Comment j'ai changé de vie

Déclic et motivation

Deux questions reviennent de façon récurrente sur Instagram :

– Comment as tu eu le déclic ?

– Comment fais tu pour garder ta motivation ?

Alors, commençons par le commencement … LE DÉCLIC.

Déjà, je voudrais commencer par dire que oui, pour moi ça a été un réel déclic, un moment précis où j’ai décidé de me mettre le plus gros coup de pied aux fesses de ma vie (il y en aura surement d’autres mais jusque là c’est de loin le plus magistral !).

Alors comment j’en suis arrivée là alors que j’avais derrière moi 15 années de surpoids et que jusque là, rien n’y avait fait. J’étais mal dans ma peau, introvertie, complexée au possible et pourtant je n’avais jamais réussi à me bouger jusque là pour essayer de changer les choses. Alors pourquoi ? J’avoue que je me suis posée cette question des dizaines de fois depuis un an et que jusque là je n’ai pas trouvé une seule réponse mais de multiples réponses que je vais vous exposer ici.

– Parce que j’en ai eu marre de m’excuser d’être là, de m’excuser d’exister, j’ai eu envie de m’affirmer, de dire que j’étais là, vivante, et que oui je voulais faire quelque chose de ma vie. Que je devenais adulte et qu’il était temps d’arrêter d’essayer de trouver des excuses du style  » c’est la faute de papa qui a acheté des viennoiseries « , que j’étais assez grande pour me dire que MON surpoids c’était MON problème et pas celui des autres, que c’était MOI qui avait la solution et non les autres !

– Parce que je voulais dire un gros  » MERDE  » à mon moi « sans confiance », le moi qui n’osait même pas rentrer dans une boulangerie acheter une baguette tant elle ne supportait pas le regard posé sur elle, le moi qui se cachait au fond de la classe pour se faire oublier, le moi qui transpirait à grosses gouttes dès qu’il fallait prendre la parole en public

– Parce que j’en ai eu marre de me priver de sortir avec des amis, de ne pas oser me mettre en maillot de bain, de ne plus aller faire du shopping, de ne plus supporter de sortir de chez moi, de passer à côté de ma vie tout simplement.

– Pour le regard des autres. Alors oui on dit tous qu’on veut perdre du poids pour soi, c’est vrai et cela doit être la motivation première évidemment. Mais si on est totalement honnête et transparent, il est rare que l’image que l’on renvoie nous laisse totalement indifférent. Pour ma part certaines remarques m’ont profondément marquée : « tu crois qu’elle est enceinte si jeune ? » (chuchoté plus ou moins discrètement),  » euh non désolée on ne fait pas les grandes tailles  » (vendeuse avec du tact !), « tu devrais éviter d’abuser de ça France, c’est pas bon pour toi  » (Merci les copains !),  » Mannequin ?! Ouais t’as peut être la taille mais pas le tour de taille !  » (rires – Merci papa !),  » tu as déjà pensé à faire un régime ?  » (médecin fort délicat). Ceci n’étant évidemment qu’un infime aperçu de ce que j’ai entendu et supporté pendant 15 années de surpoids.

Alors ces remarques m’ont fait mal sur le coup (oui on ne va pas s’en cacher !) mais aujourd’hui je dis MERCI à toutes ces personnes qui ont contribué à me donner des petites piques, qui ont ajouté leur petite goutte qui a fait qu’un jour tout cela a débordé et que j’ai dit un gros MERDE à tout ça. Donc aujourd’hui MERCI, MERCI d’avoir contribué à me botter le cul, MERCI d’avoir forgé mon caractère, MERCI d’avoir participé à ce changement.

Ensuite, la motivation au quotidien.

Alors là c’est à peu près la même chose que précédemment, le « moi d’avant » était capable de passer des journées ou des week-end entiers vautré sur le canapé en s’empiffrant de chips, bonbons, gâteaux en tous genres. Ma motivation d’alors se résumait donc à m’extirper de chez moi une fois tous les 3 jours pour aller remplir le frigo (enfin plutôt les placards parce que à cette époque de ma vie je ne consommais pas grand chose de frais …). Pour les personnes qui me suivent au quotidien sur  Instagram vous devez trouver ça bizarre mais oui j’ai été cette personne là et pendant (très / trop) longtemps. Dépressive, boulimique. Bref, le combo perdant. Jusqu’au jour de ce fameux coup de pied aux fesses.

Ce jour là, je me suis promise de ne plus jamais revenir en arrière, de tourner définitivement la page non seulement de 15 ans de surpoids mais aussi et surtout d’une vie malsaine et malheureuse. J’ai eu envie de recommencer une nouvelle vie, avec un nouveau corps certes, mais pas que. Aujourd’hui j’apprends chaque jour à être fière de mon parcours et à m’accepter. Fière pourquoi ? Parce que je me rends compte que ce n’est pas simple de changer de vie finalement, que ça nécessite de tout remettre à plat, de se remettre en question, de remuer des choses qui sont enfouies et tout ça ça fait mal, très mal parfois. Mais honnêtement dans un second temps ça fait vraiment du bien ! Aujourd’hui je ne regrette absolument rien, même si le chemin a été semé d’embûches et que la route est encore longue !

Ma motivation aujourd’hui elle réside dans quoi ? Dans le fait de m’accepter, de plaire à mon futur mari, de m’épanouir et de prendre du plaisir dans ce que je fais, d’être heureuse tout simplement. Il s’agit donc de bien plus qu’une « simple » transformation physique. Attention quand je dis « simple » je ne dénigre pas, loin de là, j’explique que ma transformation est passée par plus que ça, une totale remise en question, par des séances d’hypnose, d’acupuncture et de suivi psychiatre, bref tout un cheminement.

Alors oui cela peut paraître absurde dit comme ça mais, j’essaye de me battre chaque jour pour devenir la personne que j’ai envie d’être, pour être quelqu’un de bien, pour avancer dans ma vie, pour me fixer des objectifs et de les dépasser, pour grandir.

17 commentaires sur "Déclic et motivation"

  1. Charlene dit :

    C’est un très beau texte. Merci de te livrer comme ça. On se rend mieux compte de ton parcours. D’où te vient cette motivation, ce courage, cette force. Tu peut être sacrement fière de toi ! Ce que tu as accomplis est incroyable. J’aimerais avoir eu ce déclic. Pour moi ce ne sont encore que des « gouttes d’eau » qui s’accumulent… Peut être qu’un jour j’aurai le même déclic que toi. Mais en tout cas j’ai déjà pris conscience de mon problème alors j’essaie de faire des efforts mais j’ai du mal a tenir sur la durée a cause de mon « rapport » avec la nourriture. Ton compte me motive chaque jour un peu plus a continuer, a persévérer. Et a me botter le cul surtout !! Alors continue, longtemps, longtemps … 🙂 . Plein de belles choses pour la suite ! Et encore merci pour cette article. Je vais tenter d’en prendre exemple

  2. pauline dit :

    Super article, je savais que je n’allais pas à être déçue! Vraiment, ton histoire me marque.
    Je pense très souvent à toi quand j’ai une petite flemme de faire mon sport; et là je me dis NON, tu dois y aller car si @choupi_healthy a réussi, je peux le faire! Je regarde tout le temps ton compte pour voir si tu as publié d’autres photos, et ça me permet de me motiver.
    Sincèrement, je suis incroyablement respectueuse de ton parcours, et fasciné par ce que tu entreprends!

    Je te souhaite pleins de bonnes choses pour toi… et je te dis à très vite 🙂 Bisous!

    peaceandlove

  3. Cindy dit :

    j’ai découvert ton blog, je ne sais meme plus comment (peut etre via qqn sur IG, mais je ne saurais dire, vu que je ne connais pas ton pseudo)
    mais te lire, ben ça fait bcp de bien et à force de te lire, je me dis qu’il faut vraiment que j’arrete de me chercher des excuses parce que finalement c’est trop facile de toujours se débiner et je suis bien motivée pour m’y mettre, surtout que jen ai marre de me voir flasque dans le miroir

    1. francerigal dit :

      c’est adorable merci bcp 🙂

  4. Jo dit :

    Encore une fois, bravo France tu cartonnes j’espère y arriver aussi un jour. Jodeedho

    1. francerigal dit :

      merci beaucoup 🙂

  5. Mathildepluviaux dit :

    Je te suis depuis un moment sur Instagram et chaque photo me donne l’envie de me bouger, je trouve ton parcours incroyable ! Tu as une volonté de fer et je trouve ça impressionnant ! Tu es un exemple et une source d’inspiration, pour toutes celles et moi premièrement, qui ont l’envie mais qui n’ont pas encore eu le déclic ou qui ont du mal a s’y remettre ! Je te remercie de partager ton vécu et de te livrer comme tu l’as fais pour motiver les autres, car personnellement sa marche sur moi 🙂 Bonne continuation

  6. Juliette dit :

    Félicitations!!!!
    Ton « combat » ressemble au mien s’il y a plus de 10 ans. Un jour le déclic…. Et puis ne plus rien céder.
    Alors oui il y a eu des hauts et des bas ( de temps en temps je reprends 2-3 kg mais finis toujours par retrouver mon poids), et puis il y a eu les excès de toujours vouloir être plus mince ( la fille qui devient accro au jogging c’est moi). Et puis il y a devenir maman et reprendre rapidement sa ligne car je connais mes démons et j’y fais face.
    Je suis fière aujourd’hui à 34 ans d’avoir un corps plus sain, plus harmonieux et plus agréable à regarder qu’à 24 ans.
    Ne lâche rien. T’es résultats sont parfaits

  7. Jérôme dit :

    Salut , juste pour te dire que tu a beaucoup de courage! Et avec de la volonté on peut y arriver! Je vais attaquer dès lundi pompe et abdo le matin et mangé normalement (équilibre ) .

    1. francerigal dit :

      merci bcp pour ton message 🙂

      1. jerome dit :

        Bon ba pas encore attaquer car j ai des soucis sur un genou !

  8. TifennMoony dit :

    Salut!!

    Je viens de te découvrir sur instagram et en parcourant rapidement tes photos, j’ai vite eu envie de venir découvrir ton blog! Et là aucune déception. Enfin pas un blog débile de régime de filles qui n’ont pas de poids à perdre mais un vrai parcours sérieux de quelqu’un qui a juste eu envie de changer! En plus on a le même âge alors je me suis vite retrouvée. J’ai essayé plein de régime mais ma motivation s’envole au bout de 2 mois maxi et je gâche vite les efforts fournis =S. J’ai perdu environ 7 kilos depuis janvier (j’en ai repris 3 depuis). Je cherche encore mon « déclic ». J’en ai l’envie : perdre du poids, reprendre le sport et surtout manger plus sainement car de ce côté c’est la grosse catastrophe! Bref tout un long discours juste pour te dire Bravo pour ton parcours, ta motivation et ton courage (car je sais qu’il en faut une très forte dose) et continue! Tu es la preuve que les efforts paient! J’espère réussir à atteindre mes objectifs de la même manière!

    Bonne journée 🙂

  9. Roustine dit :

    Wahouuu ton texte… me met larme à l’œil, c’est fou je me retrouve totalement dans ce que tu dis ! J’espère, un jour avoir un parcour tel que le tiens et arriver à mon but aussi, en tout cas tu es quelqu’un de très inspirant !

  10. Claire dit :

    Véritable source d’inspiration ! Cela fait une semaine que j’ai décidé de me mettre au sport et changer mes habitudes alimentaires. Ce soir je suis tombée sur ton Insta, et voila que j’ai lu tout le blog en quelques heures, me redonnant la motivation et le moral pour continuer, merci !

  11. mimilex dit :

    Waou texte vraiment touchant j’en ai les larmes aux yeux.
    Je ne suis pas dans la même configuration que toi mais j’admire ton courage, j’admire ta détermination.
    J’espère que tu ira jusqu’au bout de tes envies, de tes rêves.
    Merci de te confier aussi sincèrement

  12. Noe dit :

    Mon Dieu, voilà le 100ème commentaire que je laisse en un soir. Je pense bien que tu ne pourras pas répondre à tout (auras-tu le courage de tout lire?!).
    Bref, je me lance une nouvelle fois.
    J’aimerais aider ma maman qui est en surpoids (j’ai hésité à écrire obèse, mais je n’y arrive pas. Pour moi, elle ne l’est pas. Et je la trouve tellement belle…et ce mot est si moche!). Je sais que la motivation pour perdre du poids doit venir de l’intérieur. Mais je cherche des solutions pour l’aider à trouver cette motivation. J’en ai besoin car j’ai envie de prendre soin d’elle. Je veux qu’elle se sente bien et qu’elle soit en bonne santé. Elle est souvent « serrée » au niveau du coeur… presque tous les soirs lorsqu’elle fait une activité demandant de l’effort. Ca me fait peur. Elle ne veut pas consulter pour ça (sa soeur a la même chose, son médecin lui a dit que c’était le stress; ma grand-mère est morte d’une « angine de poitrine ») Bref. Pas du tout rassurant…D’ailleurs, si quelqu’un connaît ce problème, je veux bien des informations.
    Je suis persuadée que ses problèmes viennent du surpoids. Mais comment l’aider à perdre du poids? J’essaie de lui proposer de longues balades, mais elle dit non 90% du temps. Je suis peu imaginative. Le serez-vous pour moi?!

    1. France Rigal dit :

      Bien sur je lis tout 🙂
      Je pense que malheureusement effectivement la motivation doit venir de la personne … On peut discuter, faire prendre conscience des risques mais malheureusement on ne peut pas faire pour les autres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *