lettre au père

Lettre au père

Alors que je cherchais des  chansons pour notre mariage, je suis tombée sur cette chanson

De Claude Barzotti je ne connaissais que le Rital et Madame [Honte à moi]

Première écoute et les larmes ont coulé sur mes joues. De grosses larmes chaudes qui roulent très vite.

Et puis cela a duré longtemps.

Alors je me suis dit que le moment était peut être venu pour moi d’écrire à mon père.

Mais par quoi commencer ..

Il y a tellement de choses à dire …

Lui dire que je l’aime et m’arrêter là serait la solution de facilité. Mais …

[ Oui il y a toujours un mais ]

J’aimerais aussi lui dire qu’il est mon pilier. Le remercier pour son courage et sa force. Lui dire que je suis fière d’être sa fille, aussi. Fière des valeurs qu’ils m’a transmise, fière des combats que j’ai mené à ses côtés.

Et puis les mots  » qu’aurais-je fait sans toi » résonnent particulièrement vrais dans ma tête. Je crois d’ailleurs que le jour de notre mariage nous passerons cette chanson. Je ne sais pas encore à quel moment. Je ne sais pas si c’est le bon moment d’ailleurs, ou si cela voudra dire quelque chose pour les personnes présentes. Mais pour moi cela a du sens. Parce que oui sans mon père aujourd’hui, sans sa volonté d’avancer, sans sa force, sans son amour, je ne sais vraiment pas ce que j’aurais fait de ma vie.

Et je dois dire que je l’admire, même si je ne lui ai jamais dit. Je l’admire d’avoir su se relever après la perte de sa femme – parce que personnellement je ne sais pas si j’en aurais eu la force. Je l’admire de m’avoir élevée, d’avoir trouvé une femme formidable, d’avoir eu le courage de continuer à avancer, de reconstruire une famille et puis sa vie, petit à petit, pas à pas. Même si le traumatisme et le vide sont encore présents, je le sais. Mais oui cela peut paraître enfantin de dire cela mais j’ai de l’admiration pour mon père, en plus de l’immense amour que je lui porte.

Alors papa merci, merci pour ce que tu m’as apporté, merci de m’avoir aidée à me construire, merci d’être encore à mes côtés chaque jour, merci de faire taire mes doutes en me serrant fort dans tes bras, merci d’essayer de trouver les mots même si tu es maladroit [ c’est de famille – il parait ]. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi depuis bientôt 26 ans parce que de la petite crevette de 1.9 kg et 40 cm tu as fait une femme, peu à peu. Et c’était pas une mince affaire !

Merci pour tout papa, j’espère pouvoir t’apporter autant dans les prochaines années. J’espère te combler de bonheur avec des petits enfants, et puis j’aimerais que tu sois fier de moi, aussi.

Je t’aime.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *