mes astuces pour me remonter le moral

Mes astuces pour me remonter le moral

L’hiver approche (un peu vite à mon goût), et avec lui son lot de coups de blues / stress / nez qui coule et autres coups de moins bien pour beaucoup d’entre nous.

Alors aujourd’hui je vous partage mes petits trucs et astuces pour me remonter le moral (et pour mettre du soleil dans mon cœur – à défaut d’avoir le pouvoir de le mettre dans le ciel )

  1. Cuisiner (enfin plus précisément pâtisser !). Rien ne me remonte plus le moral que de me mettre aux fourneaux pour préparer quelque chose qui fera plaisir à l’amoureux (très souvent un gâteau donc !). Les coups de blues sont d’ailleurs souvent propices à des expérimentations culinaires (étranges) chez moi ! Mais parfois cela donne des choses chouettes.
  2. Ecouter de la musique. J’adore ! Particulièrement des choses légères comme  » tourner les serviettes  » ou « les sardines ». Oui je suis le genre de personne à mettre ça à fond et à faire tourner les serviettes seule dans mon salon [ au grand désespoir de l’homme qui déteste profondément Patrick Sébastien – d’ailleurs nous sommes actuellement en conflit ouvert pour la playlist du mariage ! ]
  3. Ecrire. Alors là oui depuis toujours c’est mon remède contre les coups de blues. Le fait d’écrire me permet de soulager les maux d’une façon assez inexplicable. D’ailleurs j’ai actuellement 2 nouvelles et 14 articles en cours d’écriture […]
  4. Colorier : Cela fait plusieurs mois maintenant que je me suis mise aux coloriages anti stress ! ( avec très peu de conviction au début, je dois bien l’avouer !). Et puis finalement, j’adore ! Déjà parce que ça m’occupe l’esprit et que pendant ce temps là je ne suis pas « polluée » par des pensées négatives. Et puis parce que ça me fait toujours réfléchir [ Dans mon livre de coloriage il y a une phrase de pensée positive pour chaque page et je trouve ça super. Je choisis la phrase qui correspond le mieux à mon état d’esprit du moment et je me concentre dessus. Ca fait un bien fou ! ]
  5. Lire [avec un thé, blottie sous la couette]. J’adore lire. Absolument tout. De la BD au roman policier en passant par la poésie, des livres de développement personnel, une autobiographie ou un roman à l’eau de rose. Peu importe. Je suis par contre très sensible au « style » d’écriture. Par exemple j’ai du mal à accrocher avec Musso (même si j’adore ses histoires) – mais ça c’est très personnel. J’ai des manies quand je lis. Je lis toujours à plat ventre avec un coussin sous la poitrine (chose qui rendait absolument dingue mon grand père qui avait décrété que l’on voyait mieux pour lire sur le dos – une histoire de lumière de la lampe de chevet – j’ai jamais trop compris] – et puis je joue avec une mèche de cheveux.
  6. Courir. La course à pied c’est ma psychothérapie à moi ! Je cours parce que cela me fait un bien fou. Après une journée difficile ou lorsque j’ai un petit moral, je ne peux m’empêcher de chausser mes running et d’aller courir. Très souvent dans ces moments là je ne fais pas de grandes performances mais peu importe. Parfois je cours avec le casque vissé sur les oreilles (et la musique à fond), parfois je préfère seulement entendre le bruit de ma foulée sur le sol. Il m’arrive même de chanter en courant [ je vous assure l’effet sur le moral est incroyable ! ]
  7. Faire des listes de choses positives et remplir mon carnet de gratitude. Alors les listes c’est  mon truc. Et depuis quelques temps je tiens un carnet de gratitude. [ Je ne sais pas trop si c’est le nom officiel mais on va admettre que oui ]. En gros c’est un carnet dans lequel je note les choses positives de ma journée. Un sourire, un compliment, un retour positif d’un coaching, une recette réussie, un moment tout doux avec mon bébé chat, un cinéma ou un restaurant en amoureux, le fait d’avoir battu chéri au scrabble [ c’est rare ], ou tout simplement d’avoir aidé une personne âgée à traverser la rue. 
  8. Aller au cinéma. J’aime beaucoup aller au cinéma mais que pour voir des films drôles ( ou presque). J’avoue que je fais partie de ces personnes qui pensent qu’il y a assez de raison de pleurer dans la vraie vie de tous les jours. [ Je ne dis pas que je ne vais jamais voir autre chose que des comédies, d’ailleurs il m’arrive d’être parfois agréablement surprise par certains films non comiques mais globalement je déteste pleurer au cinéma. Un film qui m’a marquée : 12 years a slave. Pour moi cela a été un moment terriblement éprouvant. Je suis sortie en larmes avec des spasmes et des nausées. Profondément mal à l’aise. Et pourtant je suis consciente que ce film a quelque chose d’assez génial mais clairement ce n’est pas ma came].
  9. Gâter les gens que j’aime [et savourer les moments à leur côté]. J’aime passer des bons moments avec mes proches (c’est assez banal dit comme ça mais c’est vrai). Pour moi la famille et les amis proches sont une énorme source de réconfort, de chaleur humaine, de douceur. Un concentré de sourires. Je n’ai pas des centaines d’amis mais un noyau (très) dur sur lequel je peux compter. Et cela me suffit. Lorsque j’ai un coup de mou je ne peux pas m’empêcher de faire livrer des chocolat ou des fleurs à ma grand mère avec un petit mot ou de préparer son gâteau préféré à chéri, parce que rien ne me rend plus heureuse que de les savoir heureux et de voir (ou d’imaginer) un sourire sur leur visage. 
  10. Regarder une série légère [ Friends ! ] avec baby cat collée contre moi. La légèreté, toujours. Autant je suis quelqu’un d’assez « intellectuel » (je déteste ce terme, il fait prétentieux) dans le sens où j’aime réfléchir sur des problématiques comme le sens de la vie, le bonheur, l’amour, l’engagement. J’aime lire des articles et des essais philosophiques. Autant quand j’ai un coup de blues j’ai énormément besoin de légèreté. Alors il m’arrive de regarder des sketchs comiques en boucle, des séries ou des films ( que je connais par cœur, mais peu importe !). Globalement en matière d’humour je suis très bon public d’ailleurs !

ET VOUS, C’EST QUOI VOS ASTUCES POUR VOUS REMONTER LE MORAL ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *