Manger mieux doit devenir un plaisir ! - Comment j'ai changé de vie

Manger mieux doit devenir un plaisir !

LA question que l’on me pose le plus je crois c’est «  Comment tu fais pour résister à ceci ou à cela « . Ou alors on me regarde avec de l’admiration :  » Tu as beaucoup de courage « .

Ce que ces personnes ne comprennent pas c’est que manger mieux et manger sainement pour moi ce n’est en aucun cas une punition mais un réel PLAISIR ! Je ne suis pas frustrée, au contraire je m’épanouis pleinement dans ce nouveau mode de vie que je continue à explorer un peu plus chaque jour par de nouveaux produits, de nouvelles innovations culinaires.

Là j’en vois qui se demandent comment on peut  manger des légumes et du tofu en y prenant du PLAISIR, comment on peut préférer un porridge à un pain au chocolat, comment on peut boire un Perrier à l’apéritif sans être frustrée et comment on peut se passer de sucre raffiné depuis 9 mois sans avoir des envies de meurtre ! Et bien oui, C’EST POSSIBLE ! Je vous rassure, il y a quelques mois je n’y aurais pas cru non plus. Pour moi manger sainement c’était synonyme de privation. C’était regarder ses amis manger des hamburgers et des glaces et se l’interdisant, c’était baver devant un moelleux au chocolat sans pouvoir y toucher, c’était se nourrir de légumes. Après un long cheminement lors de mon rééquilibrage alimentaire, j’ai compris que manger mieux ne devait en aucun cas être source de privation ou d’une quelconque frustration, sinon cette tentative est à court ou moyen terme vouée à l’échec !

Et oui, car on n’est pas des surhommes / surfemmes, on résiste un temps à la frustration et puis on CRAQUE. On craque et s’en suit la spirale infernale de la culpabilité « J’aurais jamais du » – « Pourquoi j’ai mangé ça » – « Maintenant je vais devoir compenser » –  » Je suis nul(le), je n’y arriverai jamais » etc etc. Et souvent en voulant compenser, on se prive encore plus, on recraque et c’est un cercle vicieux, extrêmement pervers et dangereux. 

Ce que j’ai trouvé difficile au début de mon intolérance au gluten puis de mon rééquilibrage alimentaire, c’est qu’on est à l‘opposé de la société, un peu comme si quand on mangeait sans gluten ou que l’on cherchait à manger sainement on nageait à contre courant ! En effet, le gluten  il y en a partout, idem pour les chaines de restauration rapide ou même les publicités à la télévision ou les affiches publicitaires. Globalement on n’est pas aidé ! Même si je trouve que récemment il y a une légère prise de conscience.

Du coup il est évident qu’au début changer ses habitudes n’est pas simple car on a un peu l’impression d’être un extraterrestre. Sensation exacerbée quand on reçoit des remarques du style « Han mais c’est quoi ton truc dans l’assiette là » (réponse = du tofu), « Ton gâteau avec de la courgette tu te le gardes » (Super ouverture d’esprit, merci !), « Euh je mets quoi dans mon café si ya pas de sucre chez vous » (Euh, tu mets pas de sucre ?), « Et les pâtes carbo ça se passe comment quand on mange pas de gluten ? » (Tu sais qu’on peut survivre sans pâtes carbo ?), « C’est pas chiant de pas boire d’alcool ?  » (Non, ça va, mon foie me dit merci ! ),  » waouh du coup sans gluten ça veut dire sans pain au choc, sans pâtes, sans pain, sans burger ????!!!!? » (Oui, tu vois la preuve, on survit !) etc etc.

Et du coup quand on fait les choses différemment on a l’impression d’être sans arrêt passé au crible, et j’avoue au début c’est désagréable, mais je vous assure on s’y fait et puis l’étape d’après c’est qu’on S’EN CONTREFOUT !

Personnellement les gens peuvent bien penser que le tofu c’est bizarre (voire dégueu) et que les gâteaux à la betterave c’est immangeable, ça me passe au dessus.

Tout simplement parce que cette alimentation est un CHOIX. et qu’aujourd’hui ce choix je l’ASSUME PLEINEMENT car je m’épanouis de plus en plus dans cette alimentation. J’aime de plus en plus faire le marché, imaginer des recettes, flâner dans un magasin bio (vous voyez c’est un peu mon Zara à moi !). Je m’épanouis dans ce nouveau mode de vie et mon corps me remercie ! Plus d’asthme que je traînais depuis 10 ans, plus de cholestérol, plus de tachycardie, plus mal au dos ou aux articulations. Alors OUI  aujourd’hui je mange sainement et j’en suis HEUREUSE ! C’est d’ailleurs dans optique que j’ai créé les ebooks « manger sain c’est gourmand » et « 100 recettes pour un plaisir sain et 100% gourmand », tout simplement parce que oui on peut manger sain sans se frustrer, se priver, être aigri ! Manger sain cela ne veut pas dire manger moins ou ne rien manger, cela veut dire apporter les bonnes choses à son organisme, ce dont il a besoin pour avoir de l’énergie, ce dont vous avez besoin pour vivre pleinement ! Aujourd’hui, il est très important pour moi de montrer que l’on peut se faire plaisir en mangeant très sain parce que malheureusement, l’imaginaire collectif a intégré que « manger sain c’était pas bon » ou que « manger sain c’était manger que des légumes ». Donc OUI on peut se régaler à manger sainement, promis !

La première chose lorsqu’on décide de changer son alimentation et son mode de vie en général et la première question que je me suis posée il y a 18 mois lorsque j’ai décidé de changer radicalement de vie cela a été : « Pourquoi je veux le faire ». Je pense que c’est important de se poser cette question. Lister pourquoi on a envie de changer, en cas de petits coups de mou. Alors les raisons sont propres à chacun d’entre nous. Cela peut être pour des raisons de santé, pour pouvoir faire du sport, pour être mieux dans sa peau, avoir plus confiance en soi etc. Mais dans tous les cas je pense qu’il est important de le faire pour SOI. En tous cas pour soi d’abord car il est évident que votre changement de mode de vie va changer vos relations avec votre entourage. Mais je pense qu’il est primordial que la motivation vienne de soi.

Ensuite, le plus long et le plus compliqué reste de trouver L’EQUILIBRE. L’équilibre entre son nouveau mode de vie et puis le reste. Son travail, sa famille, sa vie sociale. Il arrive très (trop) souvent au début de tomber dans l’excés. Je m’explique, schématiquement cela donne : Je fais attention à ce que je mange DONC je refuse systématiquement tout apéritif ou toute sortie au restaurant. Là je dis, ATTENTION. Parce que ce genre d’attitude, en plus de vous couper de votre vie sociale va aussi et surtout entrainer de la frustration. On ne peut pas vivre en ermite éternellement et puis surtout cela ne nous rend pas heureux ! et c’est pourtant vers cela que vous vouliez tendre de prime abord non ? Etre mieux dans votre corps, dans votre vie, être plus heureux et épanoui ! Alors lorsque vous sentez une frustration ou une privation quelconque, attention DANGER. Parce que ce sentiment vous pouvez l’enfouir un temps, et puis un beau jour il vous saute à la tête. (vous savez l’histoire du clown sur ressors, et bien votre frustration c’est exactement la même chose. Plus vous essayez de vous dire que ce n’est pas grave, que c’est pour la bonne cause, plus elle sera forte le jour où elle ressortira.) Donc, pour en revenir à nos moutons : Trouver l’équilibre. Un repas au restaurant ou un apéritif ne ruinera pas vos efforts ! Qui plus est, il y a toujours de bons choix à faire au restaurant ou à l’apéritif (cf recettes dans Manger sain c’est gourmand).

Oui on peut concilier manger sainement et gourmandise !

De plus, si votre famille / vos amis sont un peu ouverts d’esprit (ce n’est pas toujours le cas je vous l’accorde), invitez les à dîner ou à prendre l’apéritif. Amusez vous à leur faire un gâteau au chocolat à la courgette, vous verrez qu’ils n’y verront que du feu et qu’en plus ils vous demanderont la recette !

La dernière chose importante à garder en tête c’est que pour changer de mode de vie il faut du TEMPS! (et en fait, on n’est pas pressé parce que ce nouveau mode de vie, l’objectif c’est de le conserver à vie non ??). Donc pas de pression, pas de stress, vous avez le temps. Comme Rome ne s’est pas construite en un jour, on ne gomme pas 10, 20, 30 années voire plus de mauvaises habitudes alimentaires en  1 journée, parce que « on a décidé que ». Non, changer prend du temps et c’est NORMAL! Vous allez voir c’est passionnant de découvrir de nouveaux produits, une nouvelle façon de s’alimenter, de prendre du plaisir à faire le marché ou à cuisiner sainement. Vraiment !

J’espère vous avoir communiquer ma passion pour l’alimentation saine (mais gourmande !) N’hésitez pas à réagir, à partager. Ce message est important pour moi : Oui on peut manger différemment et bien tout en se régalant !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *