article et pour ton blog en général.

    1. francerigal dit :

      Pas de soucis ma belle 🙂 oui n’hésite pas â mecrire france.rigal@gmail.com

  4. juliiiiiie dit :

    Ton article est très touchant et j’ai tendance à m’identifier dans ce que tu dis! Je suis moi même en ce moment en train de me prendre en main car après une période d’anorexie je suis tombée dans la boulimie dont je n’arrive plus à me sortir! Je me fais aider par une hypnothérapeute et je commence une thérapie comportementale en avril! Effectivement les progrès et le changement sont très long mais à chaque petite « victoire » on se sent tellement fière! en tout cas un grand bravo pour ton joli parcours et se changement de vie à 180° 😉

  5. cathy boulbes dit :

    Tu es top et ton article est juste parfait..c etait moi que tu as decris..il y a 2 mois seulement..et maintenant grace a vs ces supers comptes ig j ai LA MOTIVATION ET JE FAIS POUR L 1ERE FOIS DU SPORT ET 6 JOURS SUR 7!!!encore merci

  6. Lore dit :

    Salut, super blog 🙂 Belle leçon de vie. C’est quoi ton IG?

    1. francerigal dit :

      Choupi_healthy

  7. nanie dit :

    bonsoir je te suis, instagram et je viens de découvrir ton blog je me reconnais a 100% dans ton parcours, sauf que je vais avoir 40 ans et 2 enfants,en se qui me concerne j’ai des problèmes avec mon alimentation après une perte de poids j ai voulu maigrir encore un peu plus et j’ai fini par supprimer de plus plus de choses de peur de reprendre du poids… du coup le malgrès 4h de sport intensif et peu de calories de reprends du poids petit à petit c’est a ne rien y comprendre…!!??? alors j’ai décidé d utilisé un compteur de calories et de remanger pour atteindre au minimun 1200calories par jour mais j’ai peur de tout reprendre.
    merci je me sens moins seule

  8. Camille dit :

    Dire « avoir de la chance » m’énerve tout autant que toi!! La chance n’existe pas! Tu es la preuve vivante, que c’est la force intérieure qui est reine dans cette histoire! Et cette force elle se travaille!
    Des bisous

  9. mlzun0 dit :

    Je suis tellement d’accord!
    Le corps qu’on a, on le « mérite ». Il se travaille. J’étais déjà une coureuse, mais je m’en rends encore plus compte maintenant que je me suis mise à des exercices de muscu/gainage chez moi. C’est long, c’est du travail, de la patience, de la régularité, associée à une bonne alimentation (j’ai encore des progrès à faire là-dessus;) ).

    Au passage, c’est mon premier commentaire sur ton blog que j’ai découvert via IG. Et bravo pour ton parcours, car tu reviens de loin, et tu es allée encore plus loin encore!

  10. KMICASE dit :

    Bonjour, j’ai une question, pour le coup assez indiscrète, quand l’on voit le avant/après sur tes photos, je me demande évidemment si tu as fait une opération après avoir perdu tous ces kilos ? et si oui, à quel poids l’as tu fait ? 🙂

    1. francerigal dit :

      Non aucune opération !

  11. Sandnice971 dit :

    Très bel article, un vrai booster. Je me rend compte que c’est moi mon propre frein. C’est l’heure du réveil. En 2010 je pesais 149kg, j’ai eu une sleeve et suis arrivée à 94kg le rêve, pour moi j’étais la plus belle à mon mariage. Et depuis j’ai repris je suis à 124kg. J’ai grave déprimé mais now je me dis que je peux si je veux. Merci beaucoup on ne s’apitoie plus.

  12. helene dit :

    Le commentaire de Charlene est exactement ce que j allais t écrire ! Je pense de plus en plus à consulter pr arrêter de faire des crises de boulimie qd ca va pas même si elles sont plus espacées aujourd’hui ! Pourrais tu m en dire plus sur ta thérapie par l hypnose stp parce que j ai lu différents avis mais je suis tjs indécise j ai peur qu’ on m enleve le plaisir de manger !
    Je te remercie d avance !
    Je t embrasse

    1. France Rigal dit :

      N’hésite pas à m’écrire en privé concernant l’hypnose ! mais je te rassure j’ai toujours beaucoup de plaisir à manger (même beaucoup plus !!). C’est une thérapie douce et personnellement je n’y vois aucun inconvénient. Evidemment cela ne marche pas sur tout le monde (c’est comme tout) mais tu n’as aucun risque si celà ne marche pas alors fonce à mon avis :). Mais si tu as des questions n’hésite pas à m’écrire en privé 🙂

  13. louise dit :

    Très bel article. J’en ai tellement marre aussi des gens qui me dise t’as de la chance, moi je peux pas… je commence et ton insta me motive beaucoup. Et ton blog je l’ai découvert il y a peu et j’aime beaucoup. Bonne soirée merci de faire ce que tu fais.

    1. France Rigal dit :

      Merci beaucoup Louise 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *