Comment j'ai changé de vie

Un bébé avec moins de déchets c’est possible ?

Cela fait un moment que je souhaite vous publier cet article et qu’il est dans mes brouillons sur le blog, je ne prends pas le temps de me poser pour le rédiger, et puis au fil des jours, des mois, il s’étoffe car nous mettons de nouvelles choses en place dans notre routine avec nos deux enfants (aujourd’hui 2 ans pour notre aînée et 7 mois, pour notre petit). 

 

La question de la réduction des déchets (et du reste !) est clairement un sujet avec les (tous) petits , j’abordais d’ailleurs déjà le sujet dans cet article qui traitait du “minimalisme” en terme d’accessoires de puériculture et vrais indispensables à mon sens des premiers mois / années de vie. 

 

Aujourd’hui, parlons déchets donc, astuces et mise en oeuvre au quotidien :

 

  • Concernant les vêtements :

Pour les vêtements c’est très simple : Nous sommes à 90% de seconde main dans nos armoires à tous ! Pour Maxence qui a 4 cousins c’est même du quatrième ou cinquième main. Pour Camille qui est la seule petite fille de la famille nous achetons principalement sur Patatam ou sur Vinted. 

Personnellement : Aucune frustration de ne pas acheter du neuf. Je considère vraiment le look comme accessoire, que ce soit pour moi comme pour mes enfants, j’y accorde très peu d’importance. L’important pour moi c’est qu’ils se sentent bien dans leurs vêtements, qu’ils puissent bouger, se salir etc sans soucis. Ils portent donc quasi quotidiennement des leggings avec un tshirt. En plus, cette facilité de “looks” a permis à la grande de très vitre apprendre à s’habiller seule, ce qui est quand même très chouette. 

La seule chose que nous achetons neuf quasiment tout le temps ce sont les chaussures (dans ce cas, on opte pour les soldes), mais là encore elle n’a en général que 2 paires par saison (été : une paire de sandales une paire de baskets, hiver : une paire de bottes chaudes, une paire de baskets)

 

  • Concernant les couches :

C’est là où le bât blesse (du moins, où une amélioration est largement possible), avec un enfant nous avions opté pour 80% de couches lavables (Hamac), avec 2 nous sommes repassés en jetables car noyés sous les lessives entre les vomitos de l’hiver de la grande et des premiers mois de vie de notre petit, puis, notre aînée étant continente aujourd’hui 50/50 environ, notre petit étant gardé à la crèche 2 jours par semaine, ce sont aussi des couches jetables, c’est donc mon objectif / combat / résolution des prochaines semaines : passer au 0 jetable à la maison !

 

  • Concernant les jouets :

Pour les jouets nous essayons d’aller à l’essentiel. Idem, nous en achetons très peu (et si c’est le cas, principalement en seconde main), en revanche je crée beaucoup d’activités avec de la récup (boites d’oeufs, bouchons, bouteilles, trombones, tee de golf … un rien m’inspire !). 

Quid de l’entourage ? Généralement nous optons pour un gros cadeau commun à chaque occasion (par exemple un petit fauteuil pour Noël dernier, un portique pour le jardin pour ses 2 ans etc)

 

  • Concernant les repas : 100% Maison.

On me questionne régulièrement sur le gaspillage engendré par la DME. En réalité je trouve qu’il y en a très peu. Toile cirée sous la chaise haute pour récupérer les petits dégâts collatéraux, papa maman pour finir l’assiette si besoin – de l’avantage de manger la même chose ! Hors de question pour moi de lui faire manger quelque chose que je ne mangerais pas moi même – (mais en réalité, cela n’arrive quasiment jamais, monsieur est un très bon mangeur !)

 

  • Concernant les savons / cosmétiques / le change : 

 

  •  
    •  Quid du change ?  Pour le change nous utilisons quasiment exclusivement des lingettes en coton lavables avec … de l’eau ! Pour les petites irritations du siège, le lait maternel fait des miracles, sinon vous pouvez faire votre liniment maison très simplement (recette ici)
  •  
    • Pour une crème hydratante : Mélanger ⅓ d’argile blanche à ⅔ d’huile de coco, et mixer le tout.
  •  
    • Nous pratiquons la DME avec Maxence, autant vous dire que les repas sont … très salissant ! Exit les lingettes à portée de main nous avons opté pour : un gant de toilette et de l’essuie tout lavable. 
  •  
    • Pour la chevelure de ce petit garçon une brosse en bambou ici et celle ci pour la grande
  •  
    • La lessive : Avec 2 enfants en bas âge, le lave linge tourne beaucoup (beaucoup). La lessive maison permet réellement d’énormes économies et un impact bien moindre sur la planète. Voici nos deux recettes : Au savon de marseille et au savon noir
  •  
    • Douche ou bain ? Ici nous pratiquons le bain libre avec notre petit (à savoir déposer le nourrisson sur le dos directement dans votre baignoire – normale- avec un tout petit fond d’eau, sans transat, sans anneau etc), cette méthode utilise très peu d’eau, quant à la grande, elle prend une douche d’environ 3 minutes tous les soirs (petite astuce : un petit sablier pour encourager cette autonomie sur le timing !)

 

  • Concernant les partenariats sur les réseaux sociaux :

J’ai un compte instagram dédié à la parentalité et aux activités enfants (vous le trouverez ici) sur lequel je suis sollicitée une dizaine de fois par jour minimum pour des partenariats (biberon, jeux etc). Pour l’instant je n’en ai accepté aucun. J’écris bien aucun. Tout simplement dans cette optique de réduire notre consommation. Et aussi de ne pas inculquer dans la tête de notre ainée (le petit est encore…petit) qu’elle peut avoir accès à de nouveaux jouets etc tous les jours, tout le temps. Avec elle on insiste : les livres, les jouets, c’est précieux, il faut y faire attention, c’est l’autre raison pour laquelle nous essayons de réduire la quantité de jouets qui nous / les entourent.

 

Est ce que c’est dur ? Honnêtement ce que je trouve le plus difficile c’est de revoir nos habitudes qui sont souvent ancrées (plus ou moins consciemment) et puis de résister aux diverses sollicitations des médias / réseaux sociaux concernant la parentalité / les réels besoins des (tous) petits. 

 

En espérant que cet article vous ait plu, 

J’ai hâte de vous lire en commentaires, 

Prenez soin de vous, 

France

 

 

Photo : Pixabay

 

22 commentaires sur "Un bébé avec moins de déchets c’est possible ?"

  1. Manal (minesgrl) dit :

    Oh moi j’attendais cet article avec impatience, j’ai tous les onglets de tes liens ouverts pour tout noter.
    Thanks a lot France.
    J’essaye de réduire au max (super novice) mais je me vois pas vivre pour l’instant sans: lingettes, couches jetables et sacs poubelle plastic.
    Mais j’y travaille doucement. Et merci merci merci pour ton article (déjà que je suis émerveillée devant toutes tes créations pour les jeux des enfants, là je suis bouche bée)
    Bne journée à toi ma belle <3

    1. France Tronel dit :

      un jour j’ai supprimé l’essuie tout, les lingettes etc de la cuisine / salle de bain etc, on a tout remplacé et vraiment RIEN ne nous manque au quotidien ! c’est vraiment des changements d’habitude finalement

  2. Manal (minesgrl) dit :

    Oui c’est clair tout se passe dans notre tête 🙂
    Bon j’essaye dès les prochaines courses ^^

  3. Lou dit :

    Super article, merci! Je trouve les lingettes jetables dégoûtantes & elles irritent la peau de ma fille – même sans le côté environnement je comprends pas pourquoi ces lingettes existent!!

  4. Céline Alcobia dit :

    Bonjour France,
    Pour les couches lavables on a un service de lavage des couches qui existe en Suisse. Ils viennent reprendre 2 x par semaines les couches souillées remettre des propres devant la porte. C’est toujours le même trousseau et quand on a 2 enfants ça a un coût mais franchement os beaucoup plus cher qu’un abonnement pour des couches jetables clean.
    Pour la lessive je faisais ma lessive au savon noir et j’ai découvert la lessive au lierre. Il faut ramasser une cinquantaine de feuilles de lierre (les enfants adorent) faire bouillir avec 1 L d’eau 15 minutes et laisser reposer toute la nuit, filtrer et c’est prêt! Ça ne coûte rien et c’est efficace.
    Belle continuation et bonne rentrée à vous tous

  5. Carine dit :

    Ahh super j’attendais cet article avec impatience.
    Ici, Mini-Nous a 4 mois et le plus gros point noir ce sont les couches jetables…
    Je ne me sentais pas à sa naissance pour notre premier enfant d’être au couche lavable. Là, j’y réfléchis sérieusement. Il faut que je me penche sur la question.
    Pour le reste, on est dans la même démarche: récup, Vinted, minimalisme, team “on s’en fout du look”, lingettes lavables…
    On a refusé de faire une liste de naissance expliquant aux gens que 1) on ne voulait pas qu’il croule sur des tonnes de choses 2) la majorité des choses que l’on souhaitait se trouve d’occasion. Les gens ont respecté notre choix 🙂
    Pour la nourriture, c’est encore un autre sujet. Je ne me sens pas trop pour la DME (notion de “qu’est ce qu’il mange”/ temps/ peur de la fausse route etc…) et pour les petits pots, je reste quand même sacrément dubitative de ces mélanges mixés mais bon il va bien falloir qu’il mange ce petit bout.

    1. France Tronel dit :

      Ahah oui en effet il va falloir trancher 😀

  6. Véronique DEMANT dit :

    Bravo pourcet article.j’ai réalisé qq challenges cet année: fin des bouteilles en plastique.vinaigre blanc et bicarbonate de soude pour nettoyer toute la maison.tri selectif.fin du coton remplaçé par les lingettes en bambon.je vais faire ma lessive, mon lait corporel et ma crème hydratante.youpeee!!! A 66 ans je me maquille un peu…je n’ai pas ton âge!!!

  7. Colleen dit :

    Je pense que ça va m’aider beaucoup pour dans 8 mois, merci de tous tes conseils et de nous faire partager autant.

    1. France Tronel dit :

      avec plaisir, et félicitations du coup

  8. Pauchard Annabelle dit :

    Bonsoir France,

    Je commence moi aussi à vraiment me plonger dans cette sphère de réduction des déchets et de fabriquer moi même mes produits d’entretien, lessive, etc…
    Que penses tu des huiles essentielles ? J’ai entendu qu’elles peuvent être nocives… En utilises tu dans la lessive du coup ?

    Merci pour tout ce que tu nous partage c’est un vrai bonheur !
    Bonne soirée

    1. France Tronel dit :

      Oui les huiles essentielles sont globallement très déconseillées notamment pour les plus petits, bien se faire conseiller su le sujet (du coup non pas d’HE dans la lessive)

  9. Juliette dit :

    Merci pour cet article France !
    Ici on s’y met petit à petit aussi. On a commencé par les cotons lavables pour changer bébé et démaquiller maman. Les coussinets d’allaitement également. Je suis en pleine réflexion pour les couches lavables mais c’est vrai que c’est assez compliqué. Le papier essuie tout ça serait pas mal parce que mon mari en fait une consommation énorme !! Quelle utilisation tu en fais ? Merci de ta réponse.

    1. France Tronel dit :

      Et bien … Je me suis rendue compte qu’autant on utilisait l’essuie tout pour .. Tout autant aujourd’hui on s’en sert très très peu, parfois pour essuyer la bouche ou les mains de nos loulous sinon éponge pour un verre d’eau renversé etc ou un gant de toilette pour les débarbouiller

  10. Maelle_glmt dit :

    En attente de notre premier bébé pour cet hiver, on est également dans une démarche éco-logique : occasion, fait-maison et pas de sur-équipement…
    Notre grosse interrogation concerne les couches, on se sent pas prêt à passer sur du lavable. Quelle marque de couches jetables avez-vous, quand on voit les compos de certaines… Merci 😀

    1. France Tronel dit :

      A la crèche ils sont sur Pampers je crois à la maison Naty

  11. Céline dit :

    Je suis une maman de grands enfants mais c’est toujours un plaisir et une richesse de lire tes articles… 🙂

  12. Julia - Et maman tu deviendras.com dit :

    A la maison, notre puce est en couche lavable depuis ses 1 mois et demi (elle a 15 mois aujourd’hui), sauf la nuit ou nous sommes en jetables. Sa nounou accepte le CL aussi donc top !
    Expérience pas toujours évidente c’est vrai… Il faut s’accrocher parfois !
    Je comprends qu’avec deux enfants en bas âge, ton expérience est été un peu compliquée aussi !
    J’suis avec toi pour l’objectif 0 jetable à la maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *