1 an - Comment j'ai changé de vie

1 an

C’était il y a un an …

Et ces quelques mots, pour les graver.

 

Il y a un an, jour pour jour, presque heure pour heure, je te mettais au monde. 

Il y a un an, nous devenions une famille.

Étrangement peut être, aucune nostalgie, aucun regret. Pas l’impression non plus que tu as grandi trop vite. Juste un « merci ». 

Merci ma fée, ma perle, mon amour. 

Merci de nous avoir choisi comme parents, merci d’avoir fait de nous une famille. 

Merci pour toutes ces premières fois. Les premières tétées, les nuits entières collées cœur contre cœur, les premiers sourires, les premiers areuh, les premiers éclats de rire, les premières purées, le premier Noel, les premières grimaces, la première neige, la première piscine, la première luge, la première poupée, la première gym, les premiers mots, les premiers pas main dans la main, les premières dents, les premières bananes écrasées, les premières cuillères de quinoa toute seule, le premier nez qui coule, les premières histoires. 

Merci ma fée, ma perle, mon amour. 

Merci de répandre le bonheur partout où tu passes, d’un sourire ou d’un regard. Ton regard si bleu, si intense, si déroutant. 

Merci pour tes éclats de rire, pour tes cris de joie, pour ton amour de la vie. 

Merci de grandir, jour après jour, et de faire de nous les témoins privilégiés de ces instants précieux. 

Merci ma fée, ma perle, mon amour, d’avoir fait de nous des parents comblés et un couple plus amoureux que jamais. 

 

 

Oui, une année bouleversante, fatigante, magique. Une année qui aura marqué un tournant incroyable dans nos vies. Devenir une famille, c’est fou cette expérience. C’est éprouvant, déroutant mais tellement merveilleux au quotidien. Pour cet anniversaire, rien de bien spécial, pas de très grande fête, juste les très proches, beaucoup d’amour et puis des cadeaux symboliques et des souvenirs de cette année si particulière.

Quelques jours avant sa naissance je me souviens avoir été prise d’une grosse angoisse : « est ce que je vais en être capable », « est ce que je vais être une bonne mère ». Cette année a fait taire tous mes doutes. Je fais au mieux, avec mon histoire, mes doutes, mes peurs, mon passé, mais je n’ai plus aucun doute sur le fait d’être une bonne maman, surtout surtout, lorsque je la vois sourire.

Bref, je m’égare, vous l’aurez compris, aujourdhui c’est le premier anniversaire de choupette !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *