Mes remparts contre le cafard... - Comment j'ai changé de vie

Mes remparts contre le cafard…

Aujourd’hui j’ai décidé de vous partager un peu (beaucoup) de moi.

Des bribes de vie.

Des morceaux de moi, et de nous aussi, un peu.

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de mes remparts contre le cafard

Ces petites choses qui font qu’au quotidien j’aime la VIE. 

J’aime la vie malgré les moments de doutes, de galères. Malgré le fait que parfois j’ai peur et que je suis triste aussi. Malgré le fait que le passé me saute parfois à la gorge.

Oui J’AIME LA VIE.

Alors aujourd’hui, alors que je me lève un peu, bizarre, pas dans mon assiette, stressée, un peu triste même (oui oui ça m’arrive aussi) j’ai trouvé positif de me remettre les idées en place et de me dire que OUI, on est entouré de jolies choses, aussi petites soient-elles. Il faut juste ouvrir les yeux et surtout, surtout, apprendre à les voir !

Alors ces petites choses là, chez moi c’est quoi ?

C’est ma petite canaille de chaton qui vient me réveiller chaque jour à 5 heures avec des léchouilles sur la joue. C’est le fait de regarder mon AMOUR dormir paisiblement. Parce que oui c’est une  chance. Cela peut paraître dérisoire, et pourtant. Quoi de plus important ?

C’est le fait de regarder le SOLEIL se lever et s’engouffrer peu à peu à travers la fenêtre de la cuisine, c’est de manger mon porridge tout chaud et d’apprécier les pépites de chocolat qui fondent sur le dessus. C’est l’odeur de la Ricorée qui coule de la machine. C’est mes moments de créativité culinaire. C’est aussi de pouvoir chanter à tue tête une chanson qui passe à la radio (j’ai un défaut je n’aime écouter QUE les chansons que je connais et sur lesquelles je peux chantonner !). Mon rempart contre le cafard, c’est l’écriture, aussi. C’est de poser des mots sur ce que je ressens. Et ce n’est pas toujours simple lorsqu’on connait le tourbillon perpétuel dans ma tête.

Et puis j’aime aussi ces dimanches ou l’on prend un brunch au lit, blottis l’un contre l’autre alors que la pluie frappe contre la vitre (oui je trouve ça trop chouette. Moi, étrange ?). Il y a aussi PARTAGER. Partager mes émotions, ma cuisine, mon expérience avec vous. Parce que c’est RICHE, parce que ce partage, cet échange, c’est ce qui me fait vibrer, ce qui me fait vivre !

Et puis j’aime aussi l’odeur d’un moelleux au chocolat qui cuit doucement au four, j’aime regarder les gens vivre, discuter à la terrasse des cafés ou se balader main dans la main. J’aime voir un SOURIRE sur des lèvres. J’aime dire bonjour dans la rue et sourire aux commerçants. J’aime le soleil autant que j’aime la pluie. J’aime courir parce que je me sens LIBRE. J’aime lire pour m’évader et RIRE pour me sentir vivante. J’aime serrer très fort la main de mon homme et me blottir dans ses bras comme une enfant, j’aimerais que ces moments soient éternels. J’aime à penser que l’amour peut durer indéfiniment, que l’on peut aimer à travers le temps.

Sur Instagram  et les réseaux sociaux en général on me demande ou je trouve la force ? Comment je fais pour me lever le matin et foncer sans arrêter. Comment je fais pour avancer coûte que coûte. Je crois que la réponse est dans ces lignes. Parfois je suis triste, malheureuse. Souvent j’ai peur. Je doute aussi. Mais lorsque cela m’arrive j’essaye de me focaliser sur le positif, sur ce et CEUX que j’aime plus que tout au monde.

Voir les belles choses lorsque tout va bien, c’est simple. Les voir lorsque l’on est triste, que l’on a des vraies raisons d’aller moins bien, c’est un  véritable talent, à cultiver chaque jour  sans relâche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *