Les mots - Comment j'ai changé de vie

Les mots

Plus qu’une passion l’écriture est pour moi un réel besoin.

J’écris depuis gamine. Surement un moyen pour moi d’exprimer à ma façon des choses que je n’ai jamais osé dire. Il faut dire que globalement, je ne suis pas vraiment une grande oratrice. Je suis bien plus à l’aise un stylo à la main. 

Ma plume file au grès de mes humeurs. Mes doigts courent sur le clavier au grès de mes coups de gueule, des mes coups de blues, de mes doutes, de mes réflexions et puis de mes bonheurs. Aussi.

L’écriture a été le moyen pour moi de cicatriser beaucoup de choses. En tous cas mettre des mots sur mes sentiments, mes émotions, mes colères me permet très souvent d’y voir plus clair, de prendre du recul, de mettre de l’ordre dans ma tête.

Il y a quelques jours je suis retombée sur mes poèmes écrits entre 17 et 20 ans. Il y en a une cinquantaine. Peut être plus. Je pensais les avoir détruits un par un méticuleusement pour n’en garder aucune trace. Parce que « écrire ce n’est pas un métier » [ oui oui on m’a bien bourré le crâne ! ] . Mais c’était sans compter la manie de chéri de tout garder (et donc de son allié, le disque dur externe). Pour moi relire ces textes a été un choc. L’impression d’être catapultée des années en arrière. Et pourtant les sentiments de l’époque sont toujours présents, toujours présents mais beaucoup moins vifs. Le temps a fait son heure et puis des heures de psychothérapie, d’hypnose, de méditation et de psychologie positive sont passées par là.

Mais j’ai réalisé à ce moment combien l’écriture avait été un fil conducteur dans ma vie. Petite je tenais un journal intime puis j’ai écrit des chansons, des poèmes et puis enfin je suis arrivée à écrire ici, à vous partager mes réflexions, mes peurs, mes doutes. Pas toujours simple d’ailleurs ! Et puis il y a des nouvelles, en cours.

Aujourd’hui je n’ai pas de plan, écrire cela a toujours fait partie de moi et aujourd’hui je voudrais continuer, continuer à écrire, à partager, encore, toujours. Je n’ai pas de plan sauf celui de « rater ma vie » (apparemment). Mais moi cela me plait de donner à travers l’écriture … Alors aujourd’hui je vous propose un petit bout de moi :

 

Le jour se lève

Le jour se lève sur ma mélancolie,

Sur mes anomalies

Le jour se lève sur les inepties de la vie.

Le jour se lève sur mes envies d’ailleurs

Sur mes doutes et mes peurs

Le jour se lève sur son lot de bonheur

| à suivre … |

 source image  : http://www.divinatix.com/interpretation-reves/rever-dun-mot/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *