La perception de soi

La perception de soi

La perception de soi … Vaste sujet !

Plus j’échange avec des personnes à ce sujet plus je réalise qu’il est (relativement) rare de ce voir comme on l’est vraiment [ je ne sais pas si cela doit être considéré comme une bonne ou une mauvaise chose mais c’est un fait …]

Lorsque je parle de perception de soi-même, je parle de physique bien sur mais aussi d’une perception de soi beaucoup plus globale. 

Je me rends de plus en plus compte du poids des « croyances« . De ce qu’elles engendrent comme mal-être et comme manque de confiance en soi en général.

Alors qu’est ce que j’appelle les « croyances« . Ce sont les pensées que l’on se crée (ou que l’on crée pour nous) et qui s’ancrent peu à peu bien profondément dans notre esprit. Qui ne représentent pas la réalité mais qui sont NOTRE réalité. Elles ne sont pas ce que nous sommes mais la perception que nous avons de nous même. Et cette perception prend [ trop ] souvent toute la place dans notre esprit. Au détriment de la vraie réalité. 

Un exemple. Combien de fois en coaching j’ai entendu  » je suis grosse  » – et en creusant  » mon compagnon me dit sans arrêt que je suis grosse « . Cette phrase  » tu es grosse  » a été intégrée comme une réalité. Parfois c’est le cas – souvent cela ne l’est pas. Mais cette phrase a été tellement entendue qu’elle est finalement devenue une réalité dans l’esprit de la personne. Et cette réalité restera sa réalité, peu importe le vrai poids.

Et il en est de même pour tout. Lorsque j’étais ado j’ai entendu des centaines de fois que j’allais  » être nulle en conduite  » – évidemment lorsque je me suis inscrite à l’auto école je n’étais pas dans les meilleure dispositions de la terre. Non pas parce que j’étais foncièrement mauvaise en conduite [ franchement c’est pas bien sorcier ] mais parce que je l’avais tellement entendu que j’en étais persuadée. Au final 76 heures de conduite pour avoir le permis. ( BINGO ! )

Idem pour  » tu n’es pas scientifique  » (ah bon en CM1 déjà on pouvait prédire que je serai nulle dans toutes les matières scientifiques – intéressant),  » tu es trop ronde pour faire de la course à pied  » ( du coup j’avais une bonne excuse pour ne pas m’y mettre),  » de toutes façons ce qui est bon c’est le sucré et le gras  » (voilà pourquoi j’ai mis 25 ans à manger correctement …),  » l’écriture n’est pas un métier » (voilà pourquoi j’ai mis 25 ans à – essayer – d’assumer d’écrire),  » le mariage c’est seulement une convention sociale, franchement ça ne veut rien dire d’autre ça empêche pas l’autre de partir  » (Raison pour laquelle j’ai une peur phobique de l’engagement..).

Et je pourrais vous noircir des pages et des pages d’exemples.

Bref tout ça pour dire, il y a notre réalité, notre perception et puis la réalité. Et il est rare que ces deux là concordent … [ malheureusement, la vie serait – bien trop – simple ]

Alors je pense qu’il est nécessaire de se protéger, de ne pas se laisser dicter qui l’on est. De ne pas se laisser imposer par les autres ce qui nous définit mais d’être réellement la personne que l’on a envie d’être. Et ce n’est pas une mince affaire !

Aujourd’hui je « fuis » systématiquement tout ce qui peut construire du négatif dans ma caboche, d’ailleurs je me suis surprise à dire à un ami qui me disait  » tu ne t’en sortiras jamais, franchement tu n’arriveras pas à vivre de tout ça, laisse tomber « : TAIS TOI. C’est sorti tout seul.

Et puis ensuite j’ai fermé les yeux et je me suis concentrée très fort pour effacer cette phrase de mon esprit et en me répétant  » tu y arriveras – tu y arriveras – tu vas lui prouver que tu es capable « . 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *