9 mois post partum : Le bilan - Comment j'ai changé de vie

9 mois post partum : Le bilan

Vous aviez été très nombreux (ses) à me faire un retour très positif sur mon premier bilan des 3 mois bébé / maman. Je reviens donc avec un second bilan, celui des 9 mois (déjà !), une étape importante puisque choupette a officiellement aujourd’hui passé autant de temps au creux de moi que dans le monde extérieur !

Je vais partir de la même trame d’article, pour vous expliquer les évolutions de ces 6 derniers mois qui, vous vous en doutez, ont été riches !

 

9 mois, côté bébé :

  • Au niveau de la taille et du poids, pas de surprise, Camille suit toujours sa courbe (très) haute et mesure 78 cm pour 9.5 kilos. [ Note : elle mesurait 49 cm et pesait 3.515 kg à la naissance ].
  • Au niveau des acquisitions et des progrès, je ne vais probablement pas vous étonner en vous disant que les 6 derniers mois ont été particulièrement riches
    • L’acquisition du « ramper » (6/7 mois)
    • Puis le 4 pattes et le fait de se mettre assise seule à 7/8 mois
    • Le fait de se mettre debout seule (8 mois)
    • Les premiers mots en langue des signe avec « encore », « manger » et « dodo »
    • Les premiers mots parlés : maman, papa, mammam (pour miam miam), dada, miaou, waff (oui cette petite personne est l’amie des bêtes !) – et c’est donc toujours une vraie pipelette
    • Le début de la diversification (j’y ai consacré un article entier par ici)
    • Ces 6 mois ont aussi été marqués par l’entrée à la crèche à 4.5 mois et nous sommes absolument ravis. Camille y est bien, elle est ravie, jamais laissée ou retrouvée en pleurs, évidemment c’est un soulagement pour nous. 
    • Il y a eu aussi 2 dents & deux en cours
    • Le début des bébés nageurs (4 mois) et des ateliers de motricité
    • Et aussi, surtout : l’autonomie. Camille veut à peu près tout faire seule : manger, boire, vadrouiller dans l’appartement, aller chercher ses jouets etc… Elle peut jouer seule pendant 1h30 sans soucis, va chercher ses livres, ses jouets, c’est un vrai bonheur. 
    • Elle adore : Toujours autant Chopin, Mozart, le Petit Prince, le bain et les bébés nageurs, être dehors pour une balade ou un running poussette, se débrouiller seule, le quinoa, les endives, le céleri et les choux de Bruxelles, vadrouiller librement à la maison ou à la crèche, les livres et aller à la médiathèque, le chat, être en cuisine avec moi, quand papa et maman font les pitres … 
    • Elle déteste : Toujours autant être inoccupée et être habillée (pratique au mois de Janvier !), qu’on l’aide à manger, à boire, la carotte, les lavages de nez.

 

9 mois, côté maman :

Côté fatigue / sommeil : Pour moi tout est rentré dans l’ordre relativement rapidement. Aujourd’hui j’ai repris mon activité professionnelle à 80% ainsi que ma routine sportive & une formation en cours du soir. Les journées sont donc longues et bien occupées, mais Camille dort bien (19H/7H) ce qui nous permet de bien récupérer le soir / la nuit. C’est une vraie chance, j’en ai bien conscience. Du coup une fatigue normale d’une personne qui fait des journée de + de  15 heures. Au quotidien je prends toujours mes superaliments 

Côté physique : Si vous avez lu mon premier article « bilan » à 3 mois post partum, vous savez qu’à ce moment là j’avais retrouvé mon poids pré grossesse. Aujourd’hui je suis toujours à ce poids de forme que j’ai depuis 3/4 ans maintenant. J’ai aussi repris une activité physique qui m’a permis de retonifier mon ventre et d’être de nouveau en forme. Cependant, je ne considère pas du tout avoir retrouvé mon niveau d’avant grossesse (notamment concernant le rythme en course à pied). Je sens que mon corps post grossesse est aussi plus lent à récupérer, du coup, je le chouchoute d’autant plus pour qu’il continue à me suivre au quotidien !

Côté Sport : Après mes rééducations du périnée et abdominale, j’ai repris ma routine sportive. Généralement de la course à pied 3 ou 4 fois par semaine, la salle de sport 2 fois. J’arrive parfois à aller à la piscine, mais c’est plus rare, les horaires ne coïncidant pas vraiment avec mes créneaux de libres. Je fais toujours du sport tôt le matin, sauf les lendemains de formation car je termine très tard, ces matins là, le sommeil est donc prioritaire ! J’ai failli écrire « j’ai repris ma routine sportive comme avant », mais je me suis rendue compte que ce n’était pas tout à fait exact. Ce qui a changé ? Je suis beaucoup plus consciente de mon corps, et j’y fais beaucoup plus attention. Je ne fais plus d’abdominaux « violents », j’ai opté pour des séances de renforcement plus douces, du pilate, du yoga, des abdominaux hypopressifs. Je suis aussi beaucoup plus à l’écoute de mon organisme lorsqu’il me demande de ralentir le rythme, ou que je ressens une baisse d’énergie. Bref, j’ai repris, aussi assidûment, mais avec plus de conscience de mon corps, de ses limites et de ses possibilités. 

Côté alimentation : Alors, rien, ou presque, puisque depuis quelques mois, je suis officilement végétarienne. 

Côté organisation : Primordiale. Généralement je fais ma séance de sport tôt le matin puisque ma journée de travail commence généralement à 7h30. Je dépose choupette à la crèche pour 9h puis je travaille généralement jusqu’à 17h, heure où je vais la récupérer (4 j /5). Ensuite c’est son moment jusqu’à son coucher (19h). En ce moment j’enchaîne avec une formation de 20 à 22h, lorsque ce sont des soirs « off », je profite de ces moments pour organiser ma semaine, faire à manger, prendre du temps avec monsieur. Le maître mot pour ne pas me sentir débordée : anticipation. Le mercredi, c’est notre jour en tête à tête (bon, parfois, papa s’incruste !)

Côté activités maman / bébé : Ensemble on joue, on court, on lit des histoires, on écoute de la musique, on danse et on rit. Le bain et surtout le massage après le bain est un moment aussi privilégié. Je passe aussi beaucoup de temps en cuisine avec elle, c’est chouette et précieux d’avoir l’opportunité de partager cette passion. 

Bref, pour tout vous dire, ces 6 mois ont été merveilleux, pas d’ombre au tableau comme le premier « trimestre de vie » qui avait été beaucoup plus laborieux ! Nous avons trouvé notre organisation, notre place et notre rythme. Camille n’a pas été malade et n’a pas vraiment souffert de ses dents, ni d’angoisse de la séparation, ce qui a largement facilité les choses.

Beaucoup de personnes me demandent comment je vis le fait qu’elle grandisse (vite). Personnellement je trouve ça merveilleux. Je ne veux surtout pas la garder bébé mais lui prendre la main pour l’aider à grandir. D’ailleurs, plus elle grandit et plus il est certain qu’elle a beaucoup de mon tempérament. Elle est têtue, autonome et fonceuse, bref, son signe astrologique (bélier) ne nous a pas trompé. J’ai fait son album, j’ai été touchée et émue de revoir ses premières photos, nos premiers instants, mais je n’ai aucune nostalgie, aucun regret. Aujourd’hui, mon but est vraiment de continuer à l’aider à grandir, de me battre pour lui procurer un environnement sécurisant, sans être étouffant, et aimant, surtout. De construire des souvenirs avec elle, de partager des moments, de les graver en mots, en photos, en vidéos. Oui ça va vite, c’est vrai, et lorsque je me dis que dans 3 mois elle aura 1 an, je ne réalise pas tout à fait. Mais je fais tout pour partager et graver ces moments avec elle. Je crois que c’est doublement important pour moi puisque je n’ai pas eu la chance de les vivre avec ma maman. Alors avec Camille, je ris fort, je chante (faux), je croque la vie, je ne me pose pas beaucoup plus de question que cela, finalement. Je vis l’instant. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *