Comment j'ai changé de vie

Alimentation saine et petit budget : astuces

Selon l’INSEE, l’alimentation est le deuxième poste de dépenses des ménages après le logement. Voici quelques astuces pour diminuer votre budget courses :

  • Avant de faire vos courses, faites le point de ce que vous avez dans les placards et le réfrigérateur, très souvent, on achète beaucoup plus qu’il ne faudrait tout simplement parce que l’on” ne sais pas s’il en reste alors dans le doute …” (ne me dites pas qu’il n’y a que moi qui réfléchissait comme ça !)
  • Cuisiner ! L’objectif va être d’acheter simplement les ingrédients de base et de cuisiner vous même. Les aliments / plats transformés coûtent très chers et sont (dans leur immense majorité) mauvais pour la santé. Prendre le temps de cuisiner même si on cuisine simple (pas besoin de faire compliqué !) a donc le double bénéfice : santé et budget.
  • Acheter de saison (et local) : Acheter de saison et local est vraiment la bonne idée pour réduire le coût des fruits et légumes. Qui dit local dit peu de transport donc moins coûteux. De plus, les fruits et légumes sont ramassés (presque) à maturité, ce qui les rend beaucoup plus intéressants nutritionnellement parlant. Bref, c’est tout bénéf !
  • Acheter en circuit court (producteurs directement) : Voilà qui découle du point précédent (plus ou moins) : acheter directement aux producteurs. Attention : sur les marchés il y a beaucoup de revendeurs, chez qui les prix ne sont pas forcément moins chers qu’en grande surface donc. C’est vrai que je trouve en plus super sympa d’encourager directement le travail des producteurs, de pouvoir échanger avec eux etc.
  • Acheter les céréales, légumineuses, oléagineux en vrac :  Le vrac est une bonne solution car moins d’emballage = moins de coût. A la maison, vous pouvez ensuite opter pour des bocaux de conservation en verre, c’est esthétique, visuel et vraiment très sympa.
  • Faire maison : nous réduisons beaucoup la note en faisons exclusivement tout maison : les farines et pain sans gluten, la plupart des yaourts, les laits végétaux, les jus. C’est une grosse économie. Et ce n’est pas forcément beaucoup de temps supplémentaire … C’est surtout un bon coup de main et beaucoup d’organisation.
  • Manger végétarien (ou presque) : Depuis que nous mangeons végétarien, notre budget course a beaucoup diminué. Il ne s’agit pas de manger explusivemnt végétarien si vous ne l’êtes pas mais de vous fixer par exemple 3 repas par semaine sans viande / poisson, vous verrez l’addition va vraiment baisser.
  • Pas de substituts “carnés” : ce qui revient (quasiment) aussi cher que la viande (et qui n’est pas sain du tout en règle générale) ce sont les “substituts” à la viande : comprenez les nuggets végétariens, les steaks végétaux … Achetez la matière première (oléagineux, tofu ou soja, légumineuses, céréales) et faites les vous mêmes, les steaks végétaux par exemple sont très faciles à congeler !
  • Les appli anti gaspi type Too good to go : On a très peu l’occasion vers chez nous car les points de “retrait” sont très rares (et donc pris d’assaut) mais si vous en avez l’occasion : testez ! C’est vraiment l’opportunité d’avoir des produits de qualité (beaucoup de magasins bio s’y mettent) à un prix mini.
  • Faire les menus à l’avance : Anticiper les menus (et faire une liste de course en conséquence) est vraiment une bonne idée pour réduire le gaspillage et le coût… Vous avez exactement ce dont vous avez besoin, dans la bonne quantité. Généralement, je ” programme” sur 3 jours, pas plus, généralement le dimanche pour lundi mardi et mercredi, ensuite la fin de semaine, se fait sur les restes ou “au feeling” ! c’est notre équilibre pour être à la fois organisés et prendre tout de même plaisir à manger “à l’instinct” mais à chacun de trouver le sien (d’équilibre)
  • Opter pour le Drive pour toutes les courses “autres”, vous verrez l’addition monter en temps réel, cela permet souvent de se questionner : ” est ce que j’en ai vraiment besoin ?”
  • Si vous faites vos courses en grande surface comparez le prix au kilo / au litre, vous aurez parfois (souvent) des surprises !
  • Attention aussi aux promotions qui sont généralement le nerf de la surconsommation et de l’achat que j’appelle “d’opportunité” : si vous n’aviez pas été attiré par le signal “promotion” l’auriez vous acheté ? En avez vous réellement besoin ?

A la fameuse question “combien” pour l’alimentaire : nous en avons en moyenne pour 80 / 90 euros  par semaine pour 2 adultes  + 1 enfant  + 1 bébé (qui pour l’instant ne coûte rien en terme d’alimentation)

10 commentaires sur "Alimentation saine et petit budget : astuces"

  1. denise giordanengo dit :

    tres bien vos conseils mais suivant la région pas tres pratique d’acheter chez les producteurs; Ici à NICE nous avons des marchés mais pas de producteurs à la vente directe; c’est bien dommage

  2. Grange dit :

    Et les producteurs en circuit court sont aussi chers qu’en circuit ” classique” trouvez l’erreur… qui reste le dindon de la farce?

    1. France Tronel dit :

      honnêtement … à choisir je préfère donner mes sous à des producteurs qu’à des géants de l’industrie agro alimentaire :). Après chacun fait ses choix 🙂

  3. Mathilde dit :

    Bonsoir France, je partage la plupart de vos idées.
    On peut aussi chercher à cuisiner entièrement les légumes : fanes des radis, des carottes, utiliser les écorces des agrumes pour les confire… C’est certain que cela demande un peu de temps en cuisine et ne pas oublier de réutiliser les restes.
    Les producteurs sont en AMAP ou sur leur ferme s’ils ne sont pas présents sur les marchés. Cela s’est beaucoup développé et en cherchant on peut trouver des solutions.
    Il me paraît aussi important de considérer que se nourrir c’est toujours un investissement financier et que cela coûte une part non négligeable du budget, ce n’est pas ce que l’on veut nous faire croire mais c’est une réalité si l’on souhaite des produits goûteux et de qualité. Du coup cela demande de faire des choix dans les dépenses d’un foyer.
    Sujet très intéressant, merci de l’avoir abordé,

  4. Céline51 dit :

    Bonsoir France, je suis 100% d’accord.
    Je fonctionne en peu pareil. Avec des enfants en bas âges et un mari qui déteste cuisiner c’est pas évident quand je sèche au niveau des idées repas. Quand je sais quoi faire je m’organise et ça roule impecc ! !
    Des productrices bio en circuit court vendent leurs tomates moins chères que le supermarché par chez moi, …
    Et oui je ne m’arrête jamais chez les revendeurs sur le marché …
    Il existe aussi des cueillettes surtout pour faire les stocks de sauces tomates etc !!!!

    1. France Tronel dit :

      Oui j’adore la cueillette, c’est loin de chez nous et je déteste conduire, mais il faudrait qu’on y aille plus souvent

  5. Laurence dit :

    Hello
    Je rajouterai, nettoyer son frigo et ses placards souvent haha…ça permet de les organiser, de voir ce qu’ il y reste avant d’acheter en double, ou triple..
    Merci pour cet article, toujours très utile !

  6. Aline dit :

    Bonjour,

    J’aurai rajouter : faire un petit jardin si c’est possible. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour m’en occuper cette année, mais pour mettre 10 pieds de tomates, 4 pieds de courgettes, 2 concombres, 1 potiron, 1 potimarron, 1 courge butternut, il ne m’a pas fallu beaucoup d’espace et de temps. D’habitude je rajoute quelques poireaux mais j’ai été déçue du dernier rendement, je n’en ai pas remis. Ensuite, pas beaucoup d’entretien, il faut surtout arroser, avec de l’eau de récup bien sur! 🙂 Et même s’il y a de l’herbe qui pousse, je dirai que c’est pas grave! Et quelle fierté d’aller récupérer ses légumes au jardin. Et je pense que l’investissement est vite rentable à 2€ le pied (bon peut être pas pour les tomates, mais c’est mon ccôté plaisir! mais pour le reste, j’en suis sûre!)
    Pour ce qui est du vrac, où conseilles tu de l’acheter? Certains prix en bio me font quand même haluciner… Je me demandais si c’était moins cher sur internet? En faisant des grosses commandes, peut être tous les mois pr réduire les frais?
    Merci pour les infos que tu partages avec nous

  7. Sandra dit :

    Bonsoir France,
    Ton post m a donné de bonnes idées. Et m a fait découvrir que les steaks/substituts de viande sont peu recommandés. comme quoi tout ce qui es bio n est pas forcément bon . Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *