Comment j'ai changé de vie

Vers moins de déchets en cuisine

 

Vous le savez si vous me / nous suivez sur les réseaux sociaux, nous sommes dans une période de transition vers le moins de déchets. Je dis “moins de déchets” car “zéro déchet” serait prétentieux, et nous en sommes encore loin, du zéro, mais, petit à petit, nous mettons des choses en place. 

Dans cet article je fais le point avec vous sur ce que nous avons mis en place / le “acquis”, et ce qu’il reste à améliorer. Cela vous donnera aussi probablement des pistes, à vous aussi !

 

1.Privilégier le fait maison 

Le fait maison cela réduit les emballages et donc … Les déchets.

Cette transition est faite depuis longtemps maintenant, d’abord pour une question de santé, puis d’environnement. Pour moi c’est vraiment l’un des axes principaux à mettre en place lorsque l’on se lance dans la folle aventure de la réduction des déchets. Car, comme je vous le disais, une alimentation (presque) exclusivement “faites maison” est aussi beaucoup plus saine. Donc on se contente d’acheter les produits de base, et on se met en cuisine !

2. Anticiper les repas 

Une chose que nous avons mise en place d’abord pour une question organisationnelle puis dans une optique de réduction des déchets : anticiper les repas (sur la semaine) afin d’avoir le moins possible de gaspillage alimentaire. 

 

3. Boire de l’eau du robinet 

C’est quelque chose que nous avons toujours fait, et le poids en termes de réduction des déchets est considérable. En France chaque année se vend 5.5 MILLIARDS de bouteilles d’eau … Vous imaginez ? 

 

4. Acheter en vrac

Chose que nous avons plus récemment mis en place : le vrac. Maintenant il est possible de trouver du vrac presque partout, même en supermarchés. Alors pour les céréales, légumineuses, oléagineux, les fruits séchés, … pas d’emballage superflu, des petits sacs réutilisables. En plus, c’est aussi très souvent une économie financière car on ne paye pas le prix de l’emballage.

6- Ranger dans la cuisine dans des contenant en verre (ou inox)

Nous sommes encore en transition sur ce sujet, mais clairement c’est quand même beaucoup plus esthétique que des emballages carton, ou des boites en plastique, non ? (idem pour les tupperwares !)

7- Cuisiner TOUT ce qui est comestible 

J’adore faire cela même s’il me reste probablement des progrès à faire. Personnellement je le prends comme un défi : OK : il me reste des fanes de carottes, des parures de chou fleur, des pelures de pommes de terre ? Qu’est il possible de faire avec ? Je trouve ça vraiment génial. Cela nécessite une petite réflexion les premiers temps mais finalement je trouve qu’on prend vite le plis ! Idem, en plus de réduire les déchets, cela réduit aussi considérablement le coût.

 

8- Exit les “objets” à usage unique (on opte pour le réutilisable)

Lorsque je dis “objets à usage unique” je pense vaisselle jetable mais aussi mouchoirs, essuie tout, certains sacs alimentaires en plastique …

9- On investit dans des sacs réutilisables 

C’est un coût de départ (ma tête a légèrement tourné lorsque j’ai vu le montant de ma commande de départ ..) Mais à moyen terme le gain financier est non négligeable. Je ne vous parle pas du coût sur l’environnement. (Idem pour le sac à pain à la boulangerie)

10- Faire les produits de nettoyage et les cosmétiques maison

C’est un changement que nous avions mis en stand by après la naissance de Maxence (je pense que vous comprenez aisément pourquoi) et que nous avons repris il y a quelques mois. Idem, économies ++ d’argent et pour l’environnement. Et pour le temps ? Une fois le coût de main pris, il s’agit parfois de quelques minutes ! 

Je vous parlerai de nos “recettes” dans un prochain article. 

 

Et vous, ce thème vous intéresse ? Où en êtes vous ? Vous avez d’autres pistes ?

 

 

 

12 commentaires sur "Vers moins de déchets en cuisine"

  1. Charlotte MOTYL dit :

    Pareil, on a commencé il y a 4 ans à peu près notre démarche vers le zéro déchet. On en est encore loin : éponge réutilisable (celle de tupperware), mouchoirs en tissus, lingettes lavables, liniment maison, savon et shampoing solide, lessive maison, nous avons investi dans des perles en céramique pour filtrer l’eau du robinet depuis 1 an maintenant car marre de jeter 16 bouteilles par semaine (A la Réunion l’eau n’est pas tip top)… Petit à petit on diminue les déchets, nous sommes passés d’une poubelle de 100L à une poubelle de salle de bain de 30L, on réutilise les sacs plastiques qu’on nous donne encore comme sac poubelle. Bonne journée

  2. Marion dit :

    Encore un article simple, avec des astuces à la portée de tout le monde
    En espérant qu’il en inspire plus d’un. Pour ma part le plus compliqué reste encore le reflex de cuisiner avec les restes/déchets des légumes, je n’ai pas encore le reflex.. À voir petit à petit

    Encore merci pour les pistes données

  3. Amandine dit :

    Oui ,le compostage c est la prochaine étape de mon côté .depuis qq semaines j ai trouvé une organisation pour privilégier le locale.je ne fais pas tout maison mais j y viens progressivement

  4. Sandra dit :

    Merci pour ton article France. J ai hâte de découvrir tes recettes de produits de nettoyage faits maison. J en ai essayé quelques unes qui ne m ont pas donné satisfaction en terme d efficacité. Belle soirée

  5. Nottaris dit :

    Nous ont fait déjà beaucoup de choses qui sont dans cette liste . Les points qui nous restent à améliorer sont les produits cosmétiques et de nettoyage fait maison . Ont achète mais dans des bouteilles recyclable . Merci pour cette article . Dans ce domaine la le parfait n existe pas mais ont peut faire des efforts chacun de notre côté a notre échelle .

  6. Elise dit :

    Bonjour France,
    Ton article m’intéresse énormément ! C’est un chouette sujet ça aide à y voir plus clair ! J’aimerai me lancer mais je n’ose pas encore ! Ce n’est pas si facile de changer ses habitudes.
    J’aimerai avoir deux/trois précisions :
    Pour acheter en vrac dans des grandes surfaces, sais-tu si on peut éviter de mettre les légumes et fruits dans les sacs plastiques qui sont à notre disposition ?
    Pour l’anticipation des repas, tu vois avec ton mari ou tu es seule à gérer et prévoir les menus en fonction de tes envies ?
    Pourquoi ne pas utiliser les tupperwares ? Si on en a à la maison, autant s’en servir non ? Je n’ai pas trop compris ce que tu as voulu dire.
    Pourrais-tu nous donner des idées “d’objets” de remplacement ? (exemple par quoi tu remplaces l’essuie tout ?)
    Merci d’avance pour ton retour,
    Bonne soirée à vous 4

  7. Sandrine dit :

    Bonjour Elise, pour le vrac tu peux utiliser des poches en tissu qui sont également en vente dans tous les bios. Concernant le remplacement des essuies tout, tu as des serviettes en tissu et pour les mouchoirs ceux en tissu également. Perso, j’ai gardé mes boîtes tupperware ou ikea que j’avais pour mettre mes denrées au frigo ou pique-nique ou autres. Pour garder mes aliments en vrac, j’utilise des bocaux (que j’avais déjà) sans oublier le joint pour éviter les mites alimentaires. J’ai acheté un déshydrater pour faire par exemple des céréales maison, des bananes séchées… car les bananes séchées vendues dans le commerce bio ou non sont cuites dans l’huile. De plus, j’essaie d’acheter le plus possible local. En espérant que cela puisse t’aider. Bonne journée.

  8. Sandrine dit :

    J’ai oublié de rajouter. Lorsque je prends mes légumes et fruits en vrac, je n’utilise aucun sachet que cela soit en papier ou tissu, je les mets tel quel dans mon panier. J’utilise les sachets tissus seulement pour le riz ou quinoa par exemple. Je prends les déchets papiers seulement lorsque j’achète des figues ou dattes mais je vais sûrement prendre directement mes bocaux que je ferai peser a la caissière avant d’en prendre. Je fais ma lessive maison, ainsi que mon dentifrice et mon déodorant. J’ai un jardin où je fais pousser mes légumes. J’espère que je n’ai rien oublié. Bonne journée ensoleillée.

  9. Elodie dit :

    Bonjour France, je suis très intéressée par ce sujet, tes réflexions, tes démarches et tes recettes ! J’avance sur le sujet depuis bientôt un an. À mon rythme parce que parfois il faut investir au début et ce n’est pas toujours possible financièrement. C’est toujours intéressant de voir d’autres personnes agir dans ce sens, et c’est très inspirant !
    Merci pour cet article !

  10. Emilie Ferru dit :

    Bonsoir France,

    j’étais intéressée par les enveloppes à la cire d’abeille pour remplacer le film transparent ou l’alu. Tu le trouves où? merci beaucoup et bon week end

    1. France Tronel dit :

      personnellement je suis passée par des créateurs sur etsy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *