Comment j'ai changé de vie

Apprendre à s’aimer

Un sujet qui me tient particulièrement à cœur …

Apprendre à s’aimer.

Alors le problème c’est que, dit comme ça, ça fait un peu égocentrique. Un peu narcissique même, voire prétentieux. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup d’entre nous ont un problème avec leur image  et leur confiance en eux.

Parce que s’aimer, c’est un peu tabou.

Et pourtant. Et pourtant c’est tellement important.

On apprend aux enfants à dire « merci », à faire pipi sur le pot. On leur apprend patiemment que « m » et « a » se prononcent « ma ». On leur fait réciter leurs poésies et leurs tables de multiplication. On leur apprend le respect, comment vivre en communauté. On ne frappe pas ses petits camarades, on goûte un peu de tout à table ou encore on dit s’il te plait et merci.

Et si on oubliait un point essentiel ?

Si on apprenait à nos enfants à s’aimer ?

Alors pour moi s’aimer ça veut dire quoi ?

S’aimer c’est apprendre à accepter la personne que l’on est. Apprendre que l’on a ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses aussi. S’aimer c’est donc apprendre à être tolérant avec soi-même. Accepter de ne pas atteindre la perfection. Se dire que donner le maximum finalement, c’est déjà pas mal ! S’aimer, c’est accepter que l’on a un vécu, une histoire que l’on n’a pas choisie et plein de choses que l’on ne maitrise pas, aussi.

S’aimer c’est donc lâcher prise, un peu.

S’aimer c’est se respecter, respecter et accepter de faire ce qui est juste pour nous et pas forcément pour le monde qui nous entoure. S’aimer c’est accepter qui l’on est au plus profond de nous et de ce fait d’apprendre à se faire confiance. Faire confiance à notre petite voix intérieure et à notre cœur.

S’aimer c’est apprendre à être FIER DE SOI, fier de ses avancées et de ses réalisations. Fier d’être qui l’on est aussi, un peu. Apprendre à se valoriser plutôt qu’à se rabaisser. Apprendre à cultiver des petits bonheurs et à voir des réussites dans des choses simples.

Bref, s’aimer c’est tout cela, et ce n’est pas toujours simple.

6 commentaires sur "Apprendre à s’aimer"

  1. Bérénice dit :

    Pas toujours évident, le monde extérieur nous montre tellement de choses « parfaites », même si on sait que la plupart du temps on peut remercier photoshop! Par contre, je tente de l’enseigner tous les jours à mes chipies, chaque personne est différente, avec ses propres qualités et ses défauts. Leur expliquer qu’on ne peut pas toujours tout avoir mais qu’il faut apprécier ce qu’on a déjà…

    Très bel article, j’aime beaucoup! Bisous,

    Beebulle_healthy

  2. angélique dit :

    Encore une fois tu as bien raison, ce n’est pas simple du tout!.. Surtout si tu ne rentres pas dans le moule le plus classique… Au lieu de t’accepter comme tu es, tu passes pour quelqu’un de « special ».. Et pas dans le bon sens du terme! Comme un vilain petit canard.

  3. Virginie dit :

    A 37 ans j’apprends encore tous les jours à m’aimer…ce n’est pas évident mais je crois en moi. Merci pour ce bel article.

  4. Vero dit :

    Merci pour cet article.
    J’ai du mettre 37ans a essayer de m’aimer. Le chemin aura été long mais a bientôt 40 ans dans un mois, apres un lymphome, j’ai décidé de m’aimer telle que je suis et ça fait du bien, de prendre un nouveau départ même professionnel….
    Je regarde ce que j’ai, qui je suis devenue et que c’est pas si mal. J’essaie d’apprendre aussi à ma fille (12 ans), qui est très grande et fine mais très complexée d’apprécier ce qu’elle a et non pas toujours regarder ce que les autres ont et pas elle. Je ne sais pas si j’ai été très claire.
    En tout cas, tu es une très belle personne. Merci pour tes articles, ils sont formidables comme tes recettes d’ailleurs. Très bonne continuation. Vero

  5. dggtpc dit :

    très bel article ! Comme tous les autres d’ailleurs ! Je suis fan (:

    1. France Rigal dit :

      Merci beaucoup beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *