Un déjeuner particulier - Comment j'ai changé de vie

Un déjeuner particulier

Aujourd’hui j’ai organisé un déjeuner un peu particulier. Avec M et puis 4 de ses amis. Si vous avez lu l’article sur le moelleux citron framboises, vous savez que M est une personne sans domicile avec qui je me suis liée d’amitié. Aujourd’hui il devait donc venir déjeuner avec plusieurs de ses amis et j’avoue que j’étais un peu stressée. En fait je me posais plein de questions du style  » est ce que ça va être bon « , « est ce qu’ils vont aimer « , et mille fois CETTE question :  » est ce que cela va leur faire plaisir, est ce qu’ils vont passer un bon moment « . 

Lorsque la sonnette a retenti mon cœur s’est emballé [ et chaton est parti se réfugier sous le canapé lit – madame est peureuse ]. Là, je les ai vus le tous les 5 le sourire aux lèvres et tous mes doutes se sont envolés en une fraction de seconde. On a parlé de tout – et de rien – comme si on se connaissait depuis des années – vous savez le genre de potes qu’on ne voit pas très souvent mais à qui on a toujours des milliers de choses à dire – et ben c’était un peu ça. Au menu des fougasses – une salade composée – un risotto – du poulet et des fruits. Ils ont mis la main à la pâte [ au sens propre comme au figuré ! ] et c’était vraiment un chouette moment. Au cœur des préoccupations : la météo. Effectivement personne [ou presque] n’aime les jours de froid et de pluie – mais pour eux cela est évidemment particulièrement difficile [ je me suis alors juré de ne plus jamais me  plaindre du froid ou de la pluie – parce que j’ai un toit au dessus de ma tête et du chauffage l’hiver ].

J’ai passé un moment agréable – et encore une fois j’ai pris une grosse claque. Ce genre de moment est riche et intense. J’ai appris qu’eux aussi avaient plein de peurs et de doutes en venant. Pas les mêmes que les miens mais bien d’autres.

L’ambiance était d’ailleurs si chouette que même baby cat a daigné montré sa petite tête ! [ chose extrêmement rare – notre boule de poils est un peu associable ! ]

Il était temps pour moi de reprendre le cours de mon activité, mais je leur ai fait une promesse. Enfin deux. Leur trouver une solution pour cet hiver qui arrive [ un peu trop vite, d’ailleurs ] et puis qu’il y aurait une suite à ce repas. Mon objectif : monter une association pour faire de la cuisine avec des enfants et adultes dans leur situation. Parce que j’ai réalisé que cela leur avait apporté énormément de bonheur de cuisiner avec moi, et leur sourire m’a touchée.

[ Affaire à suivre … ]

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *