lettre au futur moi

Lettre au futur moi.

Cher moi du futur,

Quand tu ouvriras cette lettre 10 ans auront passé. On sera le 6 Novembre 2024 et tu auras donc 35 ans.

Là tout de suite ça me parait super loin mais en fait je crois que c’est demain – ou presque.

J’espère que dans 10 ans tu seras toujours aussi amoureuse [voire plus pourquoi pas ? Il parait que le bon vin se bonifie avec le temps – et nous on est un peu comme le bon vin, au fond].

J’espère sincèrement que tu auras eu la chance de porter la vie. Parce que je crois que c’est vraiment la plus jolie chose au monde. Sentir des petits pieds tout au creux de soi – il parait qu’au début on sent comme des petites bulles de champagne – ça doit faire sacrément bizarre.  J’espère que cet immense bonheur t’arriveras, sincèrement.

Parce que aujourd’hui, rien que de penser à créer une famille cela m’émeut aux larmes. J’aimerais sentir un petit corps contre moi, tout contre moi. J’aimerais qu’il soit notre amour, notre raison de vivre. Je suis sure que F.  sera un papa merveilleux. Enfin quand tu liras cette lettre du coup, tu pourras me dire s’il assure pour donner les biberons et changer les couches. Mais bizarrement je n’en doute pas une seconde. Même si ce grand sensible risque de verser une larmes lors de la première rencontre avec sa crevette. [ Et puis bien d’autres fois, aussi].

Sinon dans 10 ans j’espère que tu seras épanouie dans ton travail. Peu importe ce que tu fais, en fait. Peut être que tu arriveras à vivre de l’écriture. Peut être même que tu seras connue (on peut  rêver hein) – ou peut être pas. Peut être que tu feras totalement autre chose genre comptable dans une entreprise ou bien pâtissière. Ou peut être égyptologue comme tu en rêvais enfant. Qui sait. En tous cas, je te souhaite de continuer à te lever avec le sourire chaque jour. Et puis avec passion, aussi, parce que c’est ce qui t’as toujours fait avancer. La passion.

Oui j’espère que tu vivras passionnément. Que tu continueras à te dépasser et à faire des paris un peu fous. Et puis, à regarder le monde avec des yeux d’enfant – aussi.

J’espère que tu seras entourée des gens que tu aimes – même si, pour cela il faudrait que la plupart d’entre eux vivent centenaires. En tous cas je te souhaite de partager le plus de moments possibles à leurs côtés. De capter chaque moment de bonheur – De donner de l’amour et puis de la tendresse. J’aimerais que tu apprennes d’eux. De l’amour qu’ils se portent à presque 90 ans. De l’engagement qu’ils ont l’un envers l’autre – malgré tout.  J’aimerais que tu leur donnes autant qu’ils t’ont donné. J’aimerais que tu aies été à leur côté – souvent.

Je te souhaite aussi de voyager – de découvrir le monde, d’avoir envie de t’évader encore plus chaque jour. Le moi d’aujourd’hui rêve de découvrir la Norvège et puis l’Amérique du Sud aussi. Et les Etats-Unis. Et aussi Madagascar. Et Bali. Et puis faire le tour de l’Europe en voiture. Enfin j’espère que tu auras réalisé quelques unes de ces envies folles !

J’espère que tu seras en bonne santé – surtout ainsi que tous les gens  près de toi.

J’espère que tu aimeras chaque jour un peu plus fort et que tu seras chaque jour un peu plus toi. 

A dans 10 ans, poulette !

F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *