Comment j'ai changé de vie

La partie immergée de l’iceberg.

11239687_10153396730970170_2019582825915378403_nIl y a quelques jours un ami m’a envoyée cette photo via Facebook en me disant « cette photo m’a fait penser à ton histoire ».

Et BIM, il a tapé dans le mille.

Effectivement c’est TOUT A FAIT CA

Beaucoup de gens ont tendance à voir SEULEMENT la partie émergée de l’iceberg. (qui, soit dit en passant est beaucoup plus petite que la partie immergée).

Souvent on me dit : « Tu as de la chance d’être mince », ou « j’aimerais tellement pouvoir courir 2 heures comme toi » ou encore « tu as un don » pour ceci ou cela.

La vérité c’est que je n’ai pas de DON et encore moins de CHANCE.

La vérité elle est dans la PARTIE IMMERGÉE de l’iceberg.

La vérité elle est dans la galère, dans la SUEUR, dans la persévérance, dans les moments de doute, dans les RATAGES, les sacrifices et le don de soi.

La chance et le talent, comme je le disais dans un article précédent, JE N’Y CROIS PAS DES MASSES. 

Oui peut-être que cela marche un temps. Peut-être. Et après ?

Pour moi le talent, la chance, le patrimoine génétique etc ce ne sont que des EXCUSES  pour justifier de ne pas s’y mettre, pour se persuader que l’on n’y arrivera pas. Et pourtant. Pourtant je vous assure que VOUS EN ETES CAPABLE.

Oui vous derrière votre écran d’ordinateur.

CHACUN D’ENTRE VOUS.

Alors évidemment, il ne faut pas se mentir, on part tous de plus ou moins loin lorsque l’on commence une activité. Par exemple j’étais manifestement plus « douée » en tennis qu’en zumba (oui oui j’ai testé la zumba !), j’ai surement plus de facilités à écrire un texte qu’à dessiner un mouton (comment ça j’ai trop lu Saint Exupéry ?!).

Et après ? L’idée c’est que oui les premiers mois, vous pouvez vous reposer sur vos facilités, mais dans un second temps, pour atteindre ses objectifs, quels qu’ils soient il faudra se donner, beaucoup. il faudra donner du temps, de la passion et des larmes. Il faudra s’engager, Il faudra FAIRE DES ERREURS et les accepter. Il faudra se prendre des claques, et se gameler pour MIEUX SE RELEVER.

Quel que soit notre objectif, on passe tous par des moments de doute, de démotivation. Des moments où on a l’impression de stagner, de régresser même. De faire un pas en avant et 3 en arrière. Des moments où on se demande pourquoi l’on fait tout cela et aussi des moments où l’on a envie d’abandonner. Et les personnes qui vous dirons le contraires sont des menteuses. Oui nous sommes des êtres humains et nous avons des hauts et des bas. Il n’y a pas de honte à cela, il n’y a rien de plus normal à cela en fait.

Le tout c’est de remonter en selle, toujours. De savoir où l’on va et de ne pas quitter son objectif des yeux. Malgré les erreurs, les difficultés et les doutes, CONTINUER A AVANCER.

Bref, quel que soit votre objectif, donnez vous les moyens d’y arriver. BATTEZ VOUS.

La route est souvent longue, parfois semée d’embûches. Mais si votre objectif est au bout du chemin, croyez moi, cette route elle en vaut réellement le peine. 

 

 

8 commentaires sur "La partie immergée de l’iceberg."

  1. Anaïs Droux dit :

    Tellement vrai ! J’ADORE ton texte et je le comprends grâce à mon experience…. en effet cela fait 10 mois que je suis partie de chez moi pour un voyage d’un an en Nouvelle Zélande pour voyager, découvrir et une certaine reflexion sur moi même.
    Ça a pas été facile de partir si longtemps…quitter famille amis confort…mon copain (qui est d’ailleurs mon ex), certaines personnes m’en croyait pas capable, j’avais peur…..mais au final ça a été une super expérience….des hauts et des bas mais surtout des souvenirs…. et une envie de découvrir le monde….et la fierté d’avoir reussit où on ne m’attendais pas.
    Je te suis depuis quelques semaines sur Instagram….car j’ai la volonté de me remettre au sport, c’est mon prochain challenge.. car j’ai pas mal pris de poids pendant ce voyage..j’aurais 25 ans en février prochain et j’ai juste envie d’être belle et pas boudiner dans ma robe…
    Desolé d’exposer ma vie….mais juste pohr t’expliquer et te remercier de ses beaux textes qui m’encourage et me motive pour mon retour en France, prévue en septembre.
    Mercii
    @anaiiis_drx

  2. Angélique dit :

    Tu donnes tellement d’espoir.. <3

  3. Léa dit :

    Juste un mot : MERCI

  4. Lili dit :

    Je trouve que tu as bien trouvé les mots pour dire ce qu’il en est. C’est vrai qu’avec de la volonté on arrive à tout mais le plus dur c’est de persévérer malgré les obstacles et c’est pourtant ce qui rend la victoire aussi savoureuse. « A vaincre sans péril on triomphe sans gloire » disait Corneille! (oui j’ai quand même googlé pour avoir la citation exacte j’avoue tout)

    1. France Rigal dit :

      Oui les obstacles rendent la victoire plus belle 🙂

  5. Missangie dit :

    Article très inspirant et boostant ! Merci 🙂

    C’est vrai que les gens qui te regardent de l’extérieur ne voient que la partie visible de l’iceberg sans penser à tout le travail derrière. Et c’est super de le rappeler. Faire des erreurs, ça fait peur et c’est là où il faut être le plus vigilant car une simple erreur peut donner envie d’abandonner par peur de la suite.

    Je garde ton article dans un ptit coin pour le relire dès que j’aurais un coup de mou, certaines phrases sont vraiment motivantes ^^

  6. Babybbyandcie dit :

    Il y a encore quelques mois je faisais le sacrifice de mon repos et de ma maison pour être quelqu’un qui me plait A MOI ! et puis j’ai repris le travail, entre la petite, le boulot, la fatigue, la maison je n’ai plus su gérer. Si je devais faire de nouveau des sacrifices pour y parvenir à ce corps que j’avais obtenue, je devrais refaire un ou des sacrifices, et je n’arrive pas à choisir. tellement épuisé, je ne trouve plus de temps pour moi et en faisant la liste voilà :le travail : trop de galère il faut que je continue – la maison : il faut que je la nettoie tous les jours, range à chaque instant car avec un enfant et 58m² (séparé en deux car un étage), je ne peux pas sinon c’est invivable – le repos : Après des mois d’insomnies (que dis-je des années) et les nuits incomplète de la petite, dès que je trouve le moyen de me poser sans réfléchir voir même dormir je prend et c’est mauvais de manquer de sommeil – les papiers/rdv/choses importantes : on va pas tourner autours du pot, faut le faire. – La petite : Aucunes excuses n’est valable pour laisser mon enfant de côté juste pour satisfaire un plaisir personnel, j’ai voulu un enfant et je l’assume, elle a besoin de moi (peut-être trop), à des besoins intenses, alors je me dois de lui apporter dont elle a besoin quitte à faire passer mes loisirs et plaisirs, car elle est déjà une source de bonheur et un plaisir à elle seule. Oui j’admet que ça me ferait du bien de la laisser comme je le faisais avant au papa pour aller courir 2 à 3x /semaine pendant 35/40min mais aujourd’hui ce n’est plus le cas ce n’est pas possible, le papa ayant des semaines hyper chargé, il veut son temps à lui (ce que je peux comprendre) mais derrière ça, ma dernière option s’est fait la malle et moi je m’oublie et dépéris dans mon coin car je n’aime plus ce corps, je n’aime plus ma façon de manger, je n’aime plus grand chose, alors que j’avais mis un peu plus de 6mois à trouver un équilibre entre physique et mental et qu’en même pas un mois tout à été ruiné, détruit et balayé et j’ai beau prendre les mêmes initiatives que la première fois mais je n’y arrive pas :/ Aujourd’hui j’ai décidé de reprendre le run, 3 semaines sans entrainements, cela va être rude mais j’y crois, alors que je faisais presque 7km en 38min, là je ferais 5km en 40min tant pis mais je me dois de m’y remettre. Déjà je fais 2/3 tractions par jour pour améliorer mon score, je suis plus ou moins le programme WW pour ne pas trop grignoter/compulser/manger. Enfin bref, dans l’abandon total de ma personalité, j’ai gardé quelques trucs qui pourraient m’aider mais mon iceberg à moi ben il est soit coulé, soit trop visible sans surface immergé :/
    En tout cas merci 🙂

  7. PommeFit dit :

    Belle image. J’aime beaucoup.
    C’est tellement vrai 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *