Comment j'ai changé de vie

« La rivière perce le rocher non pas par sa force mais par sa persévérance »

Cette phrase est un de mes leitmotiv.

On me demande beaucoup sur Instagram comment je trouve la force, la motivation ?

La première chose à dire, c’est que l’on a tous des coups de moins bien, des moments où on est fatigué, où on en a marre, où on se demande pourquoi on fait tout ça, est ce que l’on est dans le droit chemin, est ce que l’on fait les bons choix ? Et ces questions on peut se les poser dans tous les domaines de notre vie, personnelle, professionnelle. On a tous des moments de doutes, des moments où l’on a peur et d’autres où l’on y croit plus. Nous sommes des êtres humains, avec nos forces et nos faiblesses. La première chose c’est d’accepter cela, d’accepter que ces coups de mou font partie du jeu ! (sinon ce serait trop simple !)

Aujourd’hui je voulais vraiment vous dire une chose importante pour moi : Ne lâchez pas. Ne laissez personne vous dire que vous n’en êtes pas capable. Avancez pour VOUS. Faites-VOUS confiance. Vous en êtes capable, vous pouvez le faire.

La route est semée d’obstacles, le chemin sinueux mais il en vaut la peine.

Et surtout battez-vous pour vous et pour vous seul.

Vous trouverez toujours des personnes qui vous rabaisserons par méchanceté / jalousie  ou toute autre raison plus ou moins valable. Vous trouverez toujours des personnes qui vous diront que vous n’en êtes pas capable, que vous étiez plus drôle avant ou encore plus jolie ou que « tu en as pas marre de courir pour aller nulle part » ou « de te battre contre des moulins ».

Alors apprenez à dire M****. Faites les choses pour vous. Faites ce qui est bon pour vous, ce qui vous parle, ce qui vous fait du bien.

C’est valable dans tous les domaines de la vie. Faites ce qui vous parait juste. Et battez-vous pour cela. BATTEZ VOUS SANS RELÂCHE pour devenir la personne que vous voulez être.

Il n’y a pas de fatalité, vivre pleinement est un CHOIX. Vraiment. Le choix de ne plus subir mais d’avancer vers ce que l’on désire.

On n’avance pas tous au même rythme, c’est un fait. Parfois on a l’impression de stagner voire de reculer / régresser. Mais l’essentiel c’est de se donner les moyens. Il y a des moments plus ou moins difficiles mais lorsqu’on se donne les moyens on est toujours récompensés.

Alors la motivation, la force, on la trouve où ? Cette réponse est très personnelle. Chacun aura son avis sur la question. Ma force je la trouve dans mon histoire personnelle, dans la perte de certains de mes (très) proches, dans une furieuse envie de vivre pleinement, chaque jour, chaque minute, chaque seconde. Ma force c’est aussi mon couple, l’envie de construire un avenir qui me ressemble, qui nous ressemble. Ma force c’est l’envie d’être pleinement moi, pétillante et HEUREUSE!

J’ai mis très (trop) longtemps à comprendre tout cela. J’ai souffert pendant des années, je me suis réfugiée dans la nourriture, les anti dépresseurs, les larmes. Tout cela pour dire que ce n’est jamais « foutu » ou « trop tard », qu’il est toujours possible d’aller vers le mieux et de donner le meilleur de nous même !

 

7 commentaires sur "« La rivière perce le rocher non pas par sa force mais par sa persévérance »"

  1. Sophie dit :

    Très joli article, très inspirant, je souffre de tca depuis un an, depuis la perte de proches à vrai dire et j’essaie de m’en sortir comme je peux. Ton blog est très inspirant, vraiment. Félicitations tu fais preuve d’un courage remarquable et tu réussis à me motiver au quotidien, j’espère réussir à avoir une réussite aussi jolie que la tienne, et je me bats pour cela au quotidien ! Encore merci ❤️

    1. France Rigal dit :

      Un énorme merci pour ton mot 🙂
      Je te souhaite tout le bonheur je suis sure que tu vas y arriver 🙂

  2. Jolie licorne dit :

    Ton article est très inspirant, réconfortant, motivant. Je sais pas, c’est peut être bête mais ça m’a donné les larmes aux yeux. Il me fait vraiment réfléchir, et je crois que trop souvent j’oublies les vraies raisons de mon combat au quotidien… C’est pas parvenus ece’est plus joli.. Mais parceque c’est ce qui va me permettre de vivre en bonne santé, ce qui va changer ma vie.
    Quand j’y pense au nombre de personne qui m’ont dit que je changeais, que j’etais moins drôle et que je me renfermais chez moi… Et bien au final en te lisant, peu importe de ce que les autres pensent, c’est pour mon bien. Et s’ils ne le comprennent pas tant pis.
    Ton article est une vraie (re)prise de conscience sur là ou je vais et pourquoi j’y vais.

    Bravo a toi, à ton parcours et a ton changement de vie et de ta motivation. En espérant que chacune d’entre nous y arrive tout pareil.
    Ton blog est une source d’inspiration, merci beaucoup.

  3. david dit :

    je ne sais pas si tu te souviens France mais un jour on avait échangé sur l’esprit du judo : apprendre et accepter de tomber pour mieux se relever et repartir au combat encore plus fort mais surtout encore plus humble. je retrouve un peu de cela dans ce que tu écris.

    1. France Rigal dit :

      Oui je me souviens 🙂 pas tellement étonnant quand on sait combien le judo a marqué ma vie :).

  4. Christel dit :

    Bonsoir France,je viens de parcourir une bonne grosse partie de ton blog…et je me retrouve dans tes mots, ta façon de voir les choses, je suis là,bloquée, à attendre qu’on m’aide,qu’on me trouve une solution,qu’on me trouve ma destinée (idiote de pouvoir penser que d’autres ont la solution..)et je reste là comme immobile, regardant ma vie passer,me voir de plus en plus me laisser aller,plus envie de m’habiller,de me maquiller,de me rendre jolie,de sortir,de parler aux gens qui de toute façon ne sont pas d’accord et ont forcément raison, bosser dans une boite depuis 3ans et me dire tout les jours : »qu’est ce que je fais la? » et attendre encore,les larmes aux yeux j’attends un déclic mais il ne vient jamais..suis je trop faible pour ne pas tenir mes ‘résolutions’? J’ai peur de tout, de me tromper,de ne pas reussir, alors je n’ose pa,je reste là, te lire me touche et me donne un peu d’espoir,me fais sourire…j’aimerais tant pouvoir démissionner partir vibrer ,tout claquer et enfin RESPIRER,VIVRE ET PRENDRE UNE GRANDE INSPIRATION et sourire de ce bien être… Mais pour l’instant je suis là et j’attends… Merci pour cette petite bulle d’espoir que tu me donnes avec tes articles.

    1. France Rigal dit :

      J’espère de tout coeur que tu arriveras à sortir de cet état d' »immobilisme » et je suis heureuse si ces mots peuvent t’aider ou du moins te faire voir qu’il y a de la lumière au bout du tunnel :). Je t’embrasse fort, plein de force et de courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *