Tendinites et alimentation - Comment j'ai changé de vie

Tendinites et alimentation

Cet article m’a été inspiré par plusieurs d’entre vous qui m’ont questionnée sur les blessures en course à pied, notamment les tendinites, et comment les éviter.

[ Petit rappel j’avais rédigé un article sur les blessures courantes en course à pied par ici ]

Aujourd’hui je vous plutôt vous parler de prévention et d’alimentation pour réduire le risque de tendinites.

Si vous êtes sujets aux tendinites il faut à tout prix éviter tout ce qui peut être acidifiant pour votre organisme.

Du côté des boissons : le thé, le café et les sodas

Privilégiez : L’eau (abusez en !), les infusions, le thé sans théine, les eaux gazeuses

Du côté de l’alimentation, évitez

  • La viande rouge et la charcuterie (1 à 2 fois par semaine maximum)
  • Le fromage 
  • Les légumes acidifiants ( notamment :  les artichauts, les choux de Bruxelles, les asperges, les oignons et les tomates)
  • Les fruits acidifiants (notamment : les abricots et les prunes)
  • L’excès de sucre raffiné (chocolat, bonbons, …)
  • Les noix (cajoux, pécan, classiques)

 

A l’inverser favorisez :

  • Les huiles de noix, de colza, de pépins de raisin
  • Les poissons gras (saumon, maquereaux, sardines)
  • Les autres fruits
  • Les autres légumes
  • La viande blanche
  • Les céréales complètes
  • Les fruits cuits
  • Les graines et légumineuses germées
  • Les fruits secs.

Pour réduire la probabilité de tendinites … Quelques autres conseils en vrac : 

  • Boire (beaucoup) d’eau, 2 litres par jour, à adapter évidemment en fonction de votre effort !
  • Faire une visite chez un osthéopathe (parfois une blessure mal soignée comme une entorse de cheville peut avoir des répercussions sur vos appuis et entrainer notamment des douleurs au genou par exemple)
  • Aller voir un podologue qui vous prescrira des semelles pour corriger légèrement vos appuis et votre foulée si besoin
  • Attention au stress et au manque de sommeil qui jouent de façon importante sur le risque de blessure (retrouvez mes conseils pour le sommeil dans cet article)
  • Si vous êtes sujet aux tendinites optez si vous le pouvez pour un terrain plus souple (évitez de courir 2 h sur du bitume)
  • Ne négligez pas les étirements (je sais, c’est tentant mais vraiment, ils font partie intégrante de votre entrainement ! vous retrouverez un article sur les étirements par ici)
  • Optez pour des chaussures de qualité et surtout adaptées à votre poids / votre foulée / vos pieds. Pour cela, je vous conseille de vous rendre dans un magasin spécialisé course à pied afin de faire le point avec des spécialistes qui analyseront votre foulée et vous proposeront la paire qui vous correspondra le mieux (cela ne sera peut être pas la plus jolie de toutes mais après tout on s’en fiche non ?)
  • Ne chargez pas trop la mule (la mule, c’est vous !) : attention à ne pas trop en faire 🙂

Ces conseils ont sauvé mes genoux (comme je le disais à certains d’entre vous sur les réseaux sociaux : je n’ai eu qu’une seule blessure = un TFL il y a 3 ans, depuis j’ai fait tous ces changements et je suis passée au travers, ouf !)

J’espère qu’ils vous servirons aussi !

photo : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *