Courir seule, les trucs et astuces - Comment j'ai changé de vie

Courir seule, les trucs et astuces

Si vous me suivez depuis un moment vous savez que j’adore courir seule. Non pas que je sois associable (enfin je ne crois pas), loin de là, mais la course est pour moi un moyen de décompresser, de faire le vide dans ma tête, d’appuyer sur le bouton « reset » en quelque sorte ! Je me focalise donc sur mes sensations, mon corps et je débranche ma tête.

La course est pour moi un exutoire. C’est pourquoi la majorité de mes sorties se font seule [ l’autre raison c’est que monsieur déteste littéralement courir ! ].

Quelques trucs et astuces pour courir seule donc : 

  • Évident mais il vaut mieux le repréciser : Toujours prévenir que l’on part, dans quelle direction [ idéalement le parcours, mais si comme moi vous vous perdez une fois sur deux … ] et pour approximativement combien de temps. Je ne pars jamais sans avoir dit à l’amoureux que je chaussais mes baskets, et ce même tôt le matin.
  • Toujours partir avec le téléphone allumé : Vous allez me dire que tout le monde a toujours son téléphone sur lui … Figurez vous que pendant un moment je partais sans et j’ai réalisé que c’était une erreur niveau sécurité.
  • J’ai installé 2 applications : l’une  » mes amis  » qui permet de localiser les iphone de votre entourage en temps réel (il suffit de paramétrer c’est simplissime !) [ Bon j’avoue que parano comme je suis cela me permet dans le même temps de vérifier que monsieur n’a pas eu d’accident sur la route de retour de garde par exemple, chéri si tu passes par là … ] ainsi que l’application WomenRun [ les deux applications sont disponibles sur Iphone, je ne sais pas pour les autres, n’hésitez pas à me le dire en commentaire ! ]. Cette application est munie d’un bouton « Alerte » qui, une fois déclenché envoie un SMS aux personnes que vous aurez préalablement renseignées avec vos coordonnées GPS.
  • Privilégier les endroits « fréquentés ». Clairement lorsque je cours de nuit (très tôt le matin souvent) je privilégie le centre ville plutôt que la rase campagne. Je croise toujours au moins quelques personnes qui attendent le tramway, le buraliste qui ouvre sa boutique et le boulanger qui s’affaire !
  • Lorsque je cours à la campagne ( ce que je préfère mille fois, je ne vous le cache pas !), je me munis d’une petite bombe à poivre. Vous en trouverez aisément sur le net ou dans une armurerie. Très efficace, le temps de prendre la fuite !
  • Etre visible : Encore une fois c’est une question de sécurité. Je vous en parle plus en détails dans cet article
  • Pour la tenue j’ai plusieurs « règles » : la première = le confort. La seconde = la qualité. La 3 ème =  » ne pas tenter le diable  » ( dixit mon papa ) : par exemple je ne cours jamais en brassière ni en ultra mini short.
  • Courir sur un stade / piste d’athlétisme : J’ai pris l’habitude de faire mes séances de fractionné sur piste. Déjà parce que cela me permet de repérer facilement les distances  » à l’œil  » et ensuite parce qu’il y a toujours du monde et que l’on fait des rencontres sympa !

 

En espérant que ces quelques conseils vous aideront …

Ils ne sont pas infaillibles, loin de là, mais la peur n’empêchant pas le danger, j’ai pris personnellement le parti de vivre, en respectant certaines règles exposées ci dessous mais en ne gardant pas la peur au ventre pour autant.

 

Et vous, la course c’est plutôt seul, en groupe ?

Quels sont vos petits trucs et astuces ?

courir seule
courir seule

Source photo : aufeminin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *