Comment j'ai changé de vie

Routine alimentaire et santé au quotidien

Cela fait un moment que j’ai envie d’aborder ici ma (nouvelle) routine alimentaire et santé ainsi que ma nouvelle routine de maman (2 fois) à son compte, mais que je n’ai pas forcément trouvé le temps de faire un article construit et détaillé.

Alors aujourd’hui je profite d’une (hypothétique) sieste de mon petit loulou pour me lancer dans la rédaction de cet article et vous amener “une journée avec moi” afin d’aborder tous les aspects de cette nouvelle vie !

LE MATIN : Je me réveille (très) tôt (toujours naturellement), généralement autour de 4 h, c’est variable en fonction de l’heure de mon coucher (entre 21h30 et 23h) et de la nuit des loulous (oui, avec 2 enfants de moins de 2 ans, ce paramètre a de l’importance :D). 

Donc 4h, le réveil se fait en traitant mes mails professionnels généralement pendant une grosse heure (là aussi, c’est très variable) et en prenant un green smoothie (quasiment toujours le même en ce moment) avec : des épinards, 1 stick de green angel, 3 dattes, 1 belle poignée de noix ou noisettes ou amandes (ou 1 grosse càs de purée d’oléagineux) et du lait végétal maison (généralement riz). Depuis quelques temps (la naissance de mon second enfant, à peu près) je me concentre – globalement – sur le fait de consommer le plus possible de produits “crus”, “vivants” et de les transformer le moins possible. Finalement c’est à la fois un énorme gain de temps et un réel apport santé et énergie.

Si j’ai le temps (et l’envie) ensuite c’est le moment d’une petite séance de sport (30/45 minutes), le smoothie me permet d’avoir quelque chose dans le ventre sans sensation de lourdeur, cela me convient bien ou une séance de sophrologie ou de méditation. C’est selon mon besoin du moment. Mais c’est un créneau pour moi qui fait beaucoup de bien avant de me lancer dans le tumulte de la journée !

Ensuite j’enchaine avec le réveil des petits. la grande me rejoint généralement vers 6h, parfois un peu plus tard, le petit vers 7h (là aussi, c’est variable), on partage un temps de qualité ensemble (coloriage, activité, lecture, câlin, puzzle…) avant de tous petit déjeuner ensemble vers 7h30.

Là cela dépend de ma faim, parfois j’accompagne ma fille et mon mari en mangeant des fruits frais (les fruits de printemps et été sont mes favoris, j’en consomme vraiment beaucoup) et du pain maison aux graines (mon favori !), parfois je bois simplement une infusion (en ce moment mon dada c’est un peu de cannelle, du gingembre râpé avec un peu de poivre noir, mais cela varie).

Comme je vous l’explique régulièrement sur les réseaux, nous n’avons pas “d’obligation” de repas, autrement dit : on essaye au maximum de respecter le rythme et la faim de chacun. Globalement nous mangeons aux heures de repas “traditionnelles” mais il arrive que l’un ou l’autre, ou notre aînée n’ait pas faim au moment du repas, ou au contraire très faim un peu avant , on essaye (dans la mesure du possible) de respecter cela et de jongler.

4 jours par semaine je garde mes 2 loulous à la maison, alors, je fais en fonction d’eux, de leurs besoins. En ce moment, nous sommes beaucoup dehors, pour le plus grand bonheur des deux, beaucoup de ballades, d’observation de la nature, de poney, d’animaux en règle générale, beaucoup de lecture aussi qui est la grande passion de ma grande en ce moment. Et puis des petites activités, motricité fine, dénombrement, couleurs, formes, en ce moment j’ai un peu du mal à suivre le rythme des nouvelles acquisitions (et donc des nouveaux besoins !) mais j’essaye de créer autour de cela.

Les autres jours, je travaille soit de la maison, soit pour d’autres professionnels (sage femme notamment). J’aime beaucoup partager ces moments. Le travail en cabinet me manque mais je sais que je serai d’autant plus heureuse de reprendre à mi temps en Septembre !

Pour la suite alimentaire de ma matinée cela dépend du “petit déjeuner”. Si j’ai petit déjeuné à 7h il est courant que je mange par exemple une tranche de pain avec une infusion (toujours la même) dans la matinée, sinon, je décale mon fameux pain / fruits pour la matinée (vers 9h généralement).

A midi, nous mangeons tous ensemble et la même chose (on me pose souvent la question : Camille a toujours mangé la même chose que nous, c’est évidemment plus que jamais le cas à 2 ans). Au quotidien on fait végétarien et simple : généralement des légumes cuits vapeur ou au four basse température (parfois en poêlée) avec des céréales et.ou légumineuses. En ce moment je suis en transition vers une alimentation végétalienne. Mon pêché mignon ? Le fromage … on en mange encore régulièrement le midi, généralement pas de dessert par contre sauf pour Camille qui adore les compotes, ou les yaourts en fin de repas.

Je vous parlais de vegeta*isme. Comme pour le reste, on fait en fonction du choix et des besoins de chacun. Je l’ai déjà évoqué ici, nous n’imposons pas le végétarisme à Camille. Mais, petit à petit elle questionne ” le jambon c’est quoi ?” “pourquoi on mange du cochon” ? etc. On répond à ses questions en la laissant totalement libre de cheminer à ce sujet. 

Pour les fruits et légumes on privilégie le local (donc de saison) dans les fermes de la région, pas forcément le BIO (si cela allie les 2, c’est encore mieux). On avait supprimé totalement les fruits comme les bananes, ou l’ananas, ou encore l’avocat, mais Camille est absolument fan des fruits exotiques (et de l’avocat), alors il nous arrive de faire des exceptions.

Lorsque je travaille j’opte généralement pour une lunchbox, préparée la veille ou l’avant veille. On anticipe généralement les repas 48h à l’avance, parfois un peu plus. Cela permet de soulager la journée (surtout le soir !), et du coup de dégager ce temps “cuisine” pour passer plus de temps ensemble.

Pour l’après midi généralement ma “collation” se fait au même moment que le goûter de ma poupée (vers 15h30) et là, même rituel pour toutes les deux, 1 fruit (ou plus) frais, des tartines avec un peu de purée d’oléagineux (ma fée raffole des yaourts alors généralement il y a un yaourt pour elle !)

L’après midi je travaille pendant la sieste des enfants, réponse aux mails, rédaction d’articles, de post. 

Le soir, c’est exactement le même rituel alimentaire que le midi, à la différence que notre poupée mange généralement beaucoup plus tôt que nous (18h30 contre 20h voire un peu plus tard pour nous). Il arrive régulièrement à l’un ou l’autre de ne pas avoir faim le soir, idem, on respecte mais on partage toujours tout de même le fait de se mettre à table ensemble.

On commence généralement le “rituel du coucher” pour les enfants vers 18h, parfois un peu plus tard, par le bain (libre pour Maxence) ou la douche, ensuite massage et repas, une longue tétée pour Maxence sur un air de musique classique et il part pour sa nuit aux environs de 18h30 / 19h. J’enchaine avec Camille qui a généralement mangé avec mon mari mais qui, en ce moment, a besoin d’un long moment avec sa maman le soir … Brossage de dents et puis 1, 2, 5, 6 livres, voire plus et en répondant à ses questions “c’est quoi” “et pourquoi” etc etc. C’est long, parfois 1/2 h, souvent 1h, mais ce sont de doux (et riches) moments que j’adore.

Et puis, après tout cela, je fais quasiment tous les jours un lait d’or (recette ici) avec un bon livre, c’est le combo détente parfait, puis selon l’état d’avancement de mes projets, une soirée en tête à tête que l’on essaye de faire sans écran depuis quelques temps pour améliorer d’une part notre sommeil, mais aussi pour passer du vrai temps de qualité ensemble (le téléphone, ça compte pour un écran, oui oui !) ou je me remets au travail pour quelques heures.

Bref, en ce moment on jongle, en fonction du travail, des besoins des enfants, de nos besoins à nous, en tant que couple, en tant que parents, mais aussi en tant qu’individus. Ce n’est pas tous les jours simple, mais je suis heureuse de pouvoir le faire, ces quelques mois après la naissance de mon fils et puis les années à venir. C’est un choix, un choix imparfait qui nécessite des arbitrages au quotidien mais qui nous permet de prendre le temps, ce temps précieux dont nous avons cruellement manqué après la naissance de Camille et qui m’a conduite personnellement à la dépression du post partum et à des difficultés de couple ++. Cet arbitrage parfois critiqué, parfois moqué, mais qui finalement, aujourd’hui, nous rend sincèrement heureux. C’est bien là l’essentiel, non ? 

 

 

4 commentaires sur "Routine alimentaire et santé au quotidien"

  1. Raphaële dit :

    Merci bcp pour cet article encore une fois tres intéressant. Je souhaitais savoir ce que vous aviez fait pour sortir de cette dépression post partum car je suis en plein dedans et je culpabilise énormément de parfois manquer de patience avec ma fille. Merci pr avance pour votre réponse et merci pour tous vos partages et conseils.

  2. A demi mow dit :

    Et quelle journée ! Tu as réussis à crée un équilibre qui semble tellement vous convenir. J’aimerai bien un jour réussir a me lever plus tôt pour avoir du temps’ pour moi
    Et même si chaque famille est différente, si chaque enfant a des besoins / attentes différentes, je trouve que votre rythme de vie, votre manière d’appréhender les événements mérite qu’on s’y Arrête et que l’on s´en inspire.

  3. Isa dit :

    Encore une fois super article. Merci pour tout tes partages
    Petite question. Je suis seule avec mon fils pendant les repas. Je mange souvent sans faim pour pas le laisser seule. Comment ferais tu a ma place.
    Merci pour ta réponse

  4. Lydia NICOLOSO dit :

    une journée bien remplie. J’aime aussi me lever tôt avec mes hommes, pour me retrouver avec moi même mais aussi permettre de préparer tranquillement le début de la journée. Mes garçons sont grands maintenant et autonome, j’aimerai bien qu’ils prennent conscience que les moments en famille sont aussi importants (merci l’adolescence). Nous allons déménagés et changer d’environnement qui je pense sera plus propice à ces moments là et je l’espère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *