Et si on s'autorisait à rêver ? - Comment j'ai changé de vie

Et si on s’autorisait à rêver ?

Aujourd’hui j’ai décidé de tester une expérience intéressante.

Discuter avec un petit de 4 ans et de lui demander simplement : « C’est quoi tes rêves à toi ? » et puis de me poser la même question.

Ses réponses ont été les suivantes :  » Que papy ne meure jamais « ,  » De pouvoir jouer toujours avec mes copains « , « Etre un pompier « ,  » Que la dame dans la rue puisse manger des choses bonnes « ,  » Nager avec des dauphins et des crocodiles (euh..) « , « Avoir une amoureuse « ,  » Faire vingt mille tours de manèges « ,  » Voler et puis ramener un peu de nuage à la maison parce que les nuages c’est doux « ,  » Faire du toboggan dans un arc en ciel  » ,  » être un  oiseau « , « Ne jamais être triste « ,  « Avoir une cabane très haut dans un arbre « , «   Vivre sur une étoile « ,   » Que les petits enfants d’Afrique ne soient plus maigres  » etc etc.

Ces (ses) mots  m’ont mis les larmes aux yeux.

Cela m’a particulièrement touchée parce que c’était  naïf, honnête, vrai, BRUT, sans artifice.

Alors je me suis posée la question : et toi tu rêves de quoi ?

Et je me suis rendue compte que de prime abord, mes « rêves » n’en étaient pas vraiment. Tout simplement parce que en tant qu’adulte nous sommes ancrés dans une réalité et que parfois cela nous bouffe. (Alors oui c’est nécessaire, mais parfois c’est quand même chouette de lâcher prise non ?).

Alors j’ai essayé de m’éloigner du quotidien et des faux rêves et de m’autoriser un moment d’évasion (parce que c’est fait pour ça les rêves non ?).

Mes rêves en vrac :

Etre heureuse, AIMER jusqu’à mon dernier souffle. Avoir la chance de porter la vie et de voir grandir chaque jour mon ou mes enfants. VIVRE. Marcher dans le désert. Sauter en parachute. Courir la Sainté Lyon et le marathon des sables. Nager avec des dauphins. Visiter les Etats Unis et puis l’Amérique du Sud. Et le Canada aussi. Et puis les pays Nordique et l’Afrique noire. Faire le tour du monde en fait. Marcher pieds nus dans le sable. Me marier sur une plage de Corse. Aller à la rencontre de belles personnes chaque jour. Vivre encore. Dire de petits OUI à mon homme tous les jours. Avoir un jardin et pouvoir y cueillir des fleurs. Voir le SOURIRE illuminer le visage de ma grand mère. La voir remarcher un jour. Etre fière de ma petite sœur pour son bac et de mon frère parce qu’il est devenu une vraie belle personne. Ouvrir un restaurant. Donner du temps aux resto du coeur. Ne plus jamais devoir annoncer la mort d’un proche. Ne plus voir des larmes couler sur ses joues. Etre chanteuse et puis ECRIRE et écrire encore. Etre heureuse toujours et voir ses yeux briller. Parce que c’est le plus beau lorsque ses yeux brillent. Publier un LIVRE. Vivre à la campagne. Monter à cheval et traverser des rivières. Aimer encore à perdre la raison. Croire en moi. Travailler avec des chefs comme Marcon et Troisgros (on a dit qu’on rêvait hein). Vivre une aurore boréale. Faire de la luge sur une piste sans fin. Me baigner dans une fontaine de chocolat. AIMER à travers le temps. Et puis, VOLER.

Alors peut-être que je n’arriverai pas à accomplir tout cela, c’est très probable même. Mais rêver me fait du bien. Cela me permet de voir ma vie en plus grand, de cerner ce dont j’ai vraiment envie aussi, ce qui me fait RÉELLEMENT vibrer. Sans les filtres et les cloisons que la vie ou la société nous obligent à intégrer. Et puis cela me permet de m’échapper de la réalité, aussi.

Et ça parfois, ça fait du bien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *