Courir par temps chaud, trucs et astuces - Comment j'ai changé de vie

Courir par temps chaud, trucs et astuces

Aujourd’hui je vous parle de course à pied. Après les conseils pour courir en hiver, je vous parle de mes trucs et astuces et des incontournables pour courir par temps chaud. Même si ici, je dois avouer qu’ici nous ne sommes pas encore vraiment gênés par la chaleur !

En espérant que ces petits conseils vous permettront de continuer à courir cet été !

1- Le premier conseil c’est d’éviter les heures de fortes chaleur. Privilégier le matin tôt (c’est le mieux) ou le soir à partir de 19/20 heures ( mais il fait souvent encore chaud).

2- Y aller progressivement. Ne pas partir pour 10 kilomètres le premier jour de grosses chaleurs. Il est important d’y aller progressivement pour habituer son corps à des températures plus hautes. Progressivement augmenter la durée des sorties et leur fréquence.

3- Bien s’hydrater. Ne jamais partir sans eau par temps chaud. Cela peut être une gourde, des petits bidons à la taille ou encore un camel bag, mais partir équipé en eau même pour des sorties courtes. Il est important de s’hydrater régulièrement, tous les 500 m ou kilomètre par petites gorgées ainsi que se rafraîchir régulièrement avec de l’eau sur le visage, la tête, la nuque. Il est aussi important de bien s’hydrater avant la course ainsi qu’après. On perd beaucoup d’eau en fournissant un effort physique l’été, il est donc important de refaire ses réserves après la course. Ne pas hésiter non plus à ajouter un peu de sel à votre eau !

4- S’équiper en vêtements respirant. L’idéal pour la course par temps chaud ce sont des vêtements respirants et légers qui permettront à la sudation de s’évacuer plus facilement et donc au corps de se refroidir plus facilement. Bien sur il y a des vêtements techniques pour tous les prix, vous trouverez chez Décathlon notamment des vêtements de running adaptés pour la course à pied l’été à des prix très abordables.

5- Se munir d’une casquette : J’ai toujours détesté les casquettes plus jeune mais il faut avouer que c’est une alliée de poids pour garder la tête froide par temps chaud. Personnellement j’ai pour habitude de mouiller la casquette et de la mettre sur la tête puis de recommencer quelques kilomètres plus tard.

6- Opter pour la prudence, cela peut paraître bête mais ne pas se surestimer et vouloir continuer à tout prix son effort si quelque chose ne va pas. S’arrêter, s’hydrater, manger si besoin et puis aviser. Les symptômes d’hyperthermie qui doivent alerter sont les suivants : l’arrêt de la sudation, une peau très sèche et chaude, des frissons, des vomissements ou nausées, troubles visuels, de la vigilance. Dans ce cas, s’asperger d’eau, s’hydrater au maximum, se mettre à l’ombre (idéalement dans un endroit ventilé mais on n’a pas toujours ça sous la main !) et ne pas hésiter à demander de l’aide.

7- Eviter les chocs de température : Même s’il est tentant de sauter dans une piscine ou de prendre une douche glacée après une course où l’on a eu – très – chaud, il faut  absolument l’éviter. Laisser le corps redescendre à sa température normale pour ensuite vous baigner par exemple !

8- Mettre de la crème : Je vous l’accorde on n’y pense pas toujours et pourtant c’est important, crème solaire pour toutes les parties du corps qui dépassent de votre short / tshirt !

9- Adapter son itinéraire : privilégier des zones boisées / à l’ombre plutôt que le macadam [ je vous l’accorde, vivant en ville on n’a pas toujours le choix, mais il est préférable d’éviter de cumuler forte chaleur et centre ville ou alors, tôt le matin ou tard le soir ]

 

En espérant que ces conseils vous serviront, prenez soin de vous et bonnes courses ! 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *