Farines sans gluten : lesquelles et pour quelles utilisations ? - Comment j'ai changé de vie

Comment j'ai changé de vie

Farines sans gluten : lesquelles et pour quelles utilisations ?

Aujourd’hui je reviens avec un article qui m’a très souvent été demande sur les réseaux sociaux : les différences entre les farines sans gluten et leur utilisation ?

( je vous rappelle que j’avais déjà écrit cet article sur comment faire ses farines sans gluten maison)

Petit récapitulatif, je vais essayer d’être exhaustive, promis. 

  • La farine de riz : c’est la farine la plus courante. D’une part parce qu’elle est facile à trouver, d’autre part parce qu’elle a un goût neutre qui lui permet de s’accommoder avec tout (ou presque). Elle existe sous forme complète / semi complète ou blanche. Seul hic : un index glycémique relativement élevé, privilégiez les formes les plus complètes idéalement (Mais du coup, le goût est aussi beaucoup plus marqué; pour le salé c’est peu gênant, pour le sucré, plus, personnellement j’utilise souvent de la semi complète du coup). Elle s’utilise toujours coupée avec d’autres farines, sinon elle donne une texture très friable. 
  • La farine de châtaigne : j’adore cette farine, je crois vraiment que c’est l’une de mes favorites. Et pour cause, elle est beaucoup utilisée en Corse, région – très – chère à mon coeur. Elle a un goût très prononcé, c’est pourquoi je vous conseille de l’utiliser mélanger a des farines plus neutres (riz; millet) par exemple. Je l’utilise plus en sucré, dans un moelleux aux pommes, avec des épices, du miel c’est un délice. Elle est aussi très consistante, dense et rassasiante. Seul hic : elle est (très) onéreuse. 
  • La farine de sarrasin (ou blé noir) : l’appellation est trompeuse car le sarrasin ne contient pas de blé. Voila une farine que j’utilise aussi très régulièrement dans des pains et en galettes la plupart du temps. Son goût est aussi très prononcé. Contrairement à la châtaigne je trouve que la farine de sarrasin s’accommode mieux avec le salé. Elle peut aisément se mélanger avec d’autres farines plus neutres afin d’en atténuer le goût. 
  • La farine de soja : je l’utilise peu , et si c’est le cas, mélange avec de la farine de riz, exclusivement pour des préparations salées (tartes) car son goût est prononcé. 
  • La farine de Mais (A ne pas confondre avec la fécule de Mais) : personnellement je l’utilise très peu car je ne la tolère pas (réactions allergiques). Son principal avantage : elle a un goût relativement neutre et peut être utilisée en salé comme en sucré. Mais à mélanger avec d’autres farines pour ne pas obtenir une texture très friable. Elle est jaune, et donne donc une légère coloration aux préparations. La fécule de Mais elle est blanche, fine et composée d’amidon. Pour obtenir une bonne texture de gâteaux, cakes.. je vous conseille de Mélanger 2 farines (minimum) sans gluten et 1 fécule. 
  • La farine de quinoa : elle a un goût très prononcé, Mais est nutritionnellement très intéressante car riche en protéines. À coupler avec une autre farine 
  • La farine de lupin : très riche en protéines, je l’utilise souvent dans des pancakes par exemple, surtout pour ses valeurs nutritionnelles. Elle est neutre en goût Mais peu aisée a trouver. 
  • La farine de lentilles : elle est très riche en fer et en fibres, du coup très interessante. Je l’utilise en salé ou en sucré. 
  • La farine de pois chiche : incontournable pour la socca, la farine de pois chiches a un goût très prononcé (Mais délicieux). Personnellement je l’utilise presque exclusivement en salé. Mais si vous avez de recettes sucrées, je suis preneuse !
  • La farine de millet : je l’utilise très régulièrement car elle est très neutre en goût et s’accorde donc très aisément dans du sucré, sans prendre le pas sur les autres saveurs. 

Il existe encore d’autres farines … souchet, Amaranthe… Mais je crois que j’ai fait le tour des principales. N’hésitez pas à me laisser vos petits mots en commentaires avec vos questions; j’y répondrais avec plaisir. 

En espérant que cet article vous a plu …

6 commentaires sur "Farines sans gluten : lesquelles et pour quelles utilisations ?"

  1. Margaux dit :

    Comment utilises tu la farine de coco? Merci!

  2. Najla dit :

    Hello France ! 🙂

    Comme d’habitude des articles très intéressants et au top ! un grand merci donc 😉

    J’ai une petite question sur le sujet : as tu expérimenté un mélange « passe-partout » de farine sans gluten maison ? Ou bien un mélange spécial sucré et un mélange spécial salé par exemple ? On peut acheter dans le commerce des mélanges tout prêts en particulier pour le pain mais si jamais tu avais des proportions de farines pour faire par exemple un kilo de farine maison avec des qualités nutritionnelles intéressantes et un IG pas trop élevé pour un rendu de texture agréable je suis très intéressée 😀

    Je t’embrasse,

    Najla

  3. Claire dit :

    Coucou France. Tres bel article. Je ne sais pas si l information se trouve sur ton blog mais j aimerai savoir vers quel professionnel t’es tu tourné pour savoir ton intolérance au gluten. Je perds mes cheveux depuis des années et on m’a expliqué que c’était peut être le gluten alors j aimerai savoir si je suis intolérante. Merci à toi et bonne continuation.

    1. France Tronel dit :

      Bonjour Claire, merci beaucoup ! mon médecin généraliste qui m’a ensuite dirigée vers un gastro entérologue !

  4. Benoit dit :

    J’ai testé la farine de pois chiche dans une pâte sablée. Pois chiche, riz blanc, millet. Friable à souhait et très très bon. C’était mon premier essai d’une pâte sans gluten. A refaire, il manque un peu de fécule, pour faciliter le service.

    1. France Tronel dit :

      Ah super, oui la farine de pois chiche rend friable mais a quand même un goût particulier il faut accrocher 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *