La partie immergée de l'iceberg. - Comment j'ai changé de vie

La partie immergée de l’iceberg.

11239687_10153396730970170_2019582825915378403_nIl y a quelques jours un ami m’a envoyée cette photo via Facebook en me disant « cette photo m’a fait penser à ton histoire ».

Et BIM, il a tapé dans le mille.

Effectivement c’est TOUT A FAIT CA

Beaucoup de gens ont tendance à voir SEULEMENT la partie émergée de l’iceberg. (qui, soit dit en passant est beaucoup plus petite que la partie immergée).

Souvent on me dit : « Tu as de la chance d’être mince », ou « j’aimerais tellement pouvoir courir 2 heures comme toi » ou encore « tu as un don » pour ceci ou cela.

La vérité c’est que je n’ai pas de DON et encore moins de CHANCE.

La vérité elle est dans la PARTIE IMMERGÉE de l’iceberg.

La vérité elle est dans la galère, dans la SUEUR, dans la persévérance, dans les moments de doute, dans les RATAGES, les sacrifices et le don de soi.

La chance et le talent, comme je le disais dans un article précédent, JE N’Y CROIS PAS DES MASSES. 

Oui peut-être que cela marche un temps. Peut-être. Et après ?

Pour moi le talent, la chance, le patrimoine génétique etc ce ne sont que des EXCUSES  pour justifier de ne pas s’y mettre, pour se persuader que l’on n’y arrivera pas. Et pourtant. Pourtant je vous assure que VOUS EN ETES CAPABLE.

Oui vous derrière votre écran d’ordinateur.

CHACUN D’ENTRE VOUS.

Alors évidemment, il ne faut pas se mentir, on part tous de plus ou moins loin lorsque l’on commence une activité. Par exemple j’étais manifestement plus « douée » en tennis qu’en zumba (oui oui j’ai testé la zumba !), j’ai surement plus de facilités à écrire un texte qu’à dessiner un mouton (comment ça j’ai trop lu Saint Exupéry ?!).

Et après ? L’idée c’est que oui les premiers mois, vous pouvez vous reposer sur vos facilités, mais dans un second temps, pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient il faudra se donner, beaucoup. il faudra donner du temps, de la passion et des larmes. Il faudra s’engager, Il faudra FAIRE DES ERREURS et les accepter. Il faudra se prendre des claques, et se gameler pour MIEUX SE RELEVER.

Quel que soit notre objectif, on passe tous par des moments de doute, de démotivation. Des moments où on a l’impression de stagner, de régresser même. De faire un pas en avant et 3 en arrière. Des moments où on se demande pourquoi l’on fait tout cela et aussi des moments où l’on a envie d’abandonner. Et les personnes qui vous dirons le contraires sont des menteuses. Oui nous sommes des êtres humains et nous avons des hauts et des bas. Il n’y a pas de honte à cela, il n’y a rien de plus normal à cela en fait.

Le tout c’est de remonter en selle, toujours. De savoir où l’on va et de ne pas quitter son objectif des yeux. Malgré les erreurs, les difficultés et les doutes, CONTINUER A AVANCER.

Bref, quel que soit votre objectif, donnez vous les moyens d’y arriver. BATTEZ VOUS.

La route est souvent longue, parfois semée d’embûches. Mais si votre objectif est au bout du chemin, croyez moi, cette route elle en vaut réellement le peine. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *