Comment j'ai changé de vie

Naître mère

Hier j’écrivais ces mots sur Instagram

Aujourd’hui je pleure et j’en ai honte. Je pleure parce que j’ai peur. À quelques jours de la rencontre je me demande si je suis vraiment prête. Matériellement je sais que tout est ok. Nous avons pensé à tout. Tu as même très probablement beaucoup plus que nécessaire. Mais moi, est ce que je suis vraiment prête à devenir maman ? Et je me pose la question là, maintenant, à quelques jours de te rencontrer alors que pendant 8 mois et demi cela a été une évidence. Mais aujourd’hui je me demande si je vais y arriver et je culpabilise d’avoir cette peur qui m’oppresse. Apres tout il y a des milliards de femmes avant moi qui sont devenues mère, elles ne se sont sûrement pas questionnées autant, elles. Moi je me demande si j’arriverai à gérer les réveils nocturnes, les tétées à rallonge, les nuits sans sommeil. Je me demande comment je vais vivre l’épuisement et puis tes cris et tes larmes. Si finalement tout cela ne sera pas insoutenable pour moi, l’hypersensible. Et puis si j’arriverai à t’aimer autant que je le voudrais et à te guider sur le chemin de la vie alors que la mienne a été si chaotique.
Voilà aujourd’hui, moi l’hyperactive, la psycho rigide, l’émotive, je flippe, j’ai peur aux larmes et je me réfugie dans les bras de ton papa qui me murmure qu’on y arrivera et que je ne suis pas seule. Même si je le sais déjà, c’est bon d’entendre ça. Et à Toi je peux te le dire, petit être, tu auras un papa merveilleux (et une maman fissurée par la vie Mais qui t’aimera plus que tout au monde et qui fera de son mieux)

Vous avez été nombreux(ses) à réagir ~ plus de 400 ~ et je vous  en remercie du fond du coeur. Je garde de cette échange que nous sommes des femmes imparfaites et qu’en nois sommes ou serons des mamans imparfaites mais qui font / feront de leur mieux pour leur enfant.

Je crois que mon histoire personnelle me fait me remettre en question. Forcément. Comment devenir maman alors que l’on n’a pas eu ce modèle enfant ? Comment tourner cette page ?

mais je crois que je ferai comme toutesbled autres mères de ce monde. Je tomberai, je ferai des erreurs et j’essayerai de ne pas en avoir honte, je pleurerai peut être, je craquerai sûrement. Mais j’aimerai plus que tout au monde. Et l’important il est sûrement la, non ?

On ne naît pas mère, je crois qu’on le devient. Chaque jour un peu plus pendant la grossesse, à chaque mouvement de notre enfant, chaque hoquet, chaque coup porté, et puis ensuite, tout au long de sa vie. On grandit côte à côte, main dans la main. On forme une vraie équipe.

À travers vos messages j’ai aussi compris combien on apprenait de ne enfant. Combien il nous apporte et nous apprend au moins autant que ce que nous pouvons nous lui donner.

Alors juste merci.

Et à très vite pour de nouvelles aventures de maman imparfaite !

14 commentaires sur "Naître mère"

  1. Innocenti dit :

    Encore un très bel article. Personne ne dira que c’est simple d’être mère mais on se trouve des ressources exceptionnelles, inattendues et ces petits etre nous font tellement grandir. Je n’ai pas dormi une seule nuit complète en 2 ans et demi et pourtant j’ai continué ma vie boulot, sport, sortie, et surtout maman. Parce que quand on a son enfant contre soit qui s’apaise a notre contact c’est tellement merveilleux qu’on oubli tout même a 2h-3h-5h… du matin. Cette enfant a de la chance d’avoir une mère qui s’inquiète de son bien être bien avant sa naissance et si tu es consciente de certaines de tes failles ça sera plus facile pour les affronter. Je ne te connaît pas personnellement mais a travers ton blog je vois que tu es une belle personne qui est capable d’aimer et c’est bien là la seule chose qui compte aimer son enfant à l’infini il sera épanoui. Bonne fin de grossesse et belle rencontre avec votre mini-vous.

    1. France Tronel dit :

      l’amour elle n’en manquera pas c’est sur 🙂
      Mille mercis, vraiment !

  2. ANNE dit :

    Juste ce petit mot parce que moi qui suis une « vieille » (45 ans) mère fissurée aussi (brisée…) par la vie………je te suis depuis peu de temps et je suis persuadée que tu seras une maman extra: pour preuve ces doutes que tu ressens là, alors que la naissance est proche….
    C’est normal de douter mais aie confiance en toi, tu en es capable <3
    Et rien à voir mais je viens de commander un lot de pack angel pour tester, merci de tous ces partages, sport, nutrition etc, j'aime beaucoup te lire.

    1. France Tronel dit :

      Merci beaucoup 🙂
      J’attends le verdict du coup 🙂

  3. Isa dit :

    Fais toi confiance et fais lui confiance !

    Je suis 3 fois maman et je tombe, je pleure, je rate et des fois un seul sourire, un seul regard, un seul mot de l’un d’eux ou d’eux trois me fait me rendre compte que l’on se débrouille plutôt bien et qu’on leur apporte le nécessaire : les aimer plus que tout !
    Et maintenant l’envie d’un quatrième fait son chemin…

    Avec une maman aussi bienveillante que toi ta fille peut arriver très sereinement !

  4. Boulette dit :

    Vive les mamans imparfaites

  5. Amandine 14/04/2014 ( Maige) dit :

    Mes bout’choux vont avoir 3 ans et il m’arrive de pleurer et de ne pas me sentir à la hauteur et sa arrivera encore et encore sa c’est sur mais une chose et sur c’est qu’ils grandissent cocooner par tout notre amour et ils semblent heureux je pense que c’est l’essentiel ! Alors pour toi sa sera pareil ma jolie ne t’en fais pas

    1. France Tronel dit :

      Oh oui je pense que cette petite fille ne manquera pas d’amour 🙂 Merci beaucoup <3

  6. Kakou dit :

    J’ai les larmes aux yeux en lisant ton message car j’ai eu le même constat que toi en étant enceinte … j’ai adoré être enceinte vraiment mais une trouille d’accoucher en me demandant comment ça sera après …
    Ben j’ai pleuré parce que je n’arrivais pas à calmer les pleurs de mon bébé .. J’ai fait une petite dépression post accouchement mais tu vois on s’en sort ! Mon fiston va avoir 10 ans et je suis la plus heureuse des mamans (bon c’est ce qu’on dit toutes hein !!)
    Tu feras du mieux que tu pourras avec tout l’amour que tu as à donner, avec un merveilleux papa pour votre petite puce !
    Je t’embrasse

    1. France Tronel dit :

      Merci beaucoup 🙂
      Je crois que c’est courant et sain finalement d’avoir ces peurs … ca impliqué que l’on réalise la responsabilité qui va être la notre, le changement de vie. Et c’est plutôt positif finalement :). Mille mercis !

  7. Philippon dit :

    Bonjour France,

    Je te souhaite beaucoup de courage pour cette nouvelle vie à trois, qui ne peut être que formidable. Je ne suis pas maman, je ne le projette pas pour le moment, mais je languis ce moment, et je sais que je serai également pleine de doute, mais comme tu dis des mamans imparfaites qui feront tous pour leurs enfants !!

    Profite de chaque instant de la fin de ta grossesse, soit heureuse comme tu sais si bien l’être !
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *