Et les calories dans tout ça ? - Comment j'ai changé de vie

Et les calories dans tout ça ?

Cet article sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui fait régulièrement débat sur les réseaux sociaux. (Je pense particulièrement à Instagram).

On me pose aussi très réguilièrement des questions : « Combien il y a de calories dans un de tes cookies » ou « il faut manger combien de calories par jour » ou encore « mais le jaune d’œuf c’est pas trop calorique » (ceci est un extrait).

Donc aujourd’hui je prends le temps de répondre à tout cela.

Pour commencer et déjà avorter tout débat stérile, je précise qu’il ne s’agit ici que de MA vision des choses, que je partage. Bien sur, tout le monde est libre de penser différemment, de ne pas être d’accord etc, je partage juste mon expérience et ma vision de ce sujet.

Alors à la question : combien il y a de calories dans un de mes cookies ou dans une part de moelleux au chocolat ou encore dans une banane ou un avocat je répondrai : Je n’en ai aucune idée. Pourquoi ? Parce que je ne compte pas les calories et que cela est un CHOIX.

Alors pourquoi cela ?

Parce que à un moment un an en arrière lorsque j’ai commencé à perdre du poids j’ai téléchargé une application pour compter les calories et que je me suis rendue compte que cela pouvait être dangereux, dangereux dans le sens tourner à l’obsession. Vous savez le truc de rentrer le moindre gramme d’haricot vert mangé en plus ou de culpabiliser parce que un avocat ou une banane est « trop » calorique (mais trop calorique ? par rapport à quoi on « décide »- oui parce que c’est bien une décision de notre cerveau – qu’un aliment est trop calorique ?!). Donc j’ai dit STOP avant de devenir folle et parano.

Depuis mon rapport à la nutrition a totalement changé et je mange ce dont j’ai envie en essayant que cela soit le plus sain possible pour mon corps tout en lui apportant ce dont il a besoin. Parce que c’est ça l’important non ?

Et que du coup, on en revient aux calories … Toutes les calories ne se valent pas !

(je vois d’ici certains yeux écarquillés – comment ça 500 calories c’est pas 500 calories en fait ?). C’est une manière de dire (peut être maladroitement, certes, qu’il y a des calories bonnes pour votre corps qui vous apportent de l’ENERGIE, et d’autres qui sont plus néfastes et qui vous apportent du SUCRE et du GRAS.) Bien sur cela est très schématique. Pour illustrer mon propos, j’ai pris pour exemple le petit déjeuner. 3 versions différentes de petits déjeuner :

– Des flocons d’avoine (1)

– des céréales au chocolat et aux fruits secs (2)

– des biscuits pour le petits déjeuner. (3)

Et j’ai comparé.

En terme de kcal (pour 100g) vous avez : Pour (1) 356 kcal – Pour (2) 497 kcal et pour (3) 445 kcal.

(Si vous rajoutez un yaourt et un fruit à vos flocons vous obtenez sensiblement le même nombre de calories, voire plus)

Mais, parce qu’il y a un MAIS !

Dans le (1) on trouve beaucoup moins de matières grasses (8G dont 1.5g d’acides gras saturés) contre 34g (et 20g d’acide gras saturés) pour (2) et 15 g (et 3.8 g d’acide gras saturés) pour (3).

On trouve aussi moins de sucres : 1.1 g pour (1) contre 21g pour (2) et 29g pour (3)

Moins de sel 

Et plus de fibres. 

(Je vous épargne la suite des chiffres).

Et c’est comme cela pour ÉNORMÉMENT de choses.

Si vous comparez les calories d’un hamburger de fast food avec les calories d’un repas complet sain (oui on peut manger 700 calories en mangeant un repas hyper sain !) vous comparez l’incomparable. Ma mamy disait « on ne mélange pas les torchons avec les serviettes« . Si on s’arrête au nombre de calories contenu dans tel ou tel aliment c’est exactement ce que l’on fait.

L’idée n’est donc pas de se priver, de se limiter à 1200 calories ou moins encore (!!!) autrement dit de manger moins mais d’apprendre à manger différemment en MIEUX !

Autrement dit, on limite les mauvaises graisses, le surplus de sucre et de sel (présent notamment dans tous les produits industriels et transformés) et on se tourne vers des bonnes graisses (avocat, fruits secs, saumon, purée d’oléagineux…) et les produits les plus naturels (par « naturels » je n’entends pas forcément végétal – j’entends non transformé / industriel) possibles.

Pour les personnes qui me suivent sur instagram, vous le savez je suis adepte du « fait maison » Quasiment 100%. Pourquoi ? Déjà parce que je suis intolérante au gluten déjà et que dans ce cadre, le fait maison c’est ce qu’il y a de plus sur ! mais c’est aussi le meilleur moyen de contrôler ce qu’il y a dans votre assiette.

Alors attention je ne suis pas une dictatrice, je ne dis pas de supprimer tout gras ou tout transformé. Si une tartine de pâte à tartiner le dimanche vous fait plaisir, banco ! Le tout c’est d’être dans la MESURE ! Autrement dit si vous mangez sain 80% du temps vous pouvez vous autoriser des plaisirs de temps en temps !

Alors vous allez me dire : comment on fait pour se réguler dans ce cas  ? – Je vous retourne la question : Est ce que vous avez besoin de compter les calories pour savoir qu’un fast food ou qu’un kilo de bonbon n’est pas très bon si vous cherchez à perdre du poids ?

Alors mon LEITMOTIV c’est quoi ? Il se résume très bien dans le titre de mon ebook : « manger sain c’est GOURMAND« . Non manger sainement ce n’est pas se priver, ce n’est pas ne rien manger ou se nourrir exclusivement de salades ! Manger sainement pour moi c’est manger MIEUX, manger BEAUCOUP de BONNES CHOSES. Apporter à son corps ce dont il a besoin pour VIVRE et vous faire vivre ! Et oui, l’alimentation c’est notre essence à nous ! Si on ne mange rien ou trop peu, on tombe en panne sèche. Même principe que la voiture. (oui je compare notre corps à une voiture, vous avez bien lu !).

L’alimentation cela doit aussi être du PLAISIR ! Et OUI OUI et OUI on peut se faire PLAISIR en mangeant sainement ! Personnellement cela m’a demandé de tout remettre à plat, de changer dans mon alimentation absolument tout et de façon radicale. Mais aujourd’hui je ne le regrette absolument pas. Parce que j’ai trouvé mon EQUILIBRE de cette façon, parce que je n’ai plus de problèmes de santé et qu’aujourd’hui je m’éclate à manger sain et à trouver des alternatives saines à des aliments qui le sont moins. Alors cela prend du temps, mais je vous assure que je ne reviendrais en arrière pour rien au monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *