Comment j'ai changé de vie

Alimentation et prise de poids pendant la grossesse

Si vous avez connu une grossesse, ou que vous êtes actuellement enceinte, vous avez dû remarquer que le poids était au cœur de beaucoup de considérations pendant cette période ! [ Vous avez peut être même détesté votre sage femme et/ou votre gynécologue qui vous a tenu un discours  style  » dites donc, il va falloir se calmer sur le chocolat là hein » ]. 

Alors je trouvais intéressant finalement de revenir sur POURQUOI on nous / vous embête avec ça ? [ Et oui, il y a une, enfin des raisons très valables au fait de faire attention à modérer sa prise de poids pendant la grossesse, votre gynécologue ou votre sage femme ne s’est pas seulement levé du mauvais pied ]

 

Pour commencer, je voudrais préciser deux choses :

  • La première : Lorsque j’écris (et pense) « limiter sa prise de poids« , il ne s’agit ABSOLUMENT et EVIDEMMENT pas de régime. Voilà, peut être qu’écrit en majuscules, cela ne sera pas sujet à interprétations (j’ai encore un doute !).
    • Attention : un régime pendant la grossesse peut avoir des complications graves pour l’enfant : menace d’accouchement prématuré, mauvais développement du fœtus, probabilité supérieure d’obésité infantile.
  • La seconde : Que cet article ne vise pas à culpabiliser qui que ce soit, juste à informer. Je fais partie de ces femmes (de ces personnes en général) qui ont besoin de comprendre le pourquoi du comment lorsqu’on leur dit de faire quelque chose (oui, vous savez, l’enfant relou qui demandait toujours « pourquuuuooooi ??? » c’était moi, et cela n’a pas vraiment changé depuis).

Maintenant que les choses sont posées, commençons par le commencement : quelle est la prise de poids recommandée, pendant une grossesse ?

Alors cela dépend majoritairement de 2 choses :

  • Vos antécédents (si vous avez eu une première grossesse avec du dibète gestationnel par exemple)

 

  • Votre poids de départ :
    • Si vous avez un IMC normal : La prise de poids recommandée est de 9 à 12 kilos [ c’était mon cas lors de ma grossesse pour Camille, j’ai pris 10 kilos, c’est toujours le cas pour la seconde, affaire à suivre ! ] – Bien sûr ici je parle de grossesse SIMPLE, pour une grossesse gémellaire, il est normal que la prise de poids soit un peu supérieure.
    • Si vous avez un IMC plus faible (inférieur à 19), alors la prise de poids doit être plus importante, puisque la femme doit créer des réserves qu’elle n’a pas naturellement, entre 12 et 18 kilos.
    • Enfin, si votre poids de départ est plus important, alors il faudra réduire proportionnellement votre prise de poids.

Bien sûr, ce ne sont que des moyennes, rien de grave, si, avec un poids normal vous prenez 7 ou 13 kilos. Cela reste tout à fait « classique » et cela dépend de multiples facteurs : la rétention d’eau, le métabolisme (de la maman hein), le gabarit de votre bébé …

En revanche, quels sont les risques si la prise de poids est vraiment trop importantes ? ET surtout l’alimentation vraiment trop anarchique, c’est la plupart du temps lié, mais pas forcément – [ Encore une fois lorsque j’écris « vraiment trop anarchique » il ne s’agit pas de manger 2 carrés de chocolat par jour ou une glace ou encore un morceau de gâteau au chocolat à 16h parce que vous en avez envie ! ]

  • Un risque accru de diabète gestationnel
  • Une macrosomie (comprenez un bébé trop gros, généralement supérieur à 4 kg) qui augmente le risque de césarienne et/ou de complications lors de l’accouchement
  • Un enfant qui a ensuite plus de risques d’après plusieurs études européennes récentes de développer des maladies cardio vasculaires, de surpoids mais aussi un diabète de Type 2.

Alors concrètement : Le vrai du faux ?

  •  » J’ai plus faim pendant la grossesse » : VRAI ET FAUX. Cela dépend des femmes, des grossesses et du moment de la grossesse. Il n’est pas anormal de manger plus pendant une grossesse, mais cela n’est pas forcément un cas général, et souvent, cela varie beaucoup selon les périodes de la grossesse. Le premier trimestre est souvent le moment des nausées et vomissements, le dernier des remontées acides, tout cela n’est pas forcément propices à de gros repas. Mais encore une fois, chaque femme est différente à ce sujet. La petite astuce : diminuer vos prises alimentaires et manger plus souvent, cela aide souvent à régulier les nausées et remontées acides notamment !
  •  » Tu dois manger pour 2 maintenant » FAUX . Cette phrase je l’ai entendue pour ma première grossesse, surtout de la part de mes grand-mères. Alors qu’il est évident que non. La grossesse augmente de 100 à environ 350 calories en fin de grossesse, les besoins énergétiques. Vous voyez, il ne s’agit pas de doubler vos apports. En revanche ma sage femme a tendance à dire « il ne faut pas manger deux fois plus mais deux fois mieux ». Je pense que c’est plus juste : sans être psychorigide encore une fois, il est nécessaire d’avoir une bonne alimentation afin d’apporter tous les nutriments essentiels à votre enfant et à vous ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel.
  •  » Enceinte on prend 1 kilo par mois «  : FAUX . La prise de poids et le moment de cette prise de poids est encore une fois très aléatoire d’une femme à l’autre. Certaines vont même perdre du poids en début de grossesse car elles sont très sujettes aux nausées et vomissements. Généralement c’est au deuxième trimestre que la prise de poids est la plus importante. Mais il n’y a encore une fois pas de règle absolue.
  •  » Plus on prend du poids plus le ventre est gros » : FAUX (encore) : la prise de poids et la taille du ventre n’a absolument rien à voir. Une femme peut avoir un très gros ventre et prendre « tout dans le ventre » et très peu de poids (dans mon entourage, une amie qui a pris 7kg lors de sa grossesse et qui avait pourtant un ventre très imposant). A l’inverse « petit ventre » ne signifie pas forcément « petite prise de poids » car le poids peut être vraiment réparti de partout (fesses, cuisses, visage…). Même (contre exemple, une autre amie +28kg et un ventre pas plus gros que la moyenne).
  •  » Plus je grossis plus mon risque d’avoir des vergetures est important «  : (plutôt) VRAI : Là c’est plutôt vrai, en effet, plus la prise de poids / masse corporelle est importante, plus le risque d’avoir des vergetures augmenter. Mais ce n’est pas du tout le seul facteur qui joue (comme quasiment toujours finalement). L’élasticité de votre peau joue aussi beaucoup, ainsi que votre niveau d’hydratation, votre alimentation,  votre taux de cortisol … Certaines femmes ont même des vergetures après leur accouchement.

 

Alors concrètement : on fait quoi ? 

Je pense qu’en fait, plutôt que de parler uniquement de poids il faut parler de rapport à la nourriture et d’alimentation. Et là, mes « recommandations » vont être complètement similaires à un contexte hors grossesse finalement !

  • Ecoutez votre corps : soyez encore plus à l’écoute qu’en temps normal de vos signaux de faim et de satiété. Si vous avez faim, il faut manger !
  • Pas de régime : c’est un conseil qui est valable pour tout le monde, mais qui est encore plus important enceinte. Respectez les besoins de votre corps, et ce corps qui porte la vie. Chérissez le, ne rentrez pas en guerre contre lui.
  • Mangez moins mais plus souvent : ce n’est pas un problème de faire 6 prises alimentaires par jour enceinte, cela aide même souvent à gérer les nausées et les remontées acides.
  • Mangez bien : Manger 2 fois mieux, c’est surement excessif. L’idée n’est pas non plus de devenir psychorigide et donc de créer de la frustration, mais d’apporter à votre corps (et à votre enfant) tous les nutriments nécessaires à son développement (et à votre santé). Si vous ne savez pas où vous en êtes, c’est peut être le moment de faire un bilan avec un professionnel, il n’y a pas de honte !
  • Pas de culpabilité : Encore une fois, la grossesse est une période un peu à part. Et il est important de bien la vivre, en tous cas, la plus sereinement possible. Si votre rapport au corps, au poids, à l’alimentation prend trop de place, idem, n’hésitez pas à vous faire accompagner.
  • Et l’essentiel : savourer.  Ne vous mettez pas trop de pression, l’important est surtout d’avoir une grossesse sereine, apaisée, prenez soin de vous et de ce corps qui porte la vie.

 

Source photo : Pixabay

11 commentaires sur "Alimentation et prise de poids pendant la grossesse"

  1. Oudart Camille dit :

    Bonsoir France, merci pour ce joli récapitulatif sur la prise de poids pendant la grossesse. Pour ma part, j’ai débuté ma grossesse à 47 kg (pour 1,52cm) puis les 3 premiers mois de nausées, je suis descendue à 43 kg puis aujourd’hui à 29SA, je suis à 49kg. Je m’inquiète un peu sur le fait que j’aimerai refaire mon poids de base voir un peu plus (+2/3 kg) et je n’en prends pas.
    Également en parlant de diabète, je sais que les professionnels ne donnent plus systématiquement le test de glucose, si les personnes ne sont pas à risque et analyses mensuelles nickel. C’est exactement mon cas et pourtant, on m’a détecté la semaine dernière du diabète gestationel (aucun antécédent, âge de 28 ans, pas de prise de poids ou peu…) bref tout ça pour dire qu’il est malgré tout important de faire ce test car cela peut être « caché » derrière notre corpulence …
    Maintenant rdv demain à l’hôpital pour connaître la suite des aventures dans ce diabète …
    Je souhaitais partager mon expérience, comme tu peux nous le faire. Très bonne grossesse à toi !

  2. Bourges dit :

    Jai pris 17 kilos je faisais tellement de rétention d’eau cetait atroce j’étais vigilante mais je gonflais à vue d’œil Mais la bonne nouvelle cest quand rentrant de l’hôpital 14 kilos en moins au compteur (je transpirais à grosse goûtte depuis l’accouchement ) j’evacuais toute cette eau stockée, et surtout pas de vergetures !!! Bonne journée et surtout merci pour cet article

    1. France Tronel dit :

      Et oui ça joue énormément sur la prise de poids clairement ! c’est pour ça que je trouve qu’il vaut mieux parler « alimentation » que poids finalement, parce que bneaucoup de choses rentrent en ligne de compte et ce n’est pas forcément du à une alimentation « anarchique » !

  3. Bannier dit :

    Bonjour
    Alors moi mon problème c est que je suis déjà en surpoids 66 kg pour 1m52
    J ai une fille de 6 ans j avais pris 14 kg et j avais bien perdue après l accouchement et j ai allaiter
    Mais voilà je voulais de l écart entre mes deux enfants 6ans à peu près mais là ça fait des mois que je me dit faut absolument que je perde du poids avant de faire un petit bébé sauf que je n y arrive pas et pourtant j ai envie mais en même tant je suis tellement une personne qui se pose tellement de questions et de peurs par rapport à l accouchement que j ai l impression que tt ça me bloque
    Je veux un enfant mais en même temps je veux pas en faire un avec mon corps qui est déjà en surpoids
    Merci de ton aide
    Marina

    1. France Tronel dit :

      Et oui … Je pense qu’il ne faut pas hésiter à se faire accompagner pour être beaucoup plus sereine à ce sujet (et sur beaucoup d’autres :))

  4. Fofana dit :

    Article très intéressant , très instructif

  5. emilia_breakfastideas dit :

    Merci France pour cet article. J’envisage (enfin bon, on y pense de plus en plus mon chéri et moi) d’essayer d’avoir un bébé et, c’est vrai que, étant donné mes problèmes avec la nourriture dans mon passé (obésité puis anorexie, j’ai eu un peu le meme parcours que toi, malheureusement), j’a un peu peur. Non pas des vergetures car je les ai déjà suite à mes troubles alimentaires. Je redoute, surtout, le changement du corps. Toute zone un peu gonflée en temps normale me rappelle sincèrement et sévèrement mes périodes gloutonne de surpoids. Ayant un traitement hormonal depuis presque un an, suite à une absence de règle sans explication pendant 2 ans, mon corps a déjà bien trop changé à mon gout.. mais, si je veux avoir une activité hormonale et avoir un premier enfant, je dois accepter de ne pas toujours tout controler.
    C’est donc la première chose qui me vient en tete quand on parle bébé et changement du corps.
    Deuxièmement, et je voulais te demander des conseils, niveau sport. Je voulais savoir si tu as un spécialiste pour suivre ta grossesse en continuant le sport. Je fais beaucoup d’entrainement en salle, et de cardio et, quand le moment viendra, je veux bien évidemment continuer d’etre un minimum active. Je suis tout à fait contre, sauf si le médecin l’oblige, un arret total du sport sous pretexte qu’on est enceinte. Comment as-tu trouvé cette aide? Comment faire confiance à tel ou tel spécialiste? Et, particulièrement, as-tu des contacts, recommandations ou conseils sur un suivi (grossesse ou vie sportive normale) la ville de Lyon? On s’y installe à la fin du mois. Bisous et encore merci

  6. Audrey dit :

    Bonjour France ,
    Il serait bon dans ton article d ajouter un petit encart rétention d eau.
    Pour ma part j’ai pris 30kg en ne changeant absolument rien à mon alimentation (pas de chocolat, de gâteau ou autre cochonnerie ) ,juste après avoir accouché j ai perdu 17kg en même pas 2jours puis 4kg de plus 1 semaine après et je continue à descendre tout doucement.
    J ai très très mal vécu cette prise de poids car on me serinait 12kg ,max 15 pas plus surtout!
    Et moi j étais perdue car je ne savais pas quoi faire pour arrêter ma prise de poids puisque je n avais rien à supprimer de mon alimentation.
    Heureusement j avais une sage femme en or qui m a rassuré tout le long.

    1. France Tronel dit :

      j’en parle je dis bien que la prise de poids peut être due à plusieurs facteurs notamment la rétention d’eau c’est pourquoi il est plus adapté de parler d’alimentation saine pendant la grossesse que seulement de poids qui peut être faussé

  7. Clara dit :

    Bonsoir France,

    Merci pour cet article qui est au cœur de mes préoccupations. Enceinte de 3 mois j’ai eu énormément de nausées, des vomissements de temps à autre mais j’ai aussi décelé que lorsque je ne mangeais pas cela provoquait ces désagréments, en plus de la fatigue
    Malheureusement je vis mal cette période car je suis en recherche d’emploi (c’était un choix pour m’occuper de moi et du bébé, j’ai une Rectocolite Hémorragique et on an pensé que « profiter » de cette période d’accalmie serait propice)
    Seulement j’ai une image tres négative de mon corps qui se transforme, il me rappelle ma prise de poids de +20kg que j’avais eu suite a 2ans de corticothérapie, que j’ai ensuite perdu 2 ans après… actuellement il ressemble beaucoup à cette période alors que j’ai pris 4kg (et je culpabilise quelque peu déjà…), un vrai traumatisme qui refait surface. Le fait de ne pas être occupée joue car mon moi intérieur me dis que j’abuse de manger et rien faire, que je m’encroute. Actuellement j’ai toujours des symptômes qui m’empêchent de me bouger mais je compte une fois que j’irai mieux faire de la marche à mon rythme et surtout de la piscine, pour me vider un peu l’esprit, j’espère que ça va marcher car là aussi, abandonner toute activité physique a cause de mes symptômes n’est pas évident (tension a 10-11 en temps normal, elle est souvent a 8-9 ces derniers temps)
    Bref, tout ça pour te remercier d’essayer de faire en sorte que nous voyons les choses différemment. Je pense qu’on est trop durs avec nous même et c’est cette société qui nous rend comme tel. Quand je vois les messages malveillants que tu reçois parfois, ça ne fait que me le confirmer
    Je te souhaite une belle fin de grossesse,
    Au plaisir de te lire

    1. France Tronel dit :

      Merci beaucoup 🙂
      Je pense qu’il faut s’écouter, encore plus pendant cette période 🙂
      Belle grossesse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *